Semcheddine

Professeur de Thermodynamique à l'Ecole Polytechnique Alger

Alger - Algerie

Sa biographie
Ingénieur ENP Ingenieur IAP IFP DEA de chimie théorique Docteur Ingénieur en chimie physique Docteur es sciences J'ai encadré 60 thèses ( 50 magister, 10 thèses d'Etat) 80 publications scientifiques Plusieurs centaines de communications Une vingtaine d'ouvrages divers Plus de 2000 articles dans les journaux Thème : energie, Développement durable modèles énergétiques Mouvement du monde ( nouvel ordre, place des religions, Science et religions)
Son blog
15 abonnés Le blog de Semcheddine
Voir tous
  • Les mathématiques en deuil : Maryam Mirzakhani est morte

    Par
    «C'est un grand honneur et je serai heureuse si cela encourage de jeunes femmes scientifiques et mathématiciennes. Je suis convaincue que de nombreuses autres femmes recevront ce type de récompense dans les prochaines années.» Maryam Mirzakhani à l’annonce de la médaille Fields (site de Stanford)
  • La tragédie des migrants : Les faux humanistes et la réalité

    Par
    « Les ONG sont un démultiplicateur de force pour nous, une partie tellement importante de notre équipe combattante. » Colin Powell ancien secrétaire d’Etat,  discours  aux ONG au début de l’Operation Enduring Freedom (l’invasion de l’Afghanistan), en octobre 2001,
  • G1 contre G19 : un consensus mou   pour un non-évènement

    Par
    « Les petits vices paraissent à travers les haillons de la misère, mais la fourrure et la robe de soie cachent tout. Donnez au vice un bouclier d'or, et le glaive de la justice viendra s'y briser sans l'entamer, mais couvrez son bouclier de haillons, un pygmée va le percer avec une faible paille ».  William Shakespeare
  • Juillet 1962-juillet 2017 : Qu'avons-nous réalisé de pérenne ?

    Par
    « Il aura à apprendre, je sais, que les hommes ne sont pas tous justes, ne sont pas tous sincères. Mais enseignez-lui aussi que pour chaque canaille il y a un héros; que pour chaque politicien égoïste, il y a un dirigeant dévoué..." Lettre d'Abraham Lincoln au précepteur de son fils
  • Pour une révolution énergétique verte : Une seconde indépendance

    Par
    «Il nous faut une 3ème indépendance qui est l'indépendance des neurones, de la science, c'est une indépendance qui fait qu'on soit une nation qui ne dépend pas des énergies fossiles, » Professeur Chems-Eddine Chitour.