Blog suivi par 21 abonnés

Le blog de Ahmed Cheniki, Cultures Algérie et Médias

Professeur d'université, journaliste et écrivain
Alger - Algérie
À propos du blog
Ce blog est une lucarne pouvant permettre à ceux s’intéressant à la culture algérienne de participer à une sorte de remise à flots de certains pans de notre mémoire, aujourd’hui, en perdition. La mémoire est le lieu idéal de l’ineffable, de l’éternelle présence d’une obsédante subjectivité fournissant à l’historien sa substantifique moelle. Nous partirons des jeux de la mémoire pour atteindre une Histoire possible, faite, malheureusement de trop de failles et d’oublis que, paradoxalement l’œuvre d’art réussit à combler. Nous nous intéresserons également à la représentation littéraire, médiatique et artistique, au delà de l'Algérie, parce que tout simplement, toutes les cultures s'interpénètrent, s'entremêlent. Notre travail d’investigation nous permettrait d’interroger un certain nombre de formes culturelles et de questionner les conditions d’émergence de ces nouvelles disciplines culturelles (théâtre, cinéma, roman, arts plastiques, bande dessinée et journalisme) en Algérie et dans les anciennes colonies. Cette recherche, plus que nécessaire, mettant en œuvre les lieux de la mémoire et les espaces marqués d’une Histoire à façonner, permettrait de donner à lire les réalités politiques présentes. Ce blog ne peut nullement rester en dehors des faits d’actualité. Il sera fait appel à des sujets du moment et, bien entendu, aux bruissements de l’université, des médias et de la culture de l'ordinaire. La culture de l’ordinaire est au cœur de nos préoccupations. Le débat est libre, ouvert, sans aucune complaisance, ni exclusion.
  • Molière porte des oripeaux « arabes »

    Par
    Molière continue à donner des leçons d'humanité et à faire comprendre que les cultures ne sont pas hermétiques, mais ouvertes. Ainsi, dans les pays arabes, il est adopté parce qu'ils le considèrent comme l'un d'entre eux. Il pose leurs problèmes, il n'est pas uniquement Français, mais porte aussi le costume arabe. Une lecture
  • Clin d’œil à deux grands écrivains sud-africains, Nadine Gordimer et André Brink

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Un hommage à deux immenses écrivains sud-africains, très proches de l'ANC et de Nelson Mandela. Ils ont su comment décrire l'horreur de l'apartheid qu'ils dénonçaient fortement. Deux romanciers toujours d'actualité.
  • Rachid Mekhloufi, le joueur qui fit le bonheur de l'ASSE et du FLN

    Par
    C'est l'un des meilleurs joueurs de l'ASSE (Saint-Etienne), son capitaine emblématique qui quitta la France en 1958 pour Tunis, à la veille de la coupe du monde de Suède, sélectionné aux côtés de Kopa, Fontaine, Piantoni et d'autres grands joueurs de l'époque, pour rejoindre le Front de Libération Nationale, en lutte pour l'indépendance de l'Algérie.
  • 11 Septembre 1973 : Coup d’Etat au Chili et tentative d’assassinat de la poésie

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    Le 11 septembre 1973 est un jour triste, la dictature a renversé la démocratie. Des dizaines de milliers de personnes violentées, des poètes, des musiciens assassinés. Le guitariste Victor Jara, le poète Pablo Neruda, le footballeur, Carlos Caszely...
  • AU NOM DE LA DEMOCRATIE, LA PENSEE UNIQUE…

    Par
    Ce texte tente d'interroger les conditions de construction du regard porté par les Européens sur l'Afrique, les Arabes et l'Asie tout en donnant à lire la reproduction du discours colonial et la fabrication du consentement à laquelle participent médias et intellectuels. Le débat est monophonique, unilatéral, excluant le plus souvent toute entreprise plurielle et polyphonique.
  • FIDEL CASTRO, UN FLEUVE VOLCANIQUE

    Par | 6 commentaires | 3 recommandés
    Un regard subjectif sur Fidel Castro, une lecture donnant à voir un homme issu de la bourgeoisie qui aurait pu devenir écrivain, comme tous ses amis, Neruda, Carpentier, Aragon ou Marquez...
  • RACHID BOUDJEDRA, GORKI ET LE « REALISME SOCIALISTE »

    Par
    Souvent, quand on parle du "réalisme socialiste", on pense directement à l'émergence du héros positif et à une littérature très réglementée, alors que c'est une chose impossible dans le sens où toute littérature est complexe, réfractaire aux intentions des uns et des autres. Le "héros positif" n'est nullement absent d'un certain cinéma américain, comme d'ailleurs dans la production romanesque.
  • KALILA WA DIMNA OU LES ORIGINES DES FABLES DE JEAN DE LA FONTAINE

    Par | 2 recommandés
    Kalila wa Dimna d'Ibn al-Muqaffa dont l'origine est indienne, texte réadapté en 750, met en scène deux chacals, Kalila et Dimna fut traduit pour la première fois en Europe en 1251. La Fontaine et les frères Grimm reconnaissent s'être inspirés de ce texte.
  • KARIM BENZEMA EST-IL VICTIME DE SON NOM?

    Par
    Que se passe t-il pour Karim Benzema? Est-il condamné à vie par le sélectionneur? Y a t-il des explications normales? Il est l'un des plus grands joueurs du monde, le meneur de jeu du Real Madrid.
  • AU MALI, LA FERMETÉ SEMBLE DÉJOUER LES PLANS DES PUTSCHISTES

    Par
    Les putschistes maliens, sérieusement sous pression de la CEDEAO et du mouvement populaire du 5 juin, ne semblent pas encore prêts à lâcher le pouvoir, tergiversant, prenant des décisions illogiques. La dernière réunion avortée, censée discuter de l'architecture de la transition, a fini par mettre à nu leurs véritables intentions.