Voir tous
  • Le Marié de la Saint-Jean, Yves Viollier

    Par Mélanie Talcott
    viollier
    Certains voient dans Le Marié de la Saint-Jean le récit d'une intégration réussie. Mais à quel prix ? Et que faut-il entendre par ce mot qui somme toute, aboutit à gommer ses racines, ou du moins à les faire oublier, afin de se faire accepter dans le pays d'accueil ? Ne pas faire de vagues avec sa propre culture à laquelle, inclus dans son entourage proche, personne ne s'intéresse....
  • Je n'ai pas tué mon père... Euthanasie, en finir avec l'hypocrisie - Philippe Catteau

    Par Mélanie Talcott
    catteau
    La mort, dans nos sociétés condomisées, on la planque. On la veut discrète et qu'elle passe son chemin sans nous perturber. Souvent, c'est la souffrance de l'autre, celle de notre compagne ou compagnon, d'un père, d'une mère ou d'un enfant qui nous renvoie nez à nez avec nos gardes-fous et agit sur nous comme un puissant révélateur. La question surgit alors : « et si j'étais à sa place ? »
  • Goliarda Sapienza, véritable Punk avant l'heure

    Par Mélanie Talcott
    sapienzamp
    « Tu ne dois jamais te soumettre à personne... Si quelque chose ne te convainc pas, rebelle-toi toujours.»,
  • Les nuits blanches de Donald- III

    Par Mélanie Talcott
    murmexico
    « Dire qu'ils se croient tous meilleurs que Trump ! Plus propres... Moi, Donald, je vous le dis. C'est juste la cravate qui les différencie. Ils trempent tous leurs nouilles dans le même baquet d'eau sale du pouvoir et du fric. »
  • Les nuits blanches de Donald - II

    Par Mélanie Talcott
    night-ii
    Je veux retrouver mon Amérique à moi. Toi et moi, Charlie, on ne fait pas partie du sérail. On n'a pas la bonne légitimité. Même si Trump est aussi riche que l'élite, Donald restera toujours un trou du cul, quoiqu'il fasse et dise. Je suis dans la merde. Le peuple américain m'a voté. Personne n'a jamais osé dire ce que j'ai dit ! Personne ! Et si l'on écoute tout ce que j'ai balancé...
Voir tous