Blog suivi par 7 abonnés

EKKÄN : LA CONSCIENCE D'UNE PLUME

Universitaire. Essayiste. Ancien directeur du département TC à l'IUT de TRoyes
Champigny/Marne - FRANCE
  • Victor Hugo : « le blanc a fait du noir un homme »

    Par | 6 commentaires | 1 recommandé
    Paul Ondo, tu viens de faire là une découverte inattendue ; tu connaissais un Victor Hugo humaniste, défenseur des faibles et des misérables avant d'apercevoir la face cachée d’un écrivain au racisme flamboyant. Tu voulais te complaire dans une thèse doctorat animée par une admiration béate de Hugo, maintenant il faut explorer la face sombre du soleil hugolien....
  • Laurent Joffrin, Libération et l’arnaque de Libreville : l’exigence d’une réparation

    Par | 1 recommandé
    Pour sauver Libé, Laurent Joffrin, choisit de pactiser avec le diable, de vendre son âme à celui qui a acculé la population gabonaise à la pauvreté, la prive de son droit de décider de son destin politique. Il s'est rendu complice du type de crime financier qu’il ne cesse de dénoncer à longueur d’éditoriaux.
  • Face au régime d’Ali Bongo : qui est vraiment violent ?

    Par
    Le député gabonais Minault Zima Ebéyard adresse au gouvernement d’Ali Bongo un message profondément humaniste, qui rappelle le dernier discours de Nelson Mandela avant sa condamnation à la prison à vie.
  • Gabon : la Cour constitutionnelle et le feu des révoltes futures

    Par
    Le paradoxe de la Cour constitutionnelle gabonaise réside dans le fait qu'elle a été conçue comme une grande vigie de la constitutionnalité des lois, alors que le mode de désignation éminemment politisé de ses juges ainsi que certaines de ses attributions, foncièrement floues, sinon lacunaires, compromettent sa fonction essentielle
  • Marie-Madeleine Mborantsuo : grande prêtresse du nihilisme d'Etat au Gabon

    Par | 1 recommandé
    La Loi fondamentale constitue à la fois un code moral et technique d’organisation d’un Etat. Elle est la mère des lois. Sa négation entraîne l’ensemble du pays dans une spirale nihiliste, mène au royaume du non-sens où il n’existe ni repère, ni valeur auxquels la population peut se référer. .
  • Gabon. L’imposture et le talent : A.C. Bilié-By-Nzé face à P. E. Aubameyang

    Par | 2 recommandés
    Pierre-Emerick Aubameyang n’a point besoin de faire l’apologie du patriotisme. Contrairement à Claude Bilie-By-Nzé qui passe pour un chantre des valeurs patriotiques, Aubameyang lui incarne l’éthique de la réussite. Son acte de rébellion apparaît alors salvateur et salutaire. Il signe le rejet du nihilisme d’Etat.
  • GABON --- Ali Bongo : un imposteur déboussolé

    Par | 2 recommandés
    Nous définirons le nihilisme d'Etat comme une forme de totalitarisme, dont le but premier vise à anéantir, à réduire à « rien » l’essence juridique d’un peuple par la non reconnaissance de son droit à décider de la conduite de son destin.
  • Gabon, Ali Bongo et les dérives monarchiques : brèves considérations historiques

    Par | 2 recommandés
    "La constitution gabonaise reste, dans son essence, un vestige colonial. Il a longtemps été un calque des institutions de la 5ème République française qui avait fait du Général de Gaulle le premier « monarque républicain » de l’histoire de France. En ce sens, le projet d’Ali Bongo ne fait que suivre une ligne politique tracée par Léon Mba et amplifiée à une échelle hyperbolique par Omar Bongo."
  • Gabon : Le musicien Kaki Disco et la célébration dionysiaque du corps

    Par | 2 recommandés
    L’oriengo, "inventé" par Kaki Disco, est une danse qui a su transformer le geste claudicant en une signature esthétique. A la manière des danseurs hip-hop, les handicapés gabonais de l’oriengo jouent avec leur corps, proposent au public des postures variées et spectaculaires en exécutant des pirouettes avec leurs bras et leurs jambes.
  • Bruno Ben Moubamba : le nouveau zombie d’Ali Bongo

    Par | 1 recommandé
    "Ce personnage d'arlequin fabriqué dans les vignobles champenois a si bien avalé la potion zombifiante qu'il est devenu le défenseur zélé, au même titre qu’Alain-Claude Bilié Bye Nze, d’un pouvoir usurpé. Ivre du sortilège zombifiant, il appelle désormais à l’étouffement de toute voix discordante, à envoyer en prison tous ceux qui rejettent le pouvoir illégitime d’Ali Bongo"