Jean-Pierre Marongiu

Entrepreneur et Écrivain

Metz - France

Sa biographie
Jean-Pierre Marongiu, un survivant des geôles du Qatar Injustement emprisonné au Qatar pendant cinq ans, abandonné par le gouvernement français, Jean-Pierre Marongiu a gagné sa liberté grâce à ses soutiens en France et par son obstination à prendre la plume pour faire le récit de son calvaire. Jean-Pierre Marongiu a 55 ans. Expert en management, il a travaillé dans de nombreux pays avant de s’installer au Qatar où il a créé une entreprise en 2008. En 2013, escroqué par son associé qatarien, membre de la famille royale forcément intouchable, Jean-Pierre Marongiu est injustement emprisonné pendant près de cinq ans. Abandonné par la diplomatie française, il tente de s’évader à plusieurs reprises et surtout dicte à sa femme, au moyen de téléphones clandestins, un livre publié en 2014 : Qaptif. En 2018, il est soudainement gracié l’émir du Qatar et dès son retour en France se plonge dans l’écriture d’InQarcéré, publié en 2019. Loin d’être broyé, avec une détermination inébranlable, il y raconte près de cinq années d’injustice, de violences, de promiscuité avec des islamistes fanatiques en contact direct avec Daesh et surtout la trahison du quai d’Orsay. Son expérience hors du commun fait de lui un témoin unique du pouvoir despotique exercé par la famille Al-Thani et de son activisme pour répandre l’idéologie des Frères Musulmans par tous les moyens. Ayant côtoyé durant sa détention des membres dissidents e la famille royale, il a eu accès aux stratégies d'expansion de l'islamisme le plus radical théorisé en 2002 à Doha. Pour le Qatar, et pour Sultan Jassim , éminence grise de la famille Al-Thani, la France est le marché pied de la conquête de l'Europe. Aujourd’hui, il continue de dénoncer cet Etat moyenageux corrupteur qui s’invite à la table des grandes puissances telle que la France et infiltre tous les rouages de notre démocratie. Diplomatie, contrats pharaoniques à des grands groupes français, investissements, prises de participations , mécénat… tout cela n’est qu’un faux-nez pour financer la construction de mosquées radicalisée, véritables creusets du terrorisme sur le sol français. Sa parole dérange : il y a quelques semaines, son passage à l’émission Les Terriens du Dimanche chez Thierry Ardisson a été entièrement caviardé par C8, la chaîne du groupe Canal+.
Son blog
4 abonnés Le blog de Jean-Pierre Marongiu
  • 7 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 8 contacts
Voir tous
  • Les Experts de Doha

    Par
    La mort de centaines de travailleurs migrants ne fait jamais l’objet d’enquêtes du gouvernement qatari. Pendant ce temps ce sont des milliers d’ouvriers qui sont exposés à des niveaux potentiellement mortels de stress thermique, travaillant à des températures allant jusqu'à 45°C pendant 10 heures par jour.
  • AJ+ : Le Djihad Digital du Qatar.

    Par
    En actionnant les leviers mis à sa disposition par les valeurs humanistes des démocraties, en jouant avec virtuosité des instruments de la victimisation et de la discrimination fictives les Frères musulmans infiltrent et noyautent notre société. Une de leurs armes ? AJ+.
  • Novembre Noir.

    Par
    Il existait il y a peu encore deux modèles économiques : le socialisme et le capitalisme. Deux mondes distincts. Il en a résulté cent ans de guerres sanglantes et l’avènement d’un néolibéralisme mondialiste agressif et inhumain. Il existe aujourd’hui deux civilisations pour une seule France, deux modes de vie pour un seul territoire. Que croyez-vous qu’il en résultera ?
  • Corruption dans le sport : Lenteurs juridiques ou… ralentissements complices ?

    Par
    Les protagonistes de l’attribution de la coupe du monde au Qatar ne sont plus supposés être dans des positions d’influence. Pourtant la Justice française – et internationale – n’a toujours pas pris la moindre décision face à la démultiplication des accusations de corruption. Se décidera-t-elle un jour ?
  • On achève bien les chevaux…pourquoi pas les athlètes ?

    Par
    L’émir du Qatar vient de baisser le pouce pour mettre fin aux souffrances de compétiteurs venus du monde entier et vendus comme de la viande par les patrons de l’athlétisme mondial. Le Qatar vend du Gaz et nous lui livrons en retour les matières premières qui lui font défauts: des ouvriers, des consultants, des sportifs...