Anthony Caillé

Policier, syndicaliste.

Paris - France

Son blog
10 abonnés Le blog de Anthony Caillé
Voir tous
  • Vers le retour des lettres de cachet ?

    Par
    Loi du 30 juillet 2021 relative à la prévention d’actes de terrorisme et au renseignement. Le texte pérennise quatre mesures de police administrative de la loi du 30 octobre 2017 renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme, dite SILT, qui a pris le relais de l'état d’urgence instauré à la suite des attentats de Paris et de Saint-Denis de novembre 2015.
  • Droit à l’image et information NOUVELLE DÉMARCHE LIBERTICIDE DU GOUVERNEMENT

    Par
    Le droit à protéger sa propre image est un droit plus complexe qu’il n’y paraît. On le réduit souvent abusivement à l’interdiction pure et simple de diffuser l’image de quelqu’un sans son consentement. Cet usage est pourtant encadré par la loi. Retour sur cette législation. (article paru dans le Travailleur Parisien d'août 2021).
  • L’ÉTAT MACRON OU LA VICTOIRE DU TERRORISME

    Par
    Trois décrets liberticides ont été publiés en décembre. Sous prétexte de lutter contre le terrorisme, ils lui font la part belle en s’attaquant, comme lui, à des piliers de notre démocratie. (article paru dans le Travailleur Parisien de janvier 2021)
  • LE SERVICE PUBLIC DE POLICE

    Par
    [Archives] C’est au prix d’une redéfinition cohérente des missions de la police, d’une remise à plat de l’organisation actuelle et de la formation ainsi que de la fourniture des moyens humains, matériels et financiers nécessaires, que la police nationale pourra regagner ses lettres de noblesse. Pour cette refonte, Il faut se pencher sur la notion de service public de la police nationale. Analyse.
  • Police: une restructuration complète s’impose

    Par
    Une explication simple aux violences policières consiste à affirmer que le corps policier est par essence violent ou a contrario à affirmer que le corps policier n’est pas violent, qu’il y a des individualités douteuses. En tant que syndicaliste policier, je pense que ces violences s’expliquent par la superposition au fil du temps d’une multiplicité d’erreurs. Analyse des perspectives de restructurations qui pourraient aider la police à remettre du lien entre elle et la population.