Léane Alestra

Podcasteuse et autrice, créatrice de Mécréantes

PARIS - France

Son blog
97 abonnés Mécréantes le blog
Voir tous
  • Le mouvement social des Iraniennes instrumentalisé par la droite française

    Par
    La droite française, loue (à juste titre) le courage des Iraniennes sans même comprendre que le mouvement en cours dénonce à la fois le racisme d’Etat, les inégales répartissions des richesses dans le cadre de l’inflation, les violences policières et patriarcales. Bref, un programme « wokiste » que cette même droite n’hésite pas à réprimer chez elle.
  • Je ne suis pas une femelle

    Par
    Je n’aurais pas imaginé écrire ces lignes en 2022 et pourtant nous y voilà. Depuis quelque temps, des voix se disant féministes se font le relais des pensées conservatrices et réactionnaires en clamant que les femmes doivent d’abord s’identifier comme des femelles. Je suis exaspérée devant une telle régression.
  • Boyard et le RN : de la poignée de main au Boy's club

    Par
    Hier, lors du premier tour de l’élection à la présidence de l’Assemblée nationale, Louis Boyard, jeune député Nupes, a décliné la main tendue de plusieurs députés d’extrême droite. Mais alors pourquoi une simple affaire de poignée de main a-t-elle déclenché les cris, les larmes et les contestations ulcérées de nombres de messieurs ?
  • Pourquoi la fête des Mères est l’arnaque du siècle

    Par
    À l’origine la Fête des Mères a donc été inventé pour visibiliser le travail domestique gratuit porté par les femmes. En effet, Anna Jarvis avait créé la Fête des Mères comme une journée de lutte pour la reconnaissance du travail domestique et éducatif gratuit ! Aujourd'hui personne n'est dupe sur les intérêts de cette fête et pourtant...
  • Quel est le lien entre l’extrême droite, l’avortement et les luttes féministes ?

    Par
    La fuite du projet de décision de la Cour suprême qui supprimerait le droit à l'avortement aux Etats Unis en est l'exemple. L’extrême droite d’hier comme d’aujourd’hui désire gouverner en persécutant un groupe minoritaire sur des critères raciaux pour diviser les individus entre eux. Quant aux femmes, elles sont réduites à l’état de ventres ambulants.