Blog suivi par 95 abonnés

Le blog de Histoire coloniale et postcoloniale

Site proposant un vaste corpus de référence de documents, études, réflexions et ressources sur l’histoire coloniale de la France (première et seconde colonisation), ainsi que sur ses traces dans la société française postcoloniale d’aujourd’hui.
  • Une somme incontournable sur la Françafrique

    Par | 3 commentaires | 21 recommandés
    146416-couverture-hres-0
    « L’Empire qui ne veut pas mourir. Une histoire de la Françafrique » : ce livre monumental propose au grand public une vision passionnante de l’histoire coloniale et postcoloniale de la France qui marque un saut d’envergure dans nos connaissances de ce passé trop méconnu, et des traces profondes qui en subsistent aujourd’hui. François Gèze en propose ici une recension détaillée.
  • « Un “bicot”, ça nage pas… ». L'inquiétant retour d'une insulte coloniale

    Par | 7 commentaires | 17 recommandés
    Des policiers poursuivent un Egyptien qui se jette à la Seine. « Un bicot, ça nage pas », lâche l’un d’eux. Des juges l’ont condamné pour injures racistes. Selon Arié Alimi, avocat de la victime : « Nous ne sommes pas habitués en matière de racisme dans la police à des condamnations aussi claires ». Les recherches d’Alain Ruscio expliquent l'origine de ce mot emblématique d’un racisme qui revient.
  • Algérie 1962, par Malika Rahal

    Par | 3 commentaires | 17 recommandés
    9782348073045-1
    Il y a 60 ans, un monde colonial s'effondrait, celui de l'Algérie indépendante naissait. Dans « Algérie 1962. Une histoire populaire », l'historienne Malika Rahal s'attache en mobilisant des sources nombreuses et variées à restituer les expériences vécues cette année-là par les habitants du pays, Algériens et « Européens ». Nous publions l'introduction de cette fresque passionnante.
  • Le chant des indigènes enrôlés dans l’armée française annexé par les nostalgériques

    Par | 9 commentaires | 17 recommandés
    Le 5 décembre 2021, les cérémonies à la mémoire des morts pour la France pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de Tunisie se sont terminées par la reprise du « Chant des Africains ». C’est une sorte de « larcin mémoriel » puisque ce chant qui dit « lorsque finira la guerre, nous reviendrons dans nos gourbis » était celui des indigènes de l’armée française. Par Alain Ruscio.
  • De l'affaire Audin à la liberté d'accès aux archives

    Par | 1 commentaire | 18 recommandés
    Trois films, « Maurice Audin, une histoire de mathématiciens », « Les archives et les disparus » et « Sadek Hadjérès parle du PCA et de Maurice Audin », témoignent de ce que, depuis 1957, les mensonges d'Etat et l’accès aux archives sont des enjeux majeurs. Entre les promesses d'Emmanuel Macron en 2018 et, à l’opposé, les fermetures d'archives qui ont suivi, la mobilisation citoyenne continue.
  • Thiaroye, 1er décembre 1944, un massacre colonial encore méconnu

    Par | 10 commentaires | 39 recommandés
    Une fresque à Dakar Une fresque à Dakar
    Des tirailleurs démobilisés après leur captivité réclamaient le paiement de leur solde. Comme l'explique Martin Mourre, des unités de l'armée française ont encerclé le camp, réuni les hommes sur une esplanade et ouvert le feu. Des manipulations dans les archives laissent planer l'hypothèse de 400 victimes. Armelle Mabon pointe les obstacles qui continuent à empêcher l'établissement des faits.
  • Ben Barka : la complicité de Frey et Papon

    Par | 9 commentaires | 23 recommandés
    Le 29 octobre 1965, Ben Barka, condamné à mort par contumace dans son pays pour s’être opposé au roi Hassan II, est arrivé à Paris. Il est interpellé à Paris par deux policiers français et n’est jamais réapparu. Depuis cinquante-six ans, la raison d’État est parvenue en France à empêcher que la vérité soit dite sur les complicités françaises dans son assassinat.
  • Le 17 octobre 1961, crime d’Etat ou crime de Préfecture ?

    Par | 2 commentaires | 22 recommandés
    60 ans après, un appel à reconnaître ce crime d’Etat commis au cœur de la capitale a été lancé par plus de 120 associations et porté par plusieurs milliers de manifestants dans les rues de Paris. La veille, Emmanuel Macron a publié un communiqué qui l'attribue au seul Maurice Papon. Le quotidien algérien “El Watan” réagit.
  • 17 octobre 1961 : Einaudi face à Papon

    Par | 41 commentaires | 106 recommandés
    Einaudi_extrait.mpeg © Francois Demerliac
    À l'occasion du 60e anniversaire du massacre du 17 octobre 1961, voici une archive filmique rare et précieuse : le début de la déposition de Jean-Luc Einaudi au procès de Maurice Papon, à la cour d'assises de Bordeaux, le 16 octobre 1997. Un moment décisif dans le retour dans la mémoire collective française de ce crime d'Etat. Par Fabrice Riceputi
  • Les harkis II. Une affaire purement française ?

    Par | 15 commentaires | 21 recommandés
    La déclaration d’Emmanuel Macron sur les responsabilités de la France dans le sort des harkis est loin d’être suffisante. Après avoir pointé le fait que leur statut a été défini par le général Salan et leur recrutement développé délibérément par le général Challe comme un argument contre l’indépendance, il faut aussi intégrer leur histoire à celle de l’Algérie. Par Gilles Manceron et Alain Ruscio