wawa
Chien qui aboie ne mord pas (et la caravane passe).
Abonné·e de Mediapart

672 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 mars 2021

wawa
Chien qui aboie ne mord pas (et la caravane passe).
Abonné·e de Mediapart

Vertus et vices.

Les antiques définissaient les vertus par leurs vices contraires. Cette stratégie est utile: elle clarifie la pensée. Voici quelques exemples choisis en fonction de l'actualité de Médiapart, et en m'inspirant de quelques poètes ou philosophes.

wawa
Chien qui aboie ne mord pas (et la caravane passe).
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Quelques citations sur les vertus ou les vices:

"Les haillons de la misère couvrent la vertu, le manteau de la fortune cache le vice." (Théognis de Mégare, 6ème siècle avant JC, actif vers -540)

"On peut connaître la vertu d'un homme en observant ses défauts." (Confucius, 6ème et 5ème siècle avant JC).

"La vertu est le juste milieu entre deux vices." (Aristote)

"Nous surmontons les vices et les passions de l'âme par le jugement dont nous sommes capables de faire preuve." (Plutarque, en grec ancien Ploútarkhos, 46-125)

"La prospérité révèle nos vices et l'adversité nos vertus." (Francis Bacon)

"Mais le vice n'a point pour mère la science, Et la vertu n'est pas fille de l'ignorance." (Théodore Agrippa d'Aubigné, 1552-1630).

"L'amour dont la vertu n'est point le fondement se détruit de soi-même, et passe en un moment" (Pierre Corneille, 1606-84).

"Les vices entrent dans la composition des vertus, comme les poisons entrent dans la composition des remèdes." / "Les vertus se perdent dans l'intérêt, comme les fleuves se perdent dans la mer." / "La vertu n'irait pas si loin, si la vanité ne lui tenait compagnie." / "L'hypocrisie est un hommage que le vice rend à la vertu." / "Nous essayons de nous faire honneur des défauts que nous ne voulons pas corriger." / "Nous aurions souvent honte de nos plus belles actions, si le monde voyait tous les motifs qui les produisent." / "L’extrême plaisir que nous prenons à parler de nous-mêmes nous doit faire craindre de n’en donner guère à ceux qui nous écoutent." / "Nos vertus ne sont, le plus souvent, que des vices déguisés." / "Les vieillards aiment à donner de bons préceptes pour se consoler de n’être plus en état de donner de mauvais exemples." (François VI, deuxième duc de La Rochefoucauld, 1613-80).

"Birth means nothing where there is no virtue." / "J'aime mieux un vice commode qu'une fatigante vertu." / "Tous les vices à la mode passent pour vertus." (Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, 1622-73).

"Ainsi que la vertu le crime a ses degrés." / "Les vrais amis n'imitent que les vertus dans leurs amis. Les flatteurs imitent les vices." (Jean Racine, 1639-99).

"Malgré toute son impudence, le vice rend un hommage forcé à la vertu, en voulant se parer de ce qu'elle a de plus beau, pour recevoir les honneurs qu'elle se fait rendre." (Fénelon, 1651-1715)

"Cherche en les autres pour leurs vertus, en toi pour les vices." (Benjamin Franklin, 1706-90)

"L'utilité de la vertu est si manifeste que les méchants la pratiquent par intérêt." / "Les maladies suspendent nos vertus et nos vices." (Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues, 1715-47).

"Il est plus sûr que le vice rend malheureux, qu'il ne l'est que la vertu donne le bonheur." / "La France, pays où il est souvent utile de montrer ses vices, et toujours dangereux de montrer ses vertus." (Sébastien-Roch Nicolas, dit Chamfort, 1741-94).

"Il n'y a pas une seule vertu qui n'ait quelque alliage de vice; et guère de vice, sinon même aucun vice, qui n'ait pas en lui un petit grain de vertu." (Samuel Butler, 1835-1902)

"Patience. Forme mineure de désespoir, déguisée en vertu." (Ambrose Gwinnett Bierce, 1842-1914).

"La vertu reste le plus coûteux des vices, il faut qu'elle le reste." / "L’homme a besoin de ce qu’il y a de pire en lui s’il veut parvenir à ce qu’il a de meilleur." (Friedrich Wilhelm Nietzsche, 1844-1900).

"On n'ose guère avouer que l'on voudrait les plaisirs du vice en récompense de la vertu." / "Le mépris est le refus de reconnaître un homme comme son semblable. On ne croit alors ni à son honneur, ni à son jugement, ni à aucune de ses paroles: on ne se trouble nullement de ses signes; on ne s'occupe même pas de sa présence. Le mépris est le contraire de la charité." / "Si notre égoïsme ne veillait sur nous que pour nous éviter les erreurs et les vices, alors notre égoïsme serait une vertu." / "Notre vanité serait moins notre ennemie si elle ne nous poussait pas à vouloir jouir d'objets d'après ce qu'on suppose du jugement des autres sur ces objets." / "Le despotisme c'est l'ordre extérieur, l'ordre sans sagesse, l'ordre irrité. Le contraire du despotisme consiste en ceci que la loi de raison (par exemple, l'égalité dans les échanges) est reconnue par tous, hors des crises de passion." (Alain, de son vrai nom Émile-Auguste Chartier, 1868-1951).

