Blog suivi par 149 abonnés

Le blog Mediapart de Barbara Romagnan

  • Ceque j'apprends du collège

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Dans cette 22ème chronique pour @l'humanite_fr je parle encore de la difficulté du métier d'enseigner en collège, de l'admiration que je porte à celles et ceux qui continuent et aussi aux élèves qui passent par "là".
  • Inégalités sociales jusqu'à la mort

    Par | 3 recommandés
    Dans cette chronique, publiée mardi dans le journal @humanite_fr, je reviens sur le "débat" concernant l'allongement du du congé pour décès d'enfant et le prolonge sur les inégalités sociales face à la mort.
  • Retour à la case prison

    Par | 7 commentaires | 25 recommandés
    J'interviens en détention depuis deux ans. On a parfois des satisfactions, parfois des tristesses. L'un de mes élèves de l'an dernier qui avait réussi son bac et obtenu une semi-liberté est revenu à la maison d'arrêt.
  • Avec nous

    Par | 3 recommandés
    Dans ma chronique hebdomadaire de cette semaine publiée tous les mardis par le journal l'Humanité je parle des discussions de citoyennes et citoyens dits handicapé-e-s intellectuel-le-s concernant le nom de leur association "Nous aussi" qu'ils veulent changer en "Avec nous".
  • Ce que peut l'écriture

    Par | 2 commentaires | 4 recommandés
    Je suis prof. Après 20 ans d'expérience chez les grands (université / lycée), j'expérimente le collège et je trouve ça vraiment difficile. Je reviens ici sur certains des beaux moments que l'on peut vivre aussi grâce aux élèves.
  • Un détenu un peu moins «fascinant»

    Par | 12 commentaires | 38 recommandés
    Comme Léa Salamé avec Carlos Goshn, je parle avec des détenus / ex-détenu. Ici, je raconte un peu l'un d'entre eux, peut-être un peu moins "fascinant" mais quand même intéressant et surtout plus à l'image des (ex-)prisonniers.
  • Les difficultés d'un quartier

    Par | 2 commentaires | 12 recommandés
    On a beaucoup entendu parler de Planoise ces dix derniers jours. Planoise c’est le quartier populaire de Besançon où j’habite. Le 25 décembre des coups de feu ont été tirés par des hommes n’ayant rien à voir avec le quartier. Le 31 décembre, des hommes sont allés mettre le feu à la fourrière.
  • Une pensée au marché

    Par | 4 recommandés
    Juste l’idée que c’était plus facile de réfléchir quand sa formation et son métier y incitait ou en laissait le temps, quand on n’était pas sans cesse tendu vers la résolutions de difficultés immédiates, avoir de quoi payer le loyer, se nourrir correctement.
  • La joie de l'espoir

    Par | 2 recommandés
    Retour sur la manif du 5 décembre. Il y a sans doute quelque chose d’un peu pathétique à croire en l’avenir d’une société plus douce, respectueuse de la planète et des gens qui l’habitent, à rebours des manifestations de haines et de rejets. Pourtant le pseudo-réalisme qui rend le présent intangible, ne le croyant susceptible d’aucune mutation, ne me semble pas moins ridicule.
  • Mon docteur sans rendez-vous

    Par | 28 commentaires | 14 recommandés
    Dans cette chronique je parle de mon médecin généraliste de quartier qui reçoit sans rendez-vous. Souvent on l'attend, mais ça en vaut la peine et il reçoit tout le monde, ceux qui n'ont pas besoin de la CMU, ceux qui ont la CMU et ceux qui n'ont rien.