Blog suivi par 30 abonnés

Vers l'Avenir

artiste peintre et poète (site: aj.riboulet.free.fr)
Caudebec-en-Caux - France
À propos du blog
ETAT D’URGENCE – LES ÉLECTIONS RÉGIONALES SONT DIFFÉRÉES On peut attendre longtemps une telle information en provenance du Président F. Hollande ou de M. Valls, Premier Ministre. Mais la date fatidique du 6 décembre 2015 arrive à grands pas et les élections régionales sont maintenues. Des questions pourtant se posent. N’y a-t-il pas un danger pour chaque bureau de vote, dans les villes, mais aussi dans chaque commune quelle que soit son importance ? Y aura-t-il des policiers ou des gendarmes à l’entrée de chaque bureau de vote ? Si oui, procéderont-ils à des contrôles d’identités et des fouilles systématiques ? A la première question on doit répondre : OUI IL Y A DANGER pour chaque bureau de vote. Connaissez-vous Notre-Dame de Bliquetuit en Seine-Maritime ? Exceptés pour les habitants des communes proches, le nom de cette localité ne doit pas dire grand-chose ailleurs que dans le canton de Caudebec-en-Caux, où se trouve Villequier, village en bord de Seine, cher à Victor Hugo. POURTANT… le 15 juillet 2013, selon l’AFP, un suspect habitant cette commune a été placé en détention provisoire. Il a été interpellé le 8 juillet 2013, à 6 heures du matin, à son domicile par la DCRI dans cette commune. D’origine "franco-marocaine", avec son frère, ils auraient été soupçonnés de prosélytisme sur des forums djihadistes. D’après le site www..normandie-actu.fr/djihadisme, l’interpellation a été effectuée dans le cadre d’une enquête parce que « l’homme avait exprimé la volonté de créer une structure djihadiste au Maroc ». Cette information a été reprise par le journal Paris-Normandie et FR3 Région. Le 19 janvier 2015, peu après l’attentat à Charlie Hebdo, l’homme âgé de 35 ans a été jugé par le Tribunal Correctionnel de Paris et condamné à 5 ans de prison. OUI IL Y A DANGER pour chaque bureau de vote, y compris dans les "campagnes dites reculées". VOILA POURQUOI ON AURAIT DU DIFFERER LES ELECTIONS REGIONALES. Compte tenu de la COP 21 à Paris et le nombre de policiers et de militaires déployés, il parait évident qu’une protection de chaque bureau de vote est impossible. Voilà de quoi enfler l’abstention davantage que lors des précédentes élections, cette abstention qui bénéficiera encore au Front National. Cette constatation est déjà confirmée par les sondages et les journalistes des chaines télévisées qui en ajoutent en invitant les représentants du commerce F.N. en permanence et en occultant la vraie gauche, pas le P.S. OUI IL Y A DANGER. On interdit les manifestations, les rassemblement, on met en garde-à-vue les gens qui manifestent pour le climat du futur ou ceux qui viennent se recueillir Place de la République à Paris et les files d’attente, si les gens vont voter, des électeurs ne seront pas protégées. Le Président et le gouvernement méprisent la citoyenneté et mettent les citoyens en danger. IL Y AVAIT URGENCE A DIFFÉRER LA DATE DES ÉLECTIONS RÉGIONALES !