Blog suivi par 15 abonnés

Le blog de Diane Vattolo

Professeure en BTS audiovisuel
Pantin - France
  • C'est ç'ui qui est qui dit

    Par | 2 recommandés
    Temps pourri, besoin de réconfort, je réécoute cette superbe chanson d'Aldebert « Tête en l'air » qui me remet instantanément dans la joie insouciante et pleine de promesses de certains moments d'enfance. Et puis j'en ai détourné les paroles, voici ma chanson : 
  • Le déserteur s'engage

    Par | 8 commentaires | 5 recommandés
    Monsieur le présidentJe vous écris une lettreQue vous lirez peut-êtreSi vous prenez le temps Je viens de recevoirLes résultats pérennesPour les européennesJ'y vois aussi l'espoir
  • Reprendre la main, c'est possible, ce sont les militants des libertés numériques qui me l'ont appris

    Par | 9 commentaires | 9 recommandés
  • NOUVELLE DONNE : UNE AMBITION NOUVELLE POUR L'ENVIRONNEMENT

    Par | 4 commentaires | 4 recommandés
  • La philanthropie d'un artisan charpentier

    Par | 3 commentaires | 3 recommandés
    Un ami, Yann Gallic, artisan charpentier, souhaite faire part de ses réflexions, que je trouve très pertinentes, sur son métier et bien au-delà, sur nos rapports au travail, à l'idée de métier, aux statuts d'entrepreneur et finalement à notre société. Voici son texte intégral.Je suis charpentier, artisan charpentier, et aimerais vous apporter mon regard sur l’artisanat du bâtiment afin d’envisager les pistes de sortie de crise de ce secteur. Et ça n'est que collectivement que nous pourrons les finaliser. Je refuse les manifestations (ex : bonnets rouges) qui se résument à de simples expressions de mécontentement car je préfèrerais qu’elles se fassent l’écho de nos réflexions sur ces pistes de sortie. En l’état, le risque encouru réside dans l’interprétation par les pouvoirs publics d’une nième démarche à leur encontre alors que je suis convaincu qu’il nous faut composer avec eux pour construire l’artisanat de demain. J’ai identifié au moins trois points sur lesquels nous pourrions réfléchir au sujet de l’artisanat : Le travail, Le métier et Le statut.
  • Ça s'accélère

    Par | 19 commentaires | 7 recommandés
    Finalisation et sortie du programme Nouvelle Donne, lancement de la campagne (conférence de presse, web...), formation, réunions, photos... c'est déjà bien plus intense que je ne l'imaginais, et c'est juste une certitude que ça va s'intensifier. 
  • Faire confiance aux citoyens

    Par | 4 commentaires | 2 recommandés
    La déception et défiance envers les politiciens et partis traditionnels est patente, pourtant je rencontre très souvent et partout une grande envie de politique, j'entends par là de vouloir que notre société fonctionne au mieux, et même d'y contribuer.Dans l'autre sens, la défiance des dirigeants politiques envers les citoyens qu'ils représentent ne cesse de m'exaspérer. Lorsque nous exprimons notre désaccord par des manifestations ou par les urnes, ils déclarent qu'il leur faut faire plus de « pédagogie » entendant par là que nous sommes trop stupides pour y avoir réfléchi, sinon nous serions forcément d'accord. Et de continuer de nous prendre pour des imbéciles en n'expliquant guère plus mais en « communiquant » à base de slogans et petites phrases, finalement creuses.
  • Autrement dit

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
  • Quelles sont, à mon sens, les priorités politiques ?

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Je me retrouve donc à devoir faire campagne pour un parti encore presque inconnu, en à peine plus d'un mois, alors que je ne l'imaginais même pas il y peu et que même si j'y ai droit légalement, je ne peux moralement pas abandonner mes étudiants juste avant l'examen.Autant dire qu'il m'est indispensable de définir mes priorités.Me présenter en fait clairement partie, d'où ce blog et ma participation à un maximum d'événements organisés par Nouvelle Donne dans toute l’Île-de-France. Ces activités me permettent également d'entendre ce que disent et veulent les gens, de ma sensibilité politique ou non, que je prétends représenter, et cela me paraît crucial.Pourtant ces activités déjà bien chronophages doivent laisser aussi beaucoup de place à ma formation. Et puisqu'il m'est humainement impossible d'être au niveau où je le souhaiterais dans tous les domaines, là encore je dois hiérarchiser.Voyons donc pour commencer ce qui me semble le plus urgent à faire en politique.
  • Bon alors, d'où tu sors ?

    Par | 2 commentaires | 6 recommandés
     Autant évacuer tout de suite cette question bien compréhensible, que je puisse parler de fond, de ce que nous allons faire dans long, le moyen et le court terme, et aussi témoigner. La commission électorale m'a choisie sur la base de :Un document écrit de deux pages maximum, dénommé « profession de foi », plus tard explicité en « votre CV et profession de foi (présentation, parcours, motivations, engagements...) ». Je vous joins une version quasiment identique à celle que j'ai transmise. ("CV/profession-de-foi" de Diane Vattolo pour la Comission électorale ND, fichier attaché en fin de billet)Un oral de 25 minutes, dont 10 maximum de présentation libre suivie de questions. En voici l'essence.