Vgarou

AESH et vidéaste sur Youtube

Son blog
5 abonnés Le blog de Vgarou
  • 5 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 2 contacts
Voir tous
  • La macronie "Nique nos mères" ?

    Par
    miniyoutube-nique-ta-mere
    Samedi 29 février, Edouard Philippe vient annoncer le recours au 49-3 pour "mettre fin à un non-débat" ? un non-débat où la veille encore l'on pouvait entendre de la part d'une député LREM un "Nique ta mère" adressé à Caroline Fiat, députée LFI lors d'un rappel au règlement où elle mentionnait l'attitude inacceptable de la majorité... petite retour sur cet événement.
  • handicap, école et inclusion... annonces, mensonges et trahisons ?

    Par
    sans-titre0
    Le 11 février 2020, de nombreuses annonces ont été faites, des améliorations quantitatives et qualitatives, mais comme Georges Orwell dans 1984, l'on efface le passé pour vendre comme réussite un échec cuisant. Là où certains ont applaudi, d'autres ont serré les dents et les poings, car eux n'ont pu laisser s'échapper la vérité, sur le handicap, le gouvernement ment, trompe et trahit !
  • Christine Renon ne s'est pas suicidée...

    Par
  • Une école qui n’a d’inclusive que le nom -Témoignage d'une accompagnante AESH

    Par
    "Cette rentrée s'est très bien passée", nous dit le ministre Jean-Michel Blanquer, une réussite pour l'inclusion scolaire des élèves en situation de handicap et une réelle avancée pour leurs accompagnantes... et pourtant, voici le témoignage de l'une d'entre elles, non renouvelée, à Toulouse, qui nous montre ce que la com' ministérielle cherche à cacher, une réalité pleine de mépris :
  • A.E.S.H., les nouvelles "ni nonne, ni bonne, ni conne" de l'Education Nationale ?

    Par
    Profession à plus de 90% féminine, l'accompagnement des élèves en situation de handicap 'AESH) à l'école relève presque du sacerdoce, tant par l'implication et la bienveillance nécessaire que par sa non-considération par la société, l'institution et notre ministère... Devons nous y voir un problème de sexisme ?