Blog suivi par 9 abonnés

Le blog de NicoM

  • Les nouveaux tarifs d'utilisation des réseaux électriques

    Par | 3 recommandés
    La Commission de Régulation de l'Énergie (CRE) vient de publier de nouveaux tarifs d'utilisation des réseaux électriques. Quelle conséquence pour nos factures finales d'électricité ? Principalement une hausse de l'abonnement d'environ 15 % étalée sur 4 ans.
  • Baisse des tarifs d'électricité : ne pas se réjouir trop vite ?

    Par | 2 recommandés
    Pour la première fois depuis bien longtemps, les tarifs réglementés d'électricité baissent légèrement début août grâce à une réforme du mode de calcul. Mais les effets de cette réforme pourraient s'avérer beaucoup plus nuancés à moyen terme, selon le point de vue défendu dans cette tribune. Par ailleurs, la baisse en question aurait-elle du être bien davantage significative ?
  • L'augmentation rétroactive des factures d'électricité : une décision fragile ?

    Par | 3 recommandés
    Le Conseil d’État a encore frappé. La plus haute de nos juridictions administratives vient de prononcer une seconde hausse rétroactive des tarifs réglementés d'électricité, après celle actée le 11 avril 2014. Cette décision a beau arranger beaucoup de monde (dans les hautes sphères), elle n'en repose pas moins sur des bases assez fragiles.
  • La puissance réactive, autre oubliée des politiques d'intégration des renouvelables

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
    La tribune ci-après nous présente une énième illustration du fossé qui existe entre les beaux discours volontaires sur la transition énergétique, et la réalité des faits. Un exemple presque secondaire, mais dont l'enjeu dépasserait tout de même le milliard d'euros annuels à l'échelle européenne.
  • L'Ademe et le photovoltaïque : faute avouée, à moitié pardonnée.

    Par | 2 commentaires | 7 recommandés
    La toute récente mise à jour par l'Ademe de son document de synthèse sur le photovoltaïque sonne comme un aveu : le coût de la production photovoltaïque tel qu'estimé dans son scénario 100 % renouvelable d'octobre 2015 était très largement surestimé.
  • Le scénario de l'Ademe sur l'électricité renouvelable : "des hypothèses pessimistes".

    Par | 6 commentaires | 5 recommandés
    Voici, un peu tardivement, un décryptage qui revient sur la publication fin 2015 du scénario "100 % renouvelable" de l'Ademe. Ce scénario comportait-il réellement un biais pro-renouvelable, comme nous n'avons cessé de l'entendre ? Pas vraiment, à en croire les explications qui nous sont livrées ici (et même bien au contraire semblerait-il).
  • Comment votre facture électrique finance l'industrie française

    Par | 3 commentaires | 5 recommandés
    De nombreux pays européens, dont la France, servent des aides financières à leurs industriels via des abattements sur leurs factures d'électricité. Un moyen pratique d'échapper à la vigilance de Bruxelles, mais dont on peut regretter la relative opacité vis-à-vis des citoyens-consommateurs.
  • L’effacement diffus, un "aspirateur à subventions" ?

    Par
    En dépit de leurs atours séduisants, les opérateurs d'effacements diffus (d'électricité), tels Voltalis en France, font souvent l'objet de violentes critiques. Y compris de la part de militants de la sobriété énergétique et d'associations de consommateurs. Explications (très) détaillées sur les reproches qui leur sont adressés, avec l'un de leurs détracteurs.
  • Renouvelables : « un manque d’anticipation consternant »

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    L’interview d’un expert du secteur électrique qui reproche à ses pairs de ne pas voir venir la transition prochaine vers un mix électrique à dominante renouvelable et de ne pas s’y préparer suffisamment. Il prédit des difficultés techniques majeures liées au seul manque d’anticipation, avec pour conséquences retards significatifs dans le déploiement des renouvelables et surcoûts importants.
  • Redéfinition de la CSPE : le discret coup de pouce du législateur au secteur électrique

    Par | 4 recommandés
    Le Parlement votait fin 2015 le principe d'un allègement des taxes sur l'électricité, donnant satisfaction à une revendication historique du secteur électrique. Ceci ne devrait toutefois pas se traduire par une diminution des factures d'électricité : le coup d'arrêt donné à l'accroissement des taxes paraît avant tout destiné à libérer de la marge pour de futures augmentations de la part hors-taxe.