Voir tous
  • Un programme pour des jours heureux

    Par
    Nous avons été à deux doigts de porter la FI à la tête du pays, à 600.000 voix près. Cela aurait changé nos vies, notre société qui serait devenue beaucoup plus humaine, et aurait commencé à fonctionner sur des bases beaucoup plus sensées. Si la FI obtient la majorité au Parlement, son programme s'appliquera et fera échec au programme de chaos social de M. Macron. Voter FI est d'intérêt national.
  • Législatives décisives

    Par
    M. Macron s'apprête à mettre à bas 150 ans de conquêtes ouvrières : code du travail, Sécu etc, qu'il faudrait au contraire généraliser, pour donner le marché au privé. Il est décisif de le contrer et de donner la majorité parlementaire à la France Insoumise autour de son programme humaniste, social, écologique et démocratique.
  • Macron II

    Par
    Dès M. Macron élu, les médias ont repris leur glose sur sa jeunesse et le bien-fondé de son projet pourtant ultra-libéral. Faut-il lui donner une majorité godillot aux législatives ou construire une ferme opposition sur un vrai programme de gauche ?
  • Voter « Macron » et faire savoir que l'on s'oppose à sa politique

    Par
    Risquer de laisser prendre le pouvoir par le FN, c'est risquer le fascisme, les crimes contre les basanés et dissidents et le reste. Puisque ce sera ou Le Pen ou Macron à l'issue du second tour, votons Macron et signons massivement les pétitions qui circulent pour dire : « M. Macron, j'ai mis un bulletin à votre nom uniquement pour empêcher le FN d'être élu. Mais je m'oppose à votre politique".
  • Quelle réalité le 8 mai ?

    Par
    On a mal à y croire. A 618.608 voix près parfois obtenues de façon tordue, tout un pays basculerait d'une perspective humaniste au fascisme ! Et on se révolte : le chantage ne marchera plus, pas question de voter pour un Macron suppôt de la politique qui fait le lit du FN. Mais faute de déposer en nombre suffisant un bulletin Macron dans l'urne le 8 mai, nous aurons le fascisme dur au pouvoir.