UL CGT PN2

Union Syndicale CGT de la zone Paris Nord 2

.4 avenue Victor Hugo, Sevran tel : 0668061300

Sa biographie
L'Union Locale CGT de Paris Nord 2 a été mise en place en 2004, par Christian Plazas et Pierre Sassier, respectivement dans les fonctions de secrétaire et de trésorier. Très rapidement, des militants de qualité sont venus les rejoindre : il faut, en particulier, mentionner les noms de Mohamed El Ghali, alors délégué syndical de l'entreprise DHL, de Guy Courquin - malheureusement décédé aujourd'hui - qui a été secrétaire du CE de la même entreprise, de Lydie Maréchal, juge prud'homale dont les conseils nous ont souvent été précieux et de tant d'autres, que nous ne pouvons pas tous mentionner ici. En 2018, Christian et Pierre ont laissé la place à Jean-Claude Hacquard et à Lydie Maréchal. Dans le même temps, la perte de nos locaux situés sur Paris Nord 2 a forcé l'Union Locale à quitter la zone, pour aller s'installer à Sevran. L'Union Locale n'en continue pas moins sa mission de défense des salariés : pour être conseillés et aidés, il faut entrer en contact avec Jean-Claude au numéro 0667091300
Son blog
5 abonnés Le blog de UL CGT PN2
Voir tous
  • Avis de tempête sur le système Uber

    Par
    Les employés "ubérisés" le sont avec un statut d'auto-entrepreneur. C'est à dire que leur employeur ne leur assure ni salaire stable, ni couverture santé, ni assurance chômage, ni indemnités de licenciement. Il existe pourtant un lien de subordination et c'est ce que vient de reconnaître la cour de cassation.
  • Coronavirus : un communiqué de la CGT Cif Kéolis

    Par
    Le ministère de l'Economie nous jette un os à ronger avec la perspective d'une prime de 1000 euro, que la société CIF Kéolis ne semble pas décidée à verser. L'urgence, c'est la protection de salariés car, comme on dit, "un linceul n'a pas de poches".
  • Coronavirus : un communiqué de la CGT Cif Kéolis

    Par
    Le ministère de l'Economie nous jette un os à ronger avec la perspective d'une prime de 1000 euro, que la société CIF Kéolis ne semble pas décidée à verser. L'urgence, c'est la protection de salariés car, comme on dit, "un linceul n'a pas de poches".
  • L'arnaque aux retraites du Président des riches

    Par
    Le prétendu déficit des systèmes de retraite ne semblait pas manifeste pour le COR, au moins jusqu'à l'automne 2019. Mais un nouveau dérapage budgétaire a rendu nécessaire de trouver des variables d'ajustement, les prestations chômage et retraite. Le minimum retraite (1000 euro) ne trompera personne : c'est aux dépens des plus modestes que sera conduite cette réforme profondément inégalitaire.
  • 7 raisons de s'opposer à la réforme des retraites

    Par
    La réforme des retraites détruit la solidarité intergénérationnelle, fait courir le risque d'accroître la pauvreté en particulier chez les seniors, rend imprévisible le montant de sa future retraite, est une façon déguisée de repousser sans le dire l'âge de la retraite. Elle constitue un choix de société qu'il faut refuser