Mélanie Talcott

Ecrivain

Sa biographie
Je voudrais avoir mille vies en une, faire le tour du monde et aussi que le monde fasse le tour de moi. Tous les deux, on a tout de même fait un compromis. Un bout de chemin ensemble sur trois continents. Bref, des rencontres, des hommes, des femmes, des enfants, des pays, des rires, des larmes et beaucoup de livres… Ceux que j’ai lus, nombreux, ceux que j’ai écrits :  Les Microbes de Dieu et Alzheimer… Même toi, on t’oubliera, Ami de l'autre rive et le dernier, Goodbye Gandhi
Son blog
42 abonnés L'Ombre du Regard
Ses éditions
1 / 6
Voir tous
  • Réflexions autour de Quand sort la Recluse, le dernier Vargas

    Par
    vargas
    Les bestsellers constituent le Prozac, le Doliprane de l'intelligence et le Valium de l'âme. Les Musso, les Levy, les Vargas, les Chattam, les Nothomb et autres bestsellerisés sont devenues des marques que l'on consomme - comme du coca-colas.
  • Meurtres en haut lieu, Hubert Letiers

    Par
    meurtres-en-haut-lieu
    Un livre où les coulisses du pitch sont bigrement plus intéressantes et convertissent Meurtres en haut lieu en un réquisitoire fichtrement actuel contre les mensonges d’État.
  • Les vivants et les autres, Laurence Guerrieri

    Par
    laurence-guerrieri
    Les vivants et les autres nous plonge dans un univers sombre dans lequel l'écrivain américain Philippe Roth aurait croisé la photographe, également américaine, Diane Arbus. Des femmes, des hommes, des vies égarées qui partent en vrille et dérapent sous la pression d'évènements anodins ou graves grippant une routine trop bien huilée.
  • La table des reliefs, Didier Betmalle

    Par
    betmalle
    Mêlant surréalisme et métaphores, réminiscences et submersion dans le présent, Didier Betmalle nous invite à un banquet, dressé comme un procès, dont il ne resterait de l'opulence exubérante que des rogatons en voie de décomposition – d'où le titre du livre -, mettant à nu leur véritable nature, à savoir l'ossature de l'âme humaine.
  • Demain, Territoire de tous les possibles, sous la direction de Michel Lévy-Provençal

    Par
    demaiin
    Où l'on découvre que l'innovation tient surtout lieu de soins palliatifs à cette perte virale du « bon sens » dont souffre nos sociétés consuméristes. Dans leur grande majorité, elles proposent des alternatives à un problème donné plutôt qu'une solution à sa résolution. Il est vrai que là on touche au politique et à l'économique, univers fort peu innovants si ce n'est en termes d'intérêts....
Voir tous