Son blog
28 abonnés Le blog de Gdalia Roulin
Ses éditions
Voir tous
  • S’informer ou se laisser manipuler ?

    Par
    Depuis 1 an le bourrage de crâne est permanent. On nous a confinés, contrôlés, sanctionnés car il ne fallait pas déborder les services de réanimation. Même faux refrain 1 an après ! Mais des résistances se manifestent face à l’emprise effrayante qui s’installe jusque dans l’intimité de nos vies privées. A chacun de chercher des informations étayées pour pouvoir remettre ses neurones en marche !
  • Interdire l’homéopathie ?

    Par
    Le gouvernement a programmé la ruine de l’homéopathie, au mépris de la liberté de choisir son mode de soins. Bien que ses utilisateurs cotisent comme tout autres, l’homéopathie, quoique peu onéreuse, n’est entre autres plus remboursée. Par contre des milliards abreuvent des labos pour des traitements géniques abusivement appelés vaccins, soutenus par une propagande gouvernementale acharnée.
  • Covid, quelques constats 1 an après

    Par
    Un décret du 22/12/20 interdit aux médecins une parole libre. Puis la mission parlementaire d’information sur la gestion de la crise sanitaire est dissoute. Le 9/1 la Coordination Santé Libre qui regroupe 30.000 médecins, 30.000 soignants et 100.000 citoyens commence à diffuser une information basée sur les observations et études scientifiques, et va constituer un comité scientifique indépendant.
  • Sécurité et liberté vont de pair

    Par
    A longueur de commentaires médiatiques, liberté et sécurité semblent incompatibles, comme s’il s’agissait d’un fait établi. En réalité elles vont de pair, ce que démontre la comparaison entre les systèmes pénitentiaires américain et norvégien. L’observation est tout aussi valable concernant la lutte contre le terrorisme, expériences concrètes à l’appui.
  • El pueblo, unido…

    Par
    Le dernier livre de Rutger Bregman : « Humanité » montre, à travers de multiples exemples d’expériences vécues et des analyses scientifiques convoquant l’histoire, l’anthropologie, l’éthologie et diverses expériences, que le véritable réalisme ne réside pas dans un cynisme méprisant, mais dans la conscience que nous pouvons vivre ensemble dans le respect mutuel et l’entraide pacifique.