JEAN YVES POTEL

Ecrivain et historien de l'Europe centrale

Paris - France

Sa biographie
Écrivain français, historien et docteur habilité en science politique, il a pendant trente cinq ans, parallèlement à une carrière administrative, enseigné dans plusieurs universités (Paris-Saint Denis ; Panthéon Sorbonne ; Institut d’études politiques de Paris ; Université de Varsovie). Il a été Conseiller culturel à l’ambassade de France à Varsovie (2001-2005). Depuis une dizaine d’années il est un collaborateur régulier du Mémorial de la Shoah à Paris..Il a publié une douzaine d’ouvrages sur l’Europe centrale et la France. L’originalité de son travail tient dans la combinaison de récits de voyages, d’enquêtes et d’études historiques et politiques approfondies, évoquant les événements dont il a été témoin – Scènes de grèves en Pologne (1981 ; nouvelle édition Noir sur Blanc, 2006) sur la naissance de Solidarnosc ; ou bien Au miroir de la guerre (Éditions de l’Aube, 2000) sur le Kosovo. Il traite aussi les questions mémorielles – La fin de l’innocence, la Pologne face à son passé juif (Éditions Autrement 2009) – et analyse l’évolution des mouvements démocratiques dans le bloc soviétique – Les Cent Portes de l’Europe centrale (Éditions de l’Atelier, 1998) ; Quand le soleil se couche à l’Est, Essai sur la fin du communisme (Éditions de l’Aube, 1995). Il s’est également beaucoup intéressé à l’expression artistique dans cette région de l’Europe (théâtre, littérature et arts contemporains), sur laquelle il a écrit de nombreux articles et assuré des chroniques radiophoniques (France Culture, 1990-2000). Il est l’auteur de deux recueils de poésie, d’un essai biographique sur l’œuvre d’une romancière française d’origine polonaise – Les disparitions d’Anna Langfus (Noir sur Blanc, 2014), d’un ouvrage sur une artiste tsigane polonaise Papusza, poétesse tsigane et Polonaise, (nr 48 & 49 d’Études tsiganes ; Paris 2013), et de l’édition et de la traduction française (avec Monika Prochniewicz) de Wladislaw Szlengel, Ce que j’ai lu au morts, poèmes du ghetto de Varsovie, Circé, 2016. Né en 1948 dans l’ouest de la France, Jean-Yves Potel vit à Paris.
Son blog
48 abonnés Le blog de JEAN YVES POTEL
Voir tous
  • Refaire l’histoire ? – Manifestations en Pologne 3/3

    Par
    En Pologne, la tension monte. La réaction de la première ministre polonaise, Beata Szydlo, aux demandes de la Commission européenne est inhabituellement vitupérante. Est-ce un aveu de faiblesse ? Pas sûr. En attendant les prochains épisodes de cette démélée, voici le dernier volet de mon voyage en avril.
  • La révolte des femmes – Manifestations en Pologne 2/3

    Par
    En Pologne, un sondage récent suggère une fragilisation du PiS : 38% pour l’opposition rassemblée le 7 mai par le KOD, 34% pour le PiS. Mais dans les stades, on voit monter la haine au service du pouvoir : des banderoles appellent au lynchage ! Quant aux femmes, elles montrent une autre contestation en s'opposant à un projet de loi pro-life interdisant totalement l'avortement.
  • Le chagrin et la colère - Manifestations en Pologne 1/3

    Par
    En moins de six mois de gouvernement, les ministres du parti Droit et Juste (PiS) ont réussi un exploit. Ils ont mobilisé une grande partie de la société polonaise contre eux. Les mécontentements ont culminé, ce samedi 7 mai, dans une immense marche à travers Varsovie. Ce fut aussi l'occasion de reprendre mon voyage dans la Pologne sous Kaczynski, du côté de ceux qui disent non, et manifestent.
  • Karol Modzelewski : «Une véritable résistance au régime policier en Pologne»

    Par
    Karol Modzelewski, mars 2016 © TVN 24 Karol Modzelewski, mars 2016 © TVN 24
    En Pologne, la mobilisation ne faiblit pas, au contraire. Samedi dernier des dizaines de milliers de personnes défilaient sous les fenêtres du gouvernement et exigeaient l’application des décisions de la Cour constitutionnelle. Un élan démocratique secoue le pays. Nous avons consulté Karol Modzelewski, un des pères fondateurs des luttes démocratiques en Pologne.
  • « Nous avons à nous battre… » - La Pologne sous Kaczynski 3/3

    Par
    Mateusz Kijowski © Natalia Krasicka Mateusz Kijowski © Natalia Krasicka
    Ce samedi 27 février, la Pologne descend à nouveau dans la rue. Une grande marche nationale converge sur Varsovie, aux cris de "Nous, le peuple!". A l'appel du KOD, elle proteste contre les atteintes aux libertés démocratiques par les conservateurs du PiS. Dans le dernier épisode de son récit de voyage, Jean-Yves Potel nous fait découvrir les réflexions politiques qui animent ce mouvement.