Ahmed Chenikii

Professeur d'université, journaliste et écrivain

Alger - Algérie

Sa biographie
Auteur de plusieurs ouvrages individuels (Le théâtre en Algérie, Histoire et enjeux, Edisud, France, 2002; Algérie, les vérités du théâtre, Algérie, Dar el Gharb, 2006; Théâtres arabes, genèse et emprunts, Algérie, Dar el Gharb, 2006, 421 pages ; Le théâtre en Afrique noire, itinéraires et tendances, Algérie, Dar el Gharb, 2006, 166 pages ; Le théâtre en Algérie, Jeux, enjeux et Pratiques, Sarrebruck (Allemagne), 2015 ; Théâtre et guerre, CRASC (Centre de Recherches en Anthropologie sociale et culturelle), Oran, Algérie, 2016 ; Le projet Algérie, Une brève introduction de l’Histoire politique d’un pays en chantier (Frantz Fanon, 2018), L’Algérie contemporaine, Cultures et identités ( HAL, Paris, 2019), Monde arabe-« Occident »-Jeux de puissance et docilité (HAL, Paris, 2019), Le théâtre dans les pays arabes, Chronique d’une expérience singulière (HAL, Paris, 2019) et collectifs (Algérie, L‘épreuve d’une décennie, Collective book, 2004, Paris, Editions -Méditerranée ; Les Mille et une Nuits dans l’imaginaire du XXème siècle, Collectif, L’Harmattan, Paris, 2005, Vies et morts de la création collective, Vox Teatri, Boston (USA, 2009), Les années Boum (sous la direction de Mohamed Kacimi, 2016). Nous autres (sous la direction de Amine Khan). Un des rédacteurs du Dictionnaire encyclopédique du théâtre (sous la direction de Michel Corvin, Bordas) et de l’encyclopédie des Créatrices du Monde (Edition des femmes, Paris). Ancien journaliste et Professeur à l’université d’Annaba et Professeur invité dans des universités arabes et européennes.
Voir tous
  • A propos du postcolonialisme et de l'appel à la censure des études postcoloniales

    Par
    Après la sortie de la ministre française de l'enseignement supérieur appelant à la censure des études postcoloniales, une polémique a mobilisé de nombreuses structures de recherches, des politiques et les présidents des universités. Elle a succédé à la polémique qui avait marqué le dépôt du rapport de Stora à propos de la colonisation. Tout s'articule finalement autour de la question coloniale.
  • L'inconscient colonial: le dominé, ce sauvage

    Par
    La question de l'altérité marque fondamentalement les structures mémorielles. L'entreprise coloniale nourrit l'inconscient des colonisés et des colonisateurs. Souvent, les mêmes catégorisations de l'époque coloniale se retrouvent aujourd'hui reprises dans un rapport de domination qui a peut-être subi certains glissements tout en maintenant la domination coloniale.
  • Au sujet de l'engagement de Sartre et de la psychanalyse existentielle

    Par
    Jean-Paul Sartre était de tous les combats, de tous les engagements. Il est depuis quelques décennies attaqué, souvent, pour avoir ouvertement pris position, pensé et écrit autrement. Il est aussi à l'origine d'une intéressante approche du texte littéraire, la psychanalyse existentielle.
  • Les jeux de l'histoire et les cuisiniers de la mémoire

    Par
    La question dite mémorielle mobilise de nombreux acteurs politiques et des historiens surtout après l'élaboration par Benjamin Stora du rapport sur ce qu'il appelle la "conciliation des mémoires". Ainsi se trouve interrogée la fonction et la place de l'historien qui se mue ici en acteur politique et les relations algéro-françaises. Une lecture
  • Zhor, la combattante-poète ou le corps qui témoigne des exactions coloniales

    Par
    Z'hor Zerari (1937-2003) est une combattante pour l'indépendance de l'Algérie, arrêtée et torturée par les soldats du général Schmidt, déshabillée et violée devant des prisonniers de l'ALN, elle est aussi poète. Après l'indépendance, déçue par le sort fait aux femmes condamnées à rester à la maison, elle tenta de se battre, comme journaliste, pour la promotion des femmes.