Blog suivi par 4 abonnés

Transmissions des savoirs

Formateur; Consultant & Conférencier
Montpellier - France
À propos du blog
En deux décennie, je me suis imposé comme l’un des intellectuels Africains en Suisse les plus marquants de ma génération et aussi la plus détesté par les deux groupe, Suisses d’un part et les Africains et les étrangers de l’autre. Mes engagements et mes écrits font avancer, la réflexion sur le racisme et ce que cela signifie d’être Africain en Europe et dans le monde aujourd’hui. Je ne cherche pas a retracé seulement les désenchantements de mes ainés face à l’immobilisme de nos pays en Afrique après la fin de l’esclavage et la colonisation, le racisme et l’idéologie de la suprématie occidentaux qui restent toujours vivaces, qui nous empêchant d’intégrer le mythe de la prospérité et pourvoir à l’occident. Au moment que je vous écrire, je suis interdit de rentrer en Suisse ou je vécu plus de vingt ans de ma vie a cause de mes positions considérer comme "haute sécurité pour la Suisse".
  • La Maladie et la Santé - deux versants d'une seule et même réalité

    Par | 1 recommandé
    Mais l'acte de soigner est-il forcément le propre du médecin. Un thérapeute est-il le seul dépositaire du savoir et de l'autorité, face à un patient nécessairement passif.
  • La foi dans un âge de l'anxiété et la dépression

    Par | 1 recommandé
    Lorsque les gens sont confrontés à la crise d'identité et perdu dans une transe de la mondialisation, la foi et la croyance en une certaine forme de réalisation pourrait venir à l'aide des personnes et enfantent plus de la sens de la vie pour eux.
  • À la rencontre des cartographes racistes et coloniaux …

    Par | 1 recommandé
    J’ai honte pour l’humanité, honte de ne pas pouvoir faire plus pour que des vies changent, honte de voir les gens être envoyées à la mer pour mourir, sans que je puisse faire plus, honte de voir des femmes, des hommes et des enfants être vendus dans la plus grande indifférence.
  • LA DEFAITE DE L’INJUSTICE

    Par | 3 recommandés
    Faudrait-il être au bénéfice d’une dérogation toute spéciale pour prétendre avoir le droit de mettre en valeur son savoir et ses talents au service et pour le bien de tous ? Et par là même avoir des chances de gagner dignement sa vie ? Ou, si au contraire, rien de tout cela n’était prévu, j’entends par là, la participation de l’Africain dans l’échiquier mondial serait-elle un sujet tabou ?
  • LE RUISSEAU NOIR

    Par | 1 recommandé
    Les Suisses comme tant d’Occidentaux sont au milieu d’une conversation contrariée et vieillissante à propos de la présence des Africains en Europe. C’est à peine si on ose aujourd’hui en parler, parce qu’il règne sur ce sujet une sorte d’omerta.