Etre Charlie

Le combat laïque de la Ligue de l'enseignement pour la liberté d'expression

Quintidi 15 fructidor, An CCXXVIII 
Jour de la truite

Etre Charlie aujourd’hui

En kiosque le 2 septembre En kiosque le 2 septembre
Le 2 septembre s’ouvre le procès des quatorze complices présumés des djihadistes auteurs de la tuerie de Charlie Hebdo, à Montrouge et à l’Hyper Cacher en janvier 2015. Dix-sept personnes ont été assassinées. Riss, Laurent Sourisseau, directeur de la publication, nous a donné son témoignage, « Une minute quarante-neuf secondes » (Actes Sud),  recensé dans  la présente édition. Les audiences se dérouleront sur deux mois. Elles seront filmées. Et les vidéos versées aux archives nationales.

« Etre Charlie ». La Ligue de l’enseignement a participé aux immenses manifestations qui ont suivi cette série de crimes, en particulier le 11 janvier 2015. Son président à l’époque, Jean-Michel Ducomte, écrivait: « La tragédie qui s’est jouée dans les locaux de Charlie Hebdo, prolongée par l’insupportable agression antisémite dans les locaux d’un magasin casher, porte de Vincennes, nous a, dans un premier temps, anéantis. Deux monstruosités s’exprimaient dans la double cible choisie par les terroristes : la volonté de réduire au silence une parole de liberté, la réitération d’une stratégie d’assassinat des membres d’un groupe social en raison de leur appartenance…». Ce texte, intégralement en ligne, est toujours d’actualité.  

nous-sommes-charlie

Dans un récent communiqué Reporters sans frontières a souligné, après bien d’autres, que ce crime est « la forme la plus extrême de la censure ». Dans le texte de la Ligue de l’enseignement, le combat en faveur de la liberté d’expression est vigoureusement réaffirmé : « On ne le martèlera jamais assez. La liberté d’expression est l’oxygène d’une société libre, le carburant sans lequel il n’est pas de démocratie possible. Il faut que les terroristes s’en convainquent, nous continueront, fusse sans le savoir, de blasphémer parce que nous considérons que les convictions et croyances religieuses ne justifient pas l’octroi d’une protection autre que celles dont bénéficient les autres opinions… ».

parole-interdite
Depuis, ce combat n’a jamais cessé. Reprenons les initiatives de l’année précédente. Dans le cadre de ses Rencontres laïques, la Ligue a organisé une journée complète (filmée) pour défendre et illustrer la liberté d’expression le 5 juin 2019.  Une centaine de personnes représentant 54 organisations du mouvement laïque étaient présentes. Les intervenants étaient Jean-Paul Delahaye, président des Rencontres,  Jean-Michel Ducomte (Le combat de la Ligue de l’enseignement pour la liberté d’expression), Emmanuel Pierrat (La liberté d’expression : un panorama), Isabelle Barbéris (Le nouvel académisme anti-culturel), Jean Claude Bologne (La liberté de création), Philippe Joutard (Les lois mémorielles et la liberté d’expression), Michel Miaille (Perspectives générales).

Par la suite les trois principaux livres pour la liberté d'expression d’Emmanuel Pierrat ont été recensés, les Actualités laïques de la présente édition sont revenues sur le sujet  à propos des notions de « islamophobie », « cathophobie » et « judéophobie ».  En janvier 2020, cinq ans après les attentats djihadistes, un grand article présente la brochure « Caricature, mode d’emploi » publiée par Charlie hebdo, le site et des expositions de Guillaume Doizy dédiées aux caricatures, et les nombreuses activités de Cartooning for peace. Puis un communiqué affirme fortement la liberté d’expression en matière religieuse « Il n'y a pas d'affaire Mila ». Nos Actualités laïques s’investissent tout récemment, en juillet  pour la libération de Moubarak Bala, président de l’Association humaniste du Nigéria, accusé de blasphème, et en août pour la liberté des athées, des indifférents en matière religieuse et pour la libre critique des religions.

Nous suivons de près les dossiers de la Quadrature du net sur la censure, et les prises de positions de l’Observatoire de la liberté de création, créé par la Ligue des Droits de l’Homme.

 

Cabu posait la bonne question... Cabu posait la bonne question...

 

 

____________________________________________________________________________________

cercles-condorcet-cmjn-couleur
La Ligue de l'enseignement est un mouvement d'éducation populaire laïque, et un mouvement d'idées. Les Cercles Condorcet accompagnent la vie intellectuelle et militante des fédérations départementales de la Ligue. Une cinquante de Cercles rassemblent environ 2.000 personnes. 
Ils animent une autre édition sur Médiapart Ne manquez pas de la consulter !

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.