Blog suivi par 5 abonnés

EKKÄN : LA CONSCIENCE D'UNE PLUME

Maître de conférences. Essayiste. Directeur du département TC à l'IUT de TRoyes
Champigny/Marne - FRANCE
  • Gabon. L’imposture et le talent : A.C. Bilié-By-Nzé face à P. E. Aubameyang

    Par | 2 recommandés
    Pierre-Emerick Aubameyang n’a point besoin de faire l’apologie du patriotisme. Contrairement à Claude Bilie-By-Nzé qui passe pour un chantre des valeurs patriotiques, Aubameyang lui incarne l’éthique de la réussite. Son acte de rébellion apparaît alors salvateur et salutaire. Il signe le rejet du nihilisme d’Etat.
  • GABON --- Ali Bongo : un imposteur déboussolé

    Par | 2 recommandés
    Nous définirons le nihilisme d'Etat comme une forme de totalitarisme, dont le but premier vise à anéantir, à réduire à « rien » l’essence juridique d’un peuple par la non reconnaissance de son droit à décider de la conduite de son destin.
  • Gabon, Ali Bongo et les dérives monarchiques : brèves considérations historiques

    Par | 2 recommandés
    "La constitution gabonaise reste, dans son essence, un vestige colonial. Il a longtemps été un calque des institutions de la 5ème République française qui avait fait du Général de Gaulle le premier « monarque républicain » de l’histoire de France. En ce sens, le projet d’Ali Bongo ne fait que suivre une ligne politique tracée par Léon Mba et amplifiée à une échelle hyperbolique par Omar Bongo."
  • Gabon : Le musicien Kaki Disco et la célébration dionysiaque du corps

    Par | 2 recommandés
    L’oriengo, "inventé" par Kaki Disco, est une danse qui a su transformer le geste claudicant en une signature esthétique. A la manière des danseurs hip-hop, les handicapés gabonais de l’oriengo jouent avec leur corps, proposent au public des postures variées et spectaculaires en exécutant des pirouettes avec leurs bras et leurs jambes.
  • Bruno Ben Moubamba : le nouveau zombie d’Ali Bongo

    Par | 1 recommandé
    "Ce personnage d'arlequin fabriqué dans les vignobles champenois a si bien avalé la potion zombifiante qu'il est devenu le défenseur zélé, au même titre qu’Alain-Claude Bilié Bye Nze, d’un pouvoir usurpé. Ivre du sortilège zombifiant, il appelle désormais à l’étouffement de toute voix discordante, à envoyer en prison tous ceux qui rejettent le pouvoir illégitime d’Ali Bongo"
  • Macron : le jeune président-monarque, l’Afrique et le fardeau de l’homme blanc

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Fantasme du sauvage africain. Créature an-historique figée au stade pré-logique. « Le fardeau de l’homme blanc » revient alors à le faire entrer dans l’histoire en commençant par réprimer ses bas instincts qui le poussent à produire des enfants comme des rats et menacent la civilisation européenne.
  • GABON --- Ali Bongo et le nihilisme d’Etat : penser une éthique de la renaissance

    Par | 1 recommandé
    « L’Etat [oppresseur] qui nous est alors moralement inférieur ne peut nous forcer. Seuls peuvent nous forcer ceux qui obéissent à une loi supérieure à la mienne. Ceux-là me forcent à leur ressembler. » Henry David Thoreau, De la désobéissance civile.
  • GABON. Ali Bongo : viol et assassinat d’un peuple

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    Qui est Ali Bongo ? Comment arrive-t-on logiquement à s’imposer à une population qui vous a unanimement rejeté ? Non, Hannah Arendt, on ne saurait ici parler de « la banalité du mal ». Avec cet homme, nous faisons face à une monstruosité froide. A un individu porté par une âme irréductiblement meurtrière, foncièrement assassine, mathématiquement criminelle.
  • Gabon - Jean Ping et Guy Nzouba Ndama : des « cafards » et des « couleuvres »

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    Au regard d’une situation politique, à l’évidence, inextricable, le pragmatisme commande de déplacer le champ de bataille du projet de destitution d’Ali Bongo, voué à l’échec, vers des objectifs réalisables à commencer par la réalisation d'une unité sincère et solide derrière le candidat – Casimir Oye Mba est mon choix par défaut – porteur d’un nouvel idéal.
  • GABON ELECTIONS 2016 : lutte démocratique ou course pour l’accès au « veau d’or » ?

    Par | 2 recommandés
    La radicalité de la lutte du peuple d’en bas doit viser, non seulement l’alternance démocratique, mais la conquête des droits socio-économiques. C'est que le Makaya des bas-fonds de Libreville ne doit pas aller se faire écraser par les chars de « l’armée en or » d’Ali Bongo Ondimba afin de laisser s’installer à sa place un autre autocrate qui exercera un pouvoir démesuré.