Ahmed Chenikii

Professeur d'université, journaliste et écrivain

Alger - Algérie

Sa biographie
Auteur de plusieurs ouvrages individuels (Le théâtre en Algérie, Histoire et enjeux, Edisud, France, 2002; Algérie, les vérités du théâtre, Algérie, Dar el Gharb, 2006; Théâtres arabes, genèse et emprunts, Algérie, Dar el Gharb, 2006, 421 pages ; Le théâtre en Afrique noire, itinéraires et tendances, Algérie, Dar el Gharb, 2006, 166 pages ; Le théâtre en Algérie, Jeux, enjeux et Pratiques, Sarrebruck (Allemagne), 2015 ; Théâtre et guerre, CRASC (Centre de Recherches en Anthropologie sociale et culturelle), Oran, Algérie, 2016 ; Le projet Algérie, Une brève introduction de l’Histoire politique d’un pays en chantier (Frantz Fanon, 2018), L’Algérie contemporaine, Cultures et identités ( HAL, Paris, 2019), Monde arabe-« Occident »-Jeux de puissance et docilité (HAL, Paris, 2019), Le théâtre dans les pays arabes, Chronique d’une expérience singulière (HAL, Paris, 2019) et collectifs (Algérie, L‘épreuve d’une décennie, Collective book, 2004, Paris, Editions -Méditerranée ; Les Mille et une Nuits dans l’imaginaire du XXème siècle, Collectif, L’Harmattan, Paris, 2005, Vies et morts de la création collective, Vox Teatri, Boston (USA, 2009), Les années Boum (sous la direction de Mohamed Kacimi, 2016). Nous autres (sous la direction de Amine Khan). Un des rédacteurs du Dictionnaire encyclopédique du théâtre (sous la direction de Michel Corvin, Bordas) et de l’encyclopédie des Créatrices du Monde (Edition des femmes, Paris). Ancien journaliste et Professeur à l’université d’Annaba et Professeur invité dans des universités arabes et européennes.
Voir tous
  • Pays anciennement colonisés et processus de redécolonisation

    Par
    Les élites des pays anciennement colonisés commencent à contester les situations en place, héritées le plus souvent de la colonisation, exigeant la mise en œuvre d'Etats de droit que ne semblent pas apprécier les puissances coloniales. Le taux de scolarisation relativement important et les réseaux sociaux favorisent cette poussée que les "pouvoirs" politiques tentent vainement de freiner.
  • Hichem Djait, décès d'un grand penseur

    Par
    Hichem Djait (1935-2001) vient de décéder aujourd'hui. Il est considéré comme l'un des plus grands spécialistes de l'Islam. Historien et anthropologue, il tente de lire l'islam en recourant à une approche pluridisciplinaire, convoquant l'Histoire, l'anthropologie, l'architecture et la psychologie. Son œuvre est fondamentale.
  • Noam Chomsky, le maître de la linguistique et l'intellectuel en action

    Par
    Un portrait du grand linguiste, Noam Chomsky qui a révolutionné la linguistique et permis de donner à lire autrement le langage, proposant des outils efficaces de lecture et de déchiffrage de la propagande, des médias et de la pratique politique. Chomsky est un intellectuel dont les outils mis en œuvre sont incontournables pour l'analyse du langage et du discours social et politique.
  • Un homme debout, par delà la douleur, l'historien Mohamed Harbi

    Par
    Un texte qui donne à lire le parcours d'un grand patriote et d'un immense historien, Mohamed Harbi. Cerner l'itinéraire de Harbi, c'est comprendre aussi différentes manifestations du mouvement trotskiste, la quatrième internationale, mais aussi les bruissements de la guerre de libération algérienne et les luttes pour le pouvoir. Acteur et historien.
  • Le malheur d'être un intellectuel dans les sociétés arabes

    Par
    Un exposé sur la difficile situation vécue par les intellectuels dans les sociétés arabes, soumises à la la censure sociale et politique dans un contexte où le savoir est marginalisé. Les pressions économiques et politiques sur la presse et les structures culturelles sont étouffantes. A partir de la production littéraire et artistique, un regard sur l'état de l'intellectuel critique aujourd'hui.