Blog suivi par 80 abonnés

Nils Holgerson: "qu'est-ce que tu vois de là-haut ?"

Essayiste, Chercheur associé, Agrégé en sciences sociales et politiques
À propos du blog
Essayiste, Agrégé en sciences sociales et politiques
Mots-clés
  • «Histoire sociale» d'un équilibre: Noiriel dézingue Zemmour !

    Par | 25 commentaires | 40 recommandés
    C’est justement là que l’historien de métier devient précieux. A l’envers de la fiction historique qui donne libre cours à l’imagination, se déploie sur le temps long et court à sa guise, son travail pour paraphraser Ricoeur, consiste à recouper une série de sources documentaires visant à « enchâsser les durées ».
  • Réplique à Monsieur Pena-Ruiz

    Par | 5 commentaires | 9 recommandés
    Entre l’herméneutique musulmane et chrétienne, le mouvement de la roue de l’histoire se serait inversé. Tandis que l’Islam rayonne au Moyen-âge pour sombrer dans les ténèbres aujourd’hui, le christianisme luit en Occident depuis que les Lumières l’ont affranchi de « son état de minorité intellectuelle ». Ce serait donc une antidialectique hégélienne qui s’est emparée des contrées musulmanes
  • L'arbre à paroles

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    Dans leur silence contemplatif, peut-être que les arbres rient pitoyablement de notre médiocrité. Ou est-ce leur tristesse qui se répand dans les herbes folles, les méandres de leurs racines entortillées ? Ou encore, est-ce notre bassesse qui leur a définitivement coupée la parole, les fige pour l'éternité ?
  • Populisme sauvage

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
    Les algorithmes informatiques ont désormais les moyens de libérer les pulsions refoulées, les censures introjectées en façonnant des espaces de purge virtuels (qui fait la lie des mouvements populistes), ramenant l’homme à l’état de sauvagerie la plus primitive au détour d'une atrophie intégrale de la pensée magique
  • De Coluche à Zemmour: le suicide de Rabelais

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
    On est en droit de se demander ce qui en 35 ans à transformer le "ras-le-bol grivois adressé aux élites" en « chienlit » selon le bon mot de Charles de Gaule, pourquoi l'esprit potache de Rabelais a muté en madeleine de Maurras ?
  • Ouvrage collectif: L'Islam des jeunes en Belgique

    Par | 2 recommandés
    Notre ouvrage propose de parcourir différentes facettes de l’islam des jeunes aux croisements d’un contexte postmigratoire particulier, de dimensions socialisantes et identitaires, et de pratiques sociales et d’engagements qu’ils mettent en œuvre à partir de ces dernières
  • Val ou le patriotisme antimusulman

    Par | 17 commentaires | 51 recommandés
    Indéniablement, les cohabitations intellectuelles, artistiques, relationnelles entre ‘juifs’ et ‘musulmans’ sont rares en France. Elles gagneraient à se multiplier certes, mais elles existent et personne ne peut les nier. A elles seules, ces expériences destituent le prisme manichéen tenant au « patriotisme antimusulman » de Monsieur Val and Co.
  • Gaza: des souris et des hommes

    Par | 2 commentaires | 6 recommandés
    Yasser Murtaja, 30 ans, créateur d’Ain média, petite agence indépendante s’éteint au côté de six de ses compatriotes, la breloque épinglé sur le veston. Ca n’est pas la légion d’honneur, c’est une carte de presse brandie dans le vide. Les symboles démocratiques varient selon les tropiques, sur les rives du Jourdain, le vaisseau journalistique a des avaries dans la coque.
  • «Racisme d'Etat»: Michel Wieviorka et la sociologie lexicale

    Par | 28 commentaires | 20 recommandés
    La distinction entre « racisme institutionnel » et « racisme d’Etat » est au mieux défaillante, au pire, fallacieuse puisque les deux notions recouvrent un caractère tautologique. Nulle distinction qui vaille entre l’Etat et ses institutions, les doigts étant au service de la main.
  • Représentations médiatiques de l’immigré: du prolétariat urbain à l’ethnicisation

    Par | 6 commentaires | 10 recommandés
    La politisation spectaculaire du musulman abrite une dépolitisation statutaire du travailleur immigré. La figure initiale du « travailleur immigré » est progressivement substituée par celle « d’étranger », de «musulman », représentations d’une altérité désormais globalisante et sans frontière