Juliet DROUAR

Gouine - Trans - Militant.e féministe

Son blog
86 abonnés Le blog de Juliet DROUAR
Voir tous
  • «Femme» n’est pas le principal sujet du féminisme

    Par
    Je vais essayer d’écrire sur une cartographie du sexisme, et du féminisme donc, car souvent on ne nous parle que des femmes et à dessein...
  • Une meilleure retraite pour sortir de l'hétérosexualité

    Par
    Vanda Spengler – Mater Dolorosa #1 - Photographie © Vanda Spengler Vanda Spengler – Mater Dolorosa #1 - Photographie © Vanda Spengler
    L’hétérosexualité reste un tabou du féminisme. Pourtant c’est de cela dont le féminisme parle tout le temps : viols, tabassages et abus par le « compagnon », travail domestique et de reproduction gratuit au profit de l’homme et au détriment de la femme dans le « couple », charge mentale… A force de tourner autour du pot il va bien falloir nommer l’hétérosexualité.
  • Qui suis-je si je suis née femme et perçu comme un homme aujourd’hui?

    Par
    Je suis née femme. Ou plutôt assignée de corps et de genre femme à la naissance comme la moitié de l’humanité. Chemin faisant, je n’ai pas été et je ne suis pas ce qu’on attend d’une « femme » en termes d’ (hétéro)sexualité, de pilosité, de répartition des graisses, de muscles, d’organes génitaux, de torse/poitrine, de cheveux, de comportements et de vêtements.
  • La testostérone, un traitement pour l'endométriose et un antidouleur ?

    Par
    Le patriarcat se fonde sur l'idée et la (re)production de la différence des corps et des sexes en deux catégories. Sur une nature à être femme ou homme. Or tous les êtres humains produisent de la testostérone et des œstrogènes à des taux différents et la testostérone est une piste de traitement sérieuse pour lutter contre la douleur et l'endométriose. Et ça, le patriarcat n'en veut pas...
  • La culture de l'inceste

    Par
    Chut ! S'il est tabou d'en parler il est en revanche encouragé de le faire. L'inceste est systématiquement pratiqué au point d’être structurant des sociétés humaines fonctionnant selon le principe de domination. Il est un outil primal de formation à l'exploitation et permet particulièrement la création et la soumission de la classe des enfants par les adultes. Levons le voile.