Blog suivi par 42 abonnés

L'Ombre du Regard

  • Les nuits blanches de Donald - II

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    night-ii
    Je veux retrouver mon Amérique à moi. Toi et moi, Charlie, on ne fait pas partie du sérail. On n'a pas la bonne légitimité. Même si Trump est aussi riche que l'élite, Donald restera toujours un trou du cul, quoiqu'il fasse et dise. Je suis dans la merde. Le peuple américain m'a voté. Personne n'a jamais osé dire ce que j'ai dit ! Personne ! Et si l'on écoute tout ce que j'ai balancé...
  • Le respect est finalement l'ultime luxe

    Par | 2 commentaires | 6 recommandés
    poutou
    Mais est-ce si simple ? Car en face de ces trois Sycophantes professionnels d'ONPC, quoi ? Quid du Poutou ? Sinon un type qui fait profil bas et prend des airs de bigote consternée sous les moqueries réitérées. Il a trente minutes pour expliquer un programme dont tout le monde sur le plateau se fout au sens propre et figuré.
  • Les nuits blanches de Donald - I

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    nuits0
    « Il faut que je t'avoue un truc Baloo. Je suis complètement paumé et j'ai peur. Je n'avais pas prévu que les choses iraient aussi loin. Je n'y croyais pas. Ça me semblait complètement crazy. Je n'en reviens pas que des millions de gens aient voté pour moi.... Tu te rends compte, Baloo ? Je suis le quarante-cinquième Président des États-Unis !
  • Les sommets du monde, Pierre Mari

    Par | 1 recommandé
    Les sommets du monde de Pierre Mari n'est pas un livre dont les médias sont friands. Mieux vaut la boucler que de se risquer à en extraire le jus. Le thème en est par trop épineux. Il pourrait se résumer à cette question genre « patate chaude » : pourquoi les Français d'Algérie que l'on n'appelait pas encore les pieds-noirs - des « Français dont personne ne veut » -, sont-ils partis ?
  • Courage, filons.... Les carottes sont cuites !

    Par | 1 recommandé
    Presse à canard Presse à canard
    "Mais pourquoi cet injuste dégraissage ? Serions-nous les seuls dindons de cette farce ? Vous et moi savons très bien qu'il n'en est rien et que dans le poulailler, ils sont nombreux à mener les poules pisser et à tapiner le veau d'or. "
  • Lettre de Syrie

    Par | 3 commentaires | 7 recommandés
    ben2
    On ne pense plus à la vie quand on a la mort qui vous talonne constamment aux trousses, le jour, la nuit, jusque dans les chiottes, et vous laisse ses hiéroglyphes assassins inscrits dans les chairs encore palpitantes des cadavres. Tous ces vivants qui la seconde d’avant, vous parlaient d’un regard terrorisé ou trop fatigué pour dire encore quelque chose....
  • Complot à Paris, Christian Lestavel

    Par | 4 commentaires | 1 recommandé
    lestavel
    Entre écoutes, businessmen interlopes, footballeurs recyclés, magouilles, fausses sociétés financières, sorciers blancs, ventes d'armes, fonds secrets, jeux d'influence, bakchichs et cadeaux, restaurants et résidences de luxe, Christian Lestavel nous entraîne dans les coulisses assez monstrueuses du mensonge et de la trahison organisés, sous couvert de lutte pour la démocratie
  • Lecture Participative? What's this?

    Par | 1 recommandé
    La lecture participative, une expérience enrichissante pour le lecteur et l'auteur, un nouveau mode de partage et de découverte qui donne à un livre une autre dimension
  • Les histoires de Carmen, Dominique Lebel

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
    carmencita
    En se racontant, Dominique Lebel nous raconte. Ce qui la fait rire ou pleurer, fuir aussi, les mots sans chichis en bandoulière, la tête dans le sable ou les yeux dans les étoiles, sans oublier celle qui lui prête voix, Carmen, une drôle de bonne femme en robe rouge.
  • l'île bleue, Jean Raspail

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    l-ile-bleue
    Ce n'est pas un grand livre, mais ce n'est pas non plus un mauvais livre. Juste une valeur sûre. Du Jean Raspail. Bien torché. Pas un style qui dépote, non. Plutôt pépère, plutôt propret. Rien qui dépasse, mais rien qui retient non plus. Lisse comme l'histoire et ses protagonistes.