Blog suivi par 474 abonnés

POLARED - Petit observatoire des libertés académiques. Recherche, Enseignement, Démocratie

  • Pourquoi l’université s’arrête? Billet participatif

    Par | 29 commentaires | 58 recommandés
    Grévons © Olivier Long Grévons © Olivier Long
    En ce 5 mars 2020 les facs et labos en lutte contre la Loi de précarisation et de privatisation de la recherche (LPPR) ont décidé de s’arrêