Blog suivi par 17 abonnés

Les Carnets de Simone

  • Ce que cache l'acharnement médiatique sur Sandrine Rousseau

    Par | 121 commentaires | 87 recommandés
    La plupart des médias semblent obsédés par Sandrine Rousseau. Dans cet acharnement médiatique, elle est devenue la « femme à abattre » et on assiste à la diabolisation d'une femme, selon une longue tradition patriarcale. Cette obsession pose aussi la question de la manière attendue de parler des violences sexuelles dans l'espace public. Une voix que l'on veut faire taire, là encore.
  • Le backlash antiféministe nous confisque l'après-Metoo

    Par | 189 commentaires | 32 recommandés
    [Rediffusion] 5 ans après Metoo, le backlash confisque les termes du débat. En brandissant notamment le risque de briser l'état de droit, il consiste à nous enlever l'après-Metoo et lui ôter toutes conséquences néfastes pour l'ordre établi. Si, comme toute révolution, un débat est nécessaire pour réfléchir à l'après, le backlash cherche à nous montrer qu'il n'y a pas d'autres alternatives que le système actuel.
  • Iel

    Par | 78 commentaires | 29 recommandés
    De la nécessité d'écrire inclusif-ve...
  • L'insulte

    Par | 49 commentaires | 91 recommandés
    En quoi M. Macron est-il républicain ? En favorisant un parti d'extrême-droite tel que le RN, en quoi est-il le seul rempart républicain ? Quel message nous envoie donc M. Macron ? J'écris, parce que je ne digère pas. Je ne décolère pas. Je le prends comme une insulte.
  • Le Gouvernement se fait pourtant déjà juge, madame la Première ministre

    Par | 9 commentaires | 59 recommandés
    La première ministre, Mme Elisabeth Borne, n'est pas « juge », dit-elle, lors d’un échange avec une riveraine, ce mercredi 15 juin 2022, l'interrogeant sur les nouvelles accusations visant M. Damien Abad, ministre des solidarités.
  • La condescendance

    Par | 22 commentaires | 20 recommandés
    Je vais vous parler de la condescendance. De celle qui vous fait penser que vous ne savez pas ce que vous voulez. De celle qui vous fait penser que vous savez moins que les autres ce que vous ressentez. De celle qui veut nier votre volonté et qui vous dit de vous calmer et que « ça va bien s'passer » (comme le disait M. Darmanin à la journaliste Apolline de Malherbe le 8 février 2022).