editionsducommun

Editeur

Rennes

Sa biographie
Maison d'édition associative. #sciencessociales, #litteraturedureel et #culturedesprecedents dans le fond et #papier, #numérique, #creativecommons et #libre sur la forme.
Son blog
4 abonnés Le blog des éditions du commun
Voir tous
  • Survie en télévente - Marc-Adrien Nières

    Par
    Marc-Adrien est expatrié au Québec. Pour manger, il fait comme beaucoup, il trouve un boulot où ça recrute : la télévente. Télévendeur, ce n’est pas une vocation, et ça ne le devient pas. On te raccroche au nez. On te dit d’aller te faire voir. Et on comprend. Marc-Adrien partage ici son expérience et ses astuces dans un récit plein d'humour.
  • Entretien avec Saul Alinsky - Préfaces d'Yves Citton

    Par
    En 1972, Saul Alinsky donne le seul entretien de sa carrière au magazine Playboy. Entre deux retours sur sa carrière, il y décrit sa pratique et ses efforts pour généraliser l'organisation communautaire parmi les minorités. Introduit par une préface d'Yves Citton, cet ouvrage est la première traduction française d'une parole qui, 46 ans après, demeure encore ancrée à l'actualité.
  • Parti pour Croatan - Michel Vézina

    Par
    Croatan c’est le nom donné à la Colonie perdue, au XVIe siècle, par un équipage anglais qui, retournant sur une île où avaient été laissés des colons, ne trouve qu’une inscription sur un tronc « Gone to Croatan ». Entre Québec et Cuba, Paris et Croatan, la cuisine et l’écriture, les amis et la solitude, sa chérie et la liberté.
  • On a perdu Quentin, suivi de Casser du sucre à la pioche - Éric Louis

    Par
    En juin 2017, Quentin meurt dans un silo alors que sa journée de travail est sur le point de s’achever. Eric Louis, cordiste également, livre ici un hommage à ce jeune fauché trop tôt, un récit émouvant, mais aussi un pamphlet politique. L’entreprise qui embauche les intérimaires les fait trimer sans se soucier de leur état de fatigue.
  • Politiques d'Uz - Vivacités critiques du réel

    Par
    Après être passé par Paris, Bernard Lubat, poly-instrumentiste mondialement connu dans le monde du jazz, décide de revenir s’installer à Uzeste et tente de relever un défi de taille : mettre en relation les arts et l’improvisation avec une histoire sociale et politique régionale. Succès ! Depuis 40 ans, s’invente à Uzeste une « ruralité critique » unique en son genre.