"Le vice inhérent au capitalisme consiste en une répartition inégale de l'opulence. La vertu inhérente au socialisme consiste en une égale répartition de la pauvreté." (d'après Winston Churchill, 1874-1965)

"Ce sont toujours nos vertus, pas nos vices, qui précipitent au désastre." / "It is always one's virtues and not one's vices that precipitate one into disaster." (Rebecca West, 1892-1983)

...

Le vaste sujet des vertus et des vices est aussi abordé ici:

https://blogs.mediapart.fr/wawa/blog/040521/la-vie-selon-les-anciens

ici:

https://blogs.mediapart.fr/wawa/blog/170522/diverses-vertus

et ici:

https://blogs.mediapart.fr/wawa/blog/170522/divers-vices

...

Des philosophes stoïciens sont cités ici:

https://blogs.mediapart.fr/wawa/blog/151221/zenon-maitre-de-cleanthe

ici:

https://blogs.mediapart.fr/wawa/blog/120721/silent-enim-leges-inter-arma-les-lois-se-taisent-parmi-les-armes

ici:

https://blogs.mediapart.fr/wawa/blog/210621/la-patience-beaucoup-plus-de-pouvoir-que-la-force

ici:

https://blogs.mediapart.fr/wawa/blog/200621/les-vices-dautrefois-sont-devenus-les-moeurs-daujourdhui

ici:

https://blogs.mediapart.fr/wawa/blog/090621/savoir-ecouter-est-un-art

et ici:

https://blogs.mediapart.fr/wawa/blog/070321/marc-aurele

...

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
#MeToo, 5 ans après : notre émission spéciale
Le 5 octobre 2017, un mot-dièse va faire le tour de la planète : #MeToo (« moi aussi »), une expression pour dire haut et fort les violences sexistes et sexuelles. Cinq ans plus tard, les rapports de domination, de pouvoir, ont-ils vraiment changé ?
par À l’air libre
Journal
MeToo, plus de cinq ans d’enquêtes
Parmi les centaines d’articles publiés et émissions réalisées par Mediapart, ce dossier rassemble une sélection d’enquêtes marquantes, du monde du travail à celui de la musique, de la politique au cinéma, et fait la chronique des défaillances de la justice.
par La rédaction de Mediapart
Journal
Face aux affaires, l’opposition s’indigne, l’exécutif se terre
Les dernières mises en cause par la justice de deux figures du pouvoir, Alexis Kohler et Éric Dupond-Moretti, sont venues perturber mardi la rentrée parlementaire. Face à des oppositions plus ou moins véhémentes, l’exécutif et la majorité en disent le moins possible, en espérant que la tempête passe.
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
Journal — Exécutif
Kohler, Dupond-Moretti : et soudain, il ne se passa rien
Le président de la République n’a pas jugé nécessaire de réagir après l’annonce du procès à venir de son ministre de la justice et de la mise en examen de son bras droit. Il mise sur le relatif silence des médias. Et ne s’y trompe pas.
par Michaël Hajdenberg

La sélection du Club

Billet de blog
La grande nostalgie
Les nostalgiques de l'ère fasciste s'en donnent à cœur joie pour ressortir les reliques de l'époque. Dimanche matin à Porta Portese, le plus grand marché aux puces de la capitale, j'ai trouvé un choix impressionnant de memorabilia de l'ère Mussolini.
par D Magada
Billet de blog
L'Italie post-fasciste : en marche vers le passé
La victoire du post-fascisme, déflagration annoncée, menace nos systèmes démocratiques imparfaits et l'Europe qui subit une guerre de conquête et un bouleversement interne avec ces extrêmes-droites qui accèdent au pouvoir. Faut-il attendre les catastrophes pour crier ? La remise en cause de vieux réflexes ne demandent-elles pas une actualisation pour agir sur notre époque sans se renier ?
par Georges-André
Billet de blog
Ouvrir les yeux sur le fascisme qui vient
Un peu partout, « la loi et l’ordre » s’imposent, sous une forme directement inspirée des années 40 comme Italie, ou de façon plus insidieuse, comme chez nous. De L’écofascisme au post-fascisme en passant par l’autoritarisme policier ultra-libéral, c’est cinquante nuances de brun. Et il va falloir commencer à sérieusement s’en inquiéter, si on ne veut pas voir nos gosses grandir au son des bottes.
par Mačko Dràgàn
Billet de blog
Après les élections, vers le post-fascisme
Aujourd'hui, en Italie, l'institutionnalisation du fascisme va porter l'agression raciste et patriarcale à un niveau supérieur. Avec cette combinaison du fascisme et de la technocratie, le gouvernement Meloni ne sera probablement pas simplement un gouvernement Draghi plus raciste. Nous verrons dans quelle mesure les alliances internationales, l'Union européenne et la Présidence de la République pourront limiter et contenir les dégâts. 
par Bruno Montesano