Blog suivi par 61 abonnés

Le blog de martinestorti

À propos du blog
Site personnel http://martine-storti.fr/
  • A propos des réunions en non mixité

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    De la non mixité de sexe à la non mixité dite "de race", des années 1970 à aujourd'hui
  • En librairie Pour un féminisme universel Ed Le Seuil

    Par | 1 recommandé
    Ce livre chemine délibérément sur une ligne de crête, en refusant les dogmatismes manichéens et concurrents qui nous étouffent pour tracer un autre chemin, non celui d'un universalisme en surplomb, mais celui d'un universel concret et subversif. Ci-dessous la présentation, le sommaire et les échos médiatiques
  • Introduction à mon livre Pour un féminisme universel (Ed du Seuil)

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    Le 8 mars 1979 et les 2 jours suivants, par milliers, des Iraniennes manifestaient à Téhéran, refusant avec énergie et courage de se plier à l’injonction qui leur était faite par l’ayatollah Khomeiny, de porter un voile « couvrant la tête et le cou ». En 1979, des féministes de divers pays (et pas seulement occidentaux) affirmèrent une solidarité politique avec les manifestantes iraniennes...
  • Le tableau noir du «féminisme blanc»

    Par | 45 commentaires | 23 recommandés
    A propos du livre de Françoise Vergès «Un féminisme décolonial» (La Fabrique) Tracer des chemins d’émancipation ou seulement instruire un procès, celui du «féminisme blanc, bourgeois, civilisationnel»?
  • La haine de tous contre tous, jusqu’où?

    Par | 10 commentaires | 7 recommandés
    Les haines, les oppositions identitaires sont une funeste politique quand elles deviennent la seule lecture d’une société. Non pas enfouir les colères, mais les transformer, les socialiser, les républicaniser, les articuler à l’émancipation. Est-ce encore possible ? Je l’espère. Ne pas s’y atteler revient à les laisser à la dérive. Jusqu’où ?
  • Gilets jaunes, ruses du néolibéralisme, social-démocratie

    Par | 13 commentaires | 6 recommandés
    Réguler, contrôler, maîtriser le capitalisme, ces objectifs ne sont pas nouveaux. Ils renvoient à ce qui était l’ambition, la tâche de la social-démocratie. On peut refuser ce mot ancien et en chercher un autre. Mais la tâche reste la même : bâtir une nouvelle social-écolo-féministo-démocratie. Ce n’est pas un combat français, mais la France et les Français peuvent y contribuer
  • Les gilets jaunes et les soutiens étouffants

    Par | 23 commentaires | 28 recommandés
    «Nous sommes le peuple», disent-ils. A eux seuls? Les « gilets jaunes » de bonne volonté – et je ne suis pas certaine que tous le soient- ceux qui en effet se sont lancés dans une lutte pour une vie moins difficile et plus digne, sont en passe d’être étouffés par leurs si nombreux, si contradictoires, si manipulateurs et si peu désintéressés soutiens.
  • L’imposture Michéa

    Par | 26 commentaires | 15 recommandés
    Jean-Claude Michéa présente, livre après livre, la même ligne idéologique, avec un fonctionnement intellectuel lui aussi toujours identique, où les sarcasmes, les amalgames, les manipulations se font passer pour une pensée libre. Mais il ne fait qu'arpenter en long en large et en travers des sentiers battus et rebattus, et tracés dans seul but : s’émanciper de l’émancipation.
  • Années 70 : une internationale féministe, non, un féminisme international, oui

    Par
    "19 mars 1979 : j’arrive à Téhéran le jour même où la féministe américaine Kate Millett en est expulsée.Féministe et américaine, autant dire Satan au carré puisqu’elle conjugue sur sa seule personne à la fois l’« impérialisme américain » qu’elle-même réprouve et l’émancipation des femmes considérée par l’Imam Khomeiny,comme une incarnation maléfique de l’Occident..."
  • #MeToo et après

    Par | 1 recommandé
    Mon entretien avec Amélie Quentel en ligne sur site Les Inrocks, où il est question de #MeToo, donc de la lutte contre le harcèlement, les violences, mais aussi des bêtises énoncées à son sujet, des confusions délibérément entretenues entre la séduction et le harcèlement,de la stupide opposition entre le "social" et le "sociétal", mais encore du secrétariat d'Etat à l'égalité femmes/hommes...