Blog suivi par 42 abonnés

L'Ombre du Regard

  • Cynisme.com'

    Par | 5 commentaires | 4 recommandés
    Dessin de El Roto Dessin de El Roto
    Cette incompétence est un leurre. Une distraction pour embobiner nos neurones, gélifiés à un point tel de trouille et de surabondance d'informations contradictions qu'actuellement, la vérité n'est plus crédible. Une vraie censure. Qui nous fait baisser les bras. Ne plus rien voir, ne plus écouter, ne plus rien dire. Abandonner. Serions-nous tous devenus des emoji schizophrènes ?
  • Dans le pire, la femme est bien l'égale de l'homme.

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    dictatrice
    La Dictatrice se fait non seulement l'écho de la vacuité, de la médiocrité insondable et de la confusion de notre époque, mais explicite aussi comment se fabrique le pouvoir et le consentement des peuples. Elle nous rappelle que tout en haut de la pyramide, peut sévir un monstre illuminé par une inhumanité totale, ouvrant une voie royale vers une barbarie mondialisée.
  • Quand un boulon se prend pour un moteur.... Oui, je sais... ça fait chier....

    Par | 3 commentaires | 6 recommandés
    carpe-diem-2
    Mais il y a plus dangereux et pervers que ce virus. La peur, le stress, la colère, l'anxiété, la frustration et le confinement. Iatrogénies affective, sociale, éducative, matérielle se ramassent, en cet automne pandémique, à la pelle comme les feuilles mortes. Pour nos proches, nous-mêmes et notre devenir à tous en général. Elles ont des conséquences délétères sur notre système immunitaire....
  • Réflexions autour de Quand sort la Recluse, le dernier Vargas

    Par | 2 recommandés
    vargas
    Les bestsellers constituent le Prozac, le Doliprane de l'intelligence et le Valium de l'âme. Les Musso, les Levy, les Vargas, les Chattam, les Nothomb et autres bestsellerisés sont devenues des marques que l'on consomme - comme du coca-colas.
  • Meurtres en haut lieu, Hubert Letiers

    Par | 3 recommandés
    meurtres-en-haut-lieu
    Un livre où les coulisses du pitch sont bigrement plus intéressantes et convertissent Meurtres en haut lieu en un réquisitoire fichtrement actuel contre les mensonges d’État.
  • Les vivants et les autres, Laurence Guerrieri

    Par | 1 recommandé
    laurence-guerrieri
    Les vivants et les autres nous plonge dans un univers sombre dans lequel l'écrivain américain Philippe Roth aurait croisé la photographe, également américaine, Diane Arbus. Des femmes, des hommes, des vies égarées qui partent en vrille et dérapent sous la pression d'évènements anodins ou graves grippant une routine trop bien huilée.
  • La table des reliefs, Didier Betmalle

    Par | 3 recommandés
    betmalle
    Mêlant surréalisme et métaphores, réminiscences et submersion dans le présent, Didier Betmalle nous invite à un banquet, dressé comme un procès, dont il ne resterait de l'opulence exubérante que des rogatons en voie de décomposition – d'où le titre du livre -, mettant à nu leur véritable nature, à savoir l'ossature de l'âme humaine.
  • Demain, Territoire de tous les possibles, sous la direction de Michel Lévy-Provençal

    Par | 1 recommandé
    demaiin
    Où l'on découvre que l'innovation tient surtout lieu de soins palliatifs à cette perte virale du « bon sens » dont souffre nos sociétés consuméristes. Dans leur grande majorité, elles proposent des alternatives à un problème donné plutôt qu'une solution à sa résolution. Il est vrai que là on touche au politique et à l'économique, univers fort peu innovants si ce n'est en termes d'intérêts....
  • 2025, Le protocole de Glace, Christian Lestavel

    Par | 1 recommandé
    lestavel2
    Moins d'une décennie après ces dernières élections présidentielles françaises de 2017, à quoi ressemble notre monde ? A rien ou si peu... Le réchauffement climatique n'a toujours pas eu raison de l'humanité, mais les êtres humains, eux si, ont eu raison de leur humanité. Le chaos fliqué règne.
  • Le Marié de la Saint-Jean, Yves Viollier

    Par | 4 recommandés
    viollier
    Certains voient dans Le Marié de la Saint-Jean le récit d'une intégration réussie. Mais à quel prix ? Et que faut-il entendre par ce mot qui somme toute, aboutit à gommer ses racines, ou du moins à les faire oublier, afin de se faire accepter dans le pays d'accueil ? Ne pas faire de vagues avec sa propre culture à laquelle, inclus dans son entourage proche, personne ne s'intéresse....