Blog suivi par 12 abonnés

LE BLOG DE TAWFIQ BELFADEL

Écrivain-chroniqueur
Algérie
À propos du blog
Littérature-Chronique-Fiction...
  • Algérie: Grève ouverte des enseignants et silence des autorités

    Par | 1 recommandé
    En Algérie, la grève des enseignants des trois cycles (primaire, moyen lycée) se poursuit depuis la mi-avril 2021. Des centaines d’enseignants (tous âges confondus), hommes et femmes, sont en grève ouverte dans diverses wilayas du pays.
  • Le migrant n’est pas un chiffre

    Par | 10 commentaires | 22 recommandés
     © Tawfiq Belfadel © Tawfiq Belfadel
    On ne parle pas de migrants en tant qu’humains, mais en tant que chiffres qui se déplacent d’une démographie à l’autre. Les pays du départ et d’accueil ont politisé la migration, ce qui a effacé l’humanité du migrant. Celui-ci est devenu un chiffre pour faire l’inventaire.
  • La maladie du corps en Algérie

    Par | 1 recommandé
    L’Algérie souffre atrocement de trois maladies : la maladie de l’Histoire, la maladie islamiste, et la maladie du corps. Le corps de la femme bien sûr. Le mâle est si sacralisé qu’on ne parle jamais de son corps.
  • Prier Allah au métro d’Alger

    Par | 2 recommandés
    Les islamistes ne lisent pas le Coran, ils le récitent en admirant la sonorité : réciter jusqu’à rendre l’âme, le nom d’Allah figé sur la langue. Le Coran est un Texte qui s’adresse à l’Homme : il n’est pas le trésor des Barbus, mais un trésor universel que tout humain a le droit de découvrir.
  • Novembre noir, masques blancs

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    La nuit ensevelit l’Algérie sous un drap de souffre et de souvenirs. Novembre se promène solennellement dans les quartiers, s’installe partout, et commence à semer le doute et l’inquiétude.
  • L’Algérie et la montagne de Sisyphe

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    Et comme il faut imaginer Sisyphe heureux (Camus : le Mythe de Sisyphe), il faut imaginer l’Algérien heureux. Le mythe de Sisyphe colle parfaitement à l’Algérie. Peut-être que Sisyphe est de nationalité algérienne.
  • Femme-harraga : l’adieu d’une divorcée

    Par | 7 commentaires | 4 recommandés
    Pour la divorcée, la situation est encore pire. Une fois le mariage dissolu, elle n’est plus une femme dans sa société. Elle est rejetée  par sa famille, par son quartier, et  par tout le pays. Elle devient une honte nationale. Même si l’homme est la cause du divorce, c’est toujours la faute de la femme.
  • Eric Zemmour et le complexe de l’Autre

    Par | 40 commentaires | 36 recommandés
    Eric Zemmour est malade. Gravement malade. Il est atteint d’un complexe incurable : le complexe de l’Autre. Autrement dit, l’Autre est son obsession éternelle. Il rêve d’une France-boîte, recroquevillée sur elle-même.
  • Meursault et les parkingueurs

    Par | 2 commentaires | 5 recommandés
    Contrairement à la victime de Meursault, Zoubir avait une famille, une vie, une histoire, une identité, et surtout un NOM. Paradoxalement, l’Algérie se souviendra éternellement de Meursault, jamais de Zoubir ou ses semblables, morts étrangers dans leur propre pays.
  • Comment être hurleur de raï ?

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Le chanteur du raï, comme tout artiste, est un être qui souffre en silence dans un pays où l’art et le beau agonisent. C’est un éternel Albatros ! Le hurleur est en revanche un être riche et heureux.