marie-cecile naves

Politiste, Directrice de recherches à l'IRIS

Paris - France

Sa biographie
Docteure en Science politique de l’université Paris-Dauphine. Derniers ouvrages parus : "La démocratie féministe. Réinventer le pouvoir" (Calmann-Lévy, 2020), "Géopolitique des Etats-Unis" (Eyrolles, 2018), "Trump, la revanche de l'homme blanc" (Textuel, 2018), "Le pouvoir du sport" (FYP, 2017, avec J. Jappert), "Trump, l'onde de choc populiste" (FYP, 2016) Toutes mes publications et mon actualité : www.mariececilenaves.com
Son blog
13 abonnés Le blog de marie-cecile naves
Ses éditions
Voir tous
  • Les cent jours de Kamala Harris: une vice-présidente sur tous les fronts

    Par
    Loin d’être réduite à une fonction symbolique, la vice-présidente des États-Unis, Kamala Harris, est sur tous les fronts pour mettre en œuvre l’agenda de l’administration Biden en matière de politique intérieure comme extérieure.
  • Le féminisme, pilier d'une démocratie durable

    Par
    Sur les plans politique et épistémologique, le féminisme figure parmi les réponses à la crise démocratique. Il fournit de nombreux outils intellectuels et pratiques pour dessiner les contours d’un nouveau moment émancipateur, construire et défendre une démocratie durable.
  • Les féminismes des années 1990 aux Etats-Unis, un héritage majeur mais oublié

    Par
    Lisa Levenstein est historienne, professeure à l’Université de Caroline du Nord, où elle dirige le Women’s, Gender, and Sexuality Studies Program. Elle a publié en 2020 l’ouvrage : « They Didn’t See Us Coming. The Hidden History of Feminism in the Nineties », utile pour mieux comprendre l'actualité récente des féminismes aux États-Unis.
  • Bipartisanisme: le pari risqué de Biden

    Par
    Joe Biden entend parvenir à des consensus avec les républicains sur plusieurs grandes réformes législatives. Parviendra-il à surmonter des clivages idéologiques anciens mais que les années Trump ont cristallisés ?
  • Trump, encore

    Par
    C’est un discours rempli de mensonges et d’aigreur, et au ton revanchard que Trump a prononcé en clôture de la CPAC 2021 à Orlando, devant un public tout acquis à sa cause. Laissant planer le doute sur sa candidature en 2024, il a surtout affiché son souhait de garder le contrôle du parti républicain, au besoin par la menace.
Voir tous