Blog suivi par 121 abonnés

Le blog Mediapart de Barbara Romagnan

  • Etat d'urgence

    Par | 44 commentaires | 22 recommandés
    Au moment où les militants socialistes votent pour élire leur futur leader, l’ex-députée Barbara Romagnan livre pour AOC le récit très personnel des journées historiques qui l’ont conduite à prendre la décision de quitter le PS. Au nom de la défense des libertés publiques.
  • Le harcèlement sexuel existe aussi dans l’enseignement supérieur

    Par | 13 commentaires | 10 recommandés
    Depuis novembre 2017, des étudiantes dénoncent des faits de harcèlement sexuel (six d’entre elles auraient porté plainte), qu’aurait commis Guillaume Dujardin, directeur du Deust Théâtre à l’Université de Franche-Comté, et metteur en scène respecté. Il est pour le moment suspendu et des procédures disciplinaires sont engagées.
  • Le pays des droits humains n’est pas celui des droits des enfants

    Par | 2 commentaires | 7 recommandés
    La Cimade a récemment rapporté qu’un bébé de 13 mois enfermé avec sa mère par la préfecture de police en rétention au CRA du Mesnil-Amelot allait passer 28 jours supplémentaires en détention sur une demande du préfet accordée par la justice. Pas besoin d’être exagérément idéaliste ou sensible pour être choqué par une telle situation.
  • La question du stockage des déchets nucléaires

    Par | 15 commentaires | 10 recommandés
    Mardi 13 février s'est déroulé à Bar le Duc le procès de trois militants qui ont démonté un mur construit dans le bois pour le centre d’enfouissement de Bure (Cigeo). Ce mur a pourtant été construit illégalement. Surtout, l’enfouissement des déchets d’une durée de vie de plusieurs milliers d’années fait porter des risques considérables sur les générations futures.
  • #AppleContreAttac, soutenons Attac

    Par | 7 commentaires | 4 recommandés
    Le 6 février dernier, je me suis rendue au rassemblement de soutien à Nicole Briend, militante d’Attac faisant face à un procès pour pour « vol en réunion » (et refus de donner son ADN) suite à une action de réquisition de chaises en mars 2016 dans l’agence BNP Paribas de Carpentras. Aujourd’hui, 12 février 2018, Attac doit à nouveau se rendre au tribunal (TGI de Paris).
  • En soutien à Nicole Briend

    Par | 24 commentaires | 15 recommandés
    Je me suis rendue ce 6 février 2018, au nom de Generation.s, au rassemblement en soutien à une militante d’Attac, Nicole Briend, qui doit faire face à un procès pour pour « vol en réunion » (et refus de donner son ADN) suite à une action de réquisition de chaises en mars 2016 dans l’agence BNP Paribas de Carpentras.
  • Contre la verbalisation du harcèlement de rue

    Par | 59 commentaires | 43 recommandés
    Le harcèlement de rue est à nouveau visibilisé dans le débat public, ce qui est utile et appréciable. Mais il me semble important de savoir apprécier dans le même temps les controverses que peut susciter sa verbalisation et qui émanent précisément des associations féministes luttant contre les violences sexuelles et le harcèlement de rue.
  • Contre la culture du viol, veillons à ce que notre justice soit exemplaire!

    Par | 21 commentaires | 12 recommandés
    Notre loi et notre système législatif permettent-ils de répondre efficacement aux actes de viol et d’agression sexuelle ? N’est-il pas nécessaire de réaffirmer la primauté de l’idée de « consentement » ? Est-elle seulement correctement définie dans la loi ? Enfin, comment soutenir et venir en aide aux personnes violentées sexuellement ?
  • Socialistes, notre parti est-il encore celui des libertés?

    Par | 30 commentaires | 8 recommandés
    Je publie sur ce blog la lettre que je viens d’adresser à Rachid Temal, secrétaire national à la coordination de mon parti, le Parti socialiste. Le vote de nos parlementaires en faveur d’une loi qui remet en cause notre État de droit met en péril les valeurs fondamentales de notre famille politique.
  • À mes camarades socialistes

    Par | 68 commentaires | 36 recommandés
    Chers camarades, hier, à l’Assemblée nationale, aucun des camarades députés de notre parti ne s’est opposé à la loi dite de sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme. Ce texte n’est pourtant pas un texte comme les autres car il remet en cause notre État de droit. Nous, militants socialistes, ne pouvons rester indifférents.