Blog suivi par 25 abonnés

le blog de migreurop

observatoire des frontières
  • Il s’agit d’une guerre aux migrants : pas de la fatalité ou de la responsabilité des passeurs

    Par | 8 commentaires | 23 recommandés
    Les passeurs sont régulièrement désignés dans les discours politiques comme responsables des « drames de la migration », mais ce sont les politiques migratoires (de l'UE, des Etats membres) qui sont chaque année la cause de drames humains, et favorisent le business de la grande criminalité organisée, tout en criminalisant ceux qui aident par solidarité.
  • Diplomazia italiana con l'Eritrea: sulla pelle dei migranti?

    Par | 9 commentaires | 1 recommandé
    Article en italien. En phase avec les institutions européennes qui relancent l'externalisation comme mesure phare de la politique en matière d'immigration, l'Italie négocie avec les principaux pays d'origine des migrants qui arrivent sur son territoire. S'inspirant de l'accord avec la Libye de Kadhafi, l'Italie ouvre le dialogue avec Asmara, au mépris des milliers d'exilés qui quittent l'Erythrée en espérant trouver refuge en Europe, et en contradiction totale avec le récent rapport ONU qui accuse le régime d'Afewarky de crimes contre l'humanité. 
  • Avec les « hotspots », l’UE renforce sa politique de refoulement des boat people

    Par | 6 commentaires | 7 recommandés
    Depuis le printemps dernier, devant la médiatisation des milliers de naufrages de migrants en Méditerranée, l’Union européenne (UE) a tenté d’apporter des réponses qui masquent ses responsabilités en matière de non sauvetage en mer et de non respect du droit à demander l’asile. Elle use pour cela d'un jargon spécifique qui vient de s'enrichir d'un nouveau terme : les hotspots.
  • Guerre aux migrants : l'arme de l'externalisation

    Par | 4 recommandés
    Au Conseil JAI (Justice et Affaires Intérieures) des 12 et 13 mars 2015 les ministres de l'Intérieur des Etats-membres de l'UE sont convenus de renforcer la coopération avec les pays tiers en vue d'une gestion efficace des flux migratoires : ainsi l'UE ne fait que poursuivre la politique d'externalisation entamée au début des années 2000.
  • Contre les politiques d’inhumanité, retrouver les mots et les visages

    Par | 4 recommandés
    le réseau migreurop participe à #OpenEurope. Tout l’été, les dirigeants européens vont nous imposer leurs médiocres marchandages pour se répartir 40.000 Syriens et Érythréens débarqués sur les côtes européennes. Tout l'été, ils déploreront les morts de migrants en Méditerranée (près de 2.000 personnes décédées depuis le début de l'année 2015), tout en demandant un renforcement des frontières Schengen.