Blog suivi par 6 abonnés

Le blog de Abacab


Dijon - France
  • Le journal d'un mendiant - Semaine quatorze

    Par
    Je continuai ma lecture durant tout l’après-midi, et n’en fut tiré qu’à dix-sept heures par une dame qui, après-avoir contemplé ma pancarte témoignant de la trahison dont j’avais été la victime, me demanda : « que vous est-il donc arrivé mon pauvre Monsieur ? Je n’ai qu’un ticket-restaurant à vous offrir ».
  • Le journal d'un mendiant - Semaine treize

    Par
    Black Market, une association culturelle anar réunissant un bar et une librairie Black Market, une association culturelle anar réunissant un bar et une librairie
    Un dos solide et sain est l'allié du mendiant, me dis-je la semaine dernière, après qu'au sortir d'une nuit paisible je m'éveillai le dos quelque peu bloqué. Mon corps avait décidé de se laisser tordre par Morphée ; aussi, fus-je contraint de rester prisonnier de mes pénates durant plus d'une semaine.
  • Les délégués généraux de Solidaires doivent-ils démissionner ?

    Par
    Parfois, il faut savoir partir dignement. Confrontés au scandale du mouvement Avenir Lycéen, huit de ses dirigeants ont démissionné ; les bureaucrates de Solidaires, s'accrocheront-ils à leur poste ou suivront-ils l'exemple de ces lycéens ?
  • Le journal d'un mendiant - Semaine douze

    Par
    Douze semaines de mendicité et toujours aucune réponse à mes courriers envoyés aux bureaucrates de Solidaires. Force est malheureusement de constater que ces délégués généraux muets et manchots semblent démontrer chaque jour un peu plus, outre leur mépris des vrais militants, leurs accointances profondes avec le Grand Capital et ses serviteurs.
  • Le journal d'un mendiant - Semaine onze

    Par
    Monté sur un camion-nacelle, un travailleur armé d'une tronçonneuse découpait le crâne d’un petit local avoisinant la maison du peuple. Curieusement, il ne portait pas de harnais de sécurité. Il me semble pourtant que la loi l’exige. Si tu souhaites savoir si tel est le cas, je t'invite, ô lecteur ! à poser la question aux spécialistes de la sécurité de Solidaires 21.
  • Solidaires est-il devenu un syndicat d’extrême droite ?

    Par
    S’il est bien-aisé de se prétendre antifasciste, seuls des actes militants peuvent témoigner de l'appartenance d'un individu à un tel courant ; chaque antifasciste supposé, quel qu’il soit, sera amené un jour ou l'autre à contempler son reflet, magnifique ou lugubre, dans le miroir de la lutte ou dans celui de l'inaction.
  • Le journal d'un mendiant - Semaine dix

    Par
    Le monstre hurlait, vrombissait, lançait des cris vulgaires qui durant tout l'après-midi me firent regretter les jours paisibles et merveilleux de ce début de mois de février empli de douceur hibernale. Y avait-il un nid de guêpes à Solidaires ? Cherchait-il à recouvrer les valeurs perdues de Solidaires ? Je l’ignore encore.
  • Le journal d'un mendiant - Semaine neuf

    Par
    Force est de constater que Solidaires, à l'instar de l'armée, mérite d'être appelé « la grande muette ».
  • Le journal d'un mendiant - Semaine huit

    Par
    Alcool - Guillaume Apollinaire Alcool - Guillaume Apollinaire
    Cette après-midi-là, l'ennui, le désespoir, l'horreur m'assaillit durant près de quatre heures : pas un client à l'horizon, à peine quelques âmes égarées qui passaient sans me voir et sans honorer ma présence de quelques centimes. Peut-être ressentaient-elles, elles aussi, les prémices du confinement, et de ses dommages collatéraux que subiront bientôt tous les mendiants : le manque de pièces...
  • Le journal d'un mendiant - Semaine sept

    Par
    Si les deux « handicapés » – « muets et manchots » – qui régnaient naguère encore au sommet de la pyramide solidairienne n'avaient jamais pu réagir à mes courriers, ni daigné me contacter de vive voix, leurs successeurs seraient-ils, eux, doués de la parole ? Posséderaient-ils des cordes vocales, une langue, des doigts et des mains afin de leur permettre de me répondre ?