Blog suivi par 26 abonnés

Le blog de Gdalia Roulin

  • Centrales sismiques

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Un accident est par définition imprévu, mais la possibilité d’accidents nucléaires a longtemps été complètement niée, et les lanceurs d’alerte regardés comme extravagants ! Une industrie si dangereuse devait forcément être ultra-sécurisée... Tchernobyl, Fukushima et quelques autres catastrophes oubliées battent en brèche ces illusions. En réalité les "incidents" et accidents sont quotidiens..
  • Climats

    Par | 1 recommandé
    Dû aux poisons de l’âge industriel, le réchauffement du climat est en route. Le système climatique va être impacté sur des siècles, voire des millénaires, et personne ne sait quel sera le degré de synergie des divers phénomènes conjugués. La seule solution réellement sérieuse est de changer collectivement de cap de suite et radicalement, en ne prenant à la nature que ce qu’elle peut régénérer.
  • Innombrables bénéfices du « salaire à vie »

    Par | 2 recommandés
    Le salaire à vie peut apporter une solution concrète à la plupart des problèmes sociaux et même environnementaux qui plombent la société. Il n’est pas un minimum de «pouvoir d’achat» alloué à des nécessiteux, mais la reconnaissance d’emblée de notre qualité à tous de producteurs, de contributeurs au bon fonctionnement social. A gérer démocratiquement sous contrôle direct des salariés eux-mêmes.
  • Enjeu décisif, la souveraineté sur le travail

    Par | 1 recommandé
    Différentes analyses de l’histoire existent, mais nous sommes tellement baignés continuellement dans, globalement, toujours les mêmes présupposés et interprétations dominantes qu’une autre lecture des évènements est difficile à entendre, même si elle s’appuie sur des faits avérés. Il est pourtant vital de savoir ce qui est décisif pour établir un fonctionnement juste et démocratique de la société.
  • Témoignages sur le vif

    Par | 3 recommandés
    La violence extrême déployée d’emblée contre les Gilets Jaunes se justifie-t-elle par les fameux casseurs montés en exergue ? On n'en trouve pas parmi les blessés graves ni chez les innombrables personnes arrêtées arbitrairement, «préventivement» gardées à vue par centaines et empêchées de manifester... On y voit par contre 37 mineurs et lycéens, 56 journalistes, 14 médics, 17 passants…
  • Gilets Jaunes et Assemblées

    Par | 4 recommandés
    Le parlement ne représente pas plus les Français que le gouvernement : les ¾ des députés sont opposés aux Gilets Jaunes, réprimés par la force alors qu'ils sont soutenus par la majorité des citoyens. Les Gilets Jaunes, en constituant partout des assemblées de base indépendantes, que leur «assemblée des assemblées» a appelé à fédérer, instituent dans les faits une forme de démocratie directe.
  • Le grand débatteur !

    Par | 2 recommandés
    Pour savoir ce que veulent les Français, il suffit de les laisser s'exprimer eux-mêmes au lieu de réprimer violemment les manifestations, et d'instituer une vraie démocratie, non pas représentative mais directe.
  • Un RIC sinon rien !

    Par | 2 recommandés
    Le référendum existe en France depuis 1793, mais il a plus souvent été utilisé comme plébiscite y compris pour légitimer des coups d’État, que pour développer un gouvernement du peuple par et pour le peuple. Pour que le RIC soit la grande avancée démocratique voulue, il doit remplir des conditions indispensables. En particulier être réellement d'initiative citoyenne. Et être décisionnel.
  • Gilets Jaunes : Fin de récré ?

    Par | 2 recommandés
    Ce qui compte c’est de changer l’organisation sociale pour que chaque citoyen participe également aux choix de société, aux décisions, et d’instaurer cette démocratie y compris dans l’entreprise. Selon le principe : une personne = une voix. Sans dictature ni d’une majorité ni de minorités. Car plutôt que prendre le pouvoir, il s’agit de le limiter.
  • Vieux schémas ou vrai changement ?

    Par | 2 recommandés
    M. Macron ce lundi soir distribue quelques miettes, mais il n’a en rien revu sa grille d’analyse ni ses fondamentaux. Les réformes prévues restent en l’état, et la caste des ultra-privilégiés reste incapable de comprendre que lorsqu’on vit sur un budget plus que serré, 5 € en moins c'est énorme, et 80 € de plus n'apportent qu'extrêmement peu de latitude.