1968: Bilans 20 ans plus tard

N° 96 de ma série "1968". Après les bilans à chaud puis 10 ans plus tard, ceux 20 ans plus tard. Prochain article; " 1968: bilans 30 ans plus tard".

17 août 2018

Gauche révolutionnaire

Daniel Bensaid et Alain Krivine: Mai si ! rebelles et repentis (La Brèche, Paris 1988)

Revue Partisans: Mai 68, il y a 20 ans, n° 30, 31, 32 (avril, mai, juin 1988)

Le Madec François : L’Aubépine de Mai. Chronique d’une usine occupée - Sud-Aviation Nantes 1968, Nantes, CDMOT (Centre de documentation du mouvement social et du travail, 4, rue Désirée-Colombes, 44000 Nantes), 144 p., 1988.

Daniel Bensaid:

Ni mythifier ni minimiser: les luttes étudiantes dans la France de 1968Extrait: « Parmi les limites de l’événement, il y a des points qui sont, pour moi, symptomatiques. Il n’y a pas eu de grandes fractures dans les principales forces politiques. L’effet s’est produit sur le long terme, dans la CFDT, la reconstruction du PS, la crise du PC. Mais tout cela s’est joué lentement. II n’y a pas eu de grandes ruptures à chaud – simplement des départs limités de la CGT et du PCF. L’un des effets durables, c’est une petite extrême gauche qui commence à exister. Autre élément social significatif, ce sont les mouvements de femmes ; autant on peut considérer qu’ils naissent en partie de 1968, autant les revendications féministes explicites n’existent pratiquement pas en 68 ! C’est aussi sûrement l’expression des limites immédiates de l’événement. Il y a une série de grandes revendications sociales qui n’ont pas été portées à maturité… » 

Mai 68: ni regrets, ni reniementsExtrait: « Des organisations les plus actives et les plus fortement identifiées avec les luttes de Mai 68, nous sommes la principale à continuer – conformément à l’engagement collectif scellé dans les cortèges d’alors – sans reniement, sans regrets. Notre existence même est une note discordante dans la concélébration des déceptions, dans la confraternisation des espoirs déçus, dans l’échange complaisant des fanions fanés.

Parce que ce n’était qu’un début. Ce qui fut un mot d’ordre spontané, instinctif et juste, mérite d’être prix au sérieux. Et au pied de la lettre. Quand on se retourne sur ces vingt années, la première question qui doit être posée, en toute sincérité, en toute honnêteté, en toute lucidité, est la suivante : les raisons pour lesquelles nous nous révoltions, pour lesquelles des millions de travailleurs entraient en dissidence, ont-elles disparu ? Ou bien se sont-elles atténuées, estompées au point que l’on puisse passer de l’opposition à la collaboration ?

Nous soutenons qu’il est simplement indécent de répondre par l’affirmative. D’un point de vue national, avec trois millions de chômeurs, les millions de précarisés et de marginalisés, le racisme et la pauvreté. Comme d’un point de vue international avec le nouveau développement du sous-développement. »

 Dans ce numéro Critique Communiste de mai 1988, une table ronde de choix avec Daniel BENSAID, Gérard FILOCHE, Jacques KERGOAT et Michel LEQUENNE, pase 19 à 28 et une critique du 8 du repenti Henri Weber, pages 29 à 31. Voir aussi le numéro d’Inprecor de mai 1988 qui contient un dossier copieux.

Gauche réformiste

Roger Martelli : Mai 68, Paris, Messidor/Editions sociales, 256 p., 1988.

Entretien avec Alain Tourainehttp://www.persee.fr/doc/mat_0769-3206_1988_num_11_1_403832

Droite 

Alain De Boissieu : Pour servir le général, Paris, Plon, 1982

Maurice GrimaudMai 1968, vingt ans après. L'état face à la crise , 1988

 Autre

Geneviève DREYFUS-ARMAND, Laurent GERVEREAU (dir.), Mai 68. Les mouvements étudiants en France et dans le monde, Paris, Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine, 1988, 304p.

A. Prost, « Les grèves de mai-juin 1968 », L’Histoire, 110, avril 1988, p. 35-46.

Goguel, François: « Charles de Gaulle du 24 au 29 mai 1968 », Espoir, Revue de l'Institut Charles de Gaulle, 1984

Gauron André : Histoire économique et sociale de la Ve République, Paris, La Découverte ; t. I : 1958-1969, 211 p., 1983 ; t. II : 1970-1981, 309 p., 1988.

Que sont-ils devenus 20 ans plus tard: http://www.persee.fr/docAsPDF/mat_0769-3206_1988_num_11_1_403871.pdf

Emission TV de 1993 avec un bon rappel vidéo de 68 pour un 30 mn puis un ébat passionnant entre lycéens, G. Hermier (PC) , Cohn-Bendit, Charpy (gaulliste )et AM Schwartch, ouvrière de Hispano -Suiza, http://www.ina.fr/video/DVC8308009701

******************************

50 ans plus tard...

******************************

Ma série « 1968 »

  • Première partie « Mise en jambes »: 37 articles à consulter ici
  • Deuxième partie couvrant Mai et Juin, « La plus grande grève générale en France ». 42 articles déjà parus à consulter ici
  • Troisième partie, « Bilans et secousses », qui comptera des dizaines d’articles d’ici la fin de l’année. Déjà publiés: 
  1. Mai 68: une situation révolutionnaire ?
  2. Bilan et leçons de la grève générale de 68
  3. Lettre d'un enfant de 1968 à un jeune de 2018
  4. Un bilan de 68 par Ludivine Bantigny et Alain Krivine
  5. La deuxième vague féministe, fille légitime de 68 
  6. 18 Juillet 68: les CRS chargent les festivaliers d’Avignon
  7. 1968, année de l'autogestion ?
  8. Une féministe révolutionnaire ouvrière chez Renault Flins- vidéo
  9. 28 juillet 68: Mao dissout les « Gardes Rouges »
  10. 1968: toute une jeunesse transformée
  11. Le contexte international de 68
  12. Mieux soixante-huitard que jamais 
  13. 1968: Bilans à chaud
  14. 11 Août 68: Opération Teresita à Santiago du Chili
  15. 1968: Bilans 10 ans plus tard

Bonne lecture. Merci pour vos commentaires. Merci aussi de partager.  

JAMAIS COMMÉMORER. TOUJOURS S'UNIR POUR NE PAS SUBIR !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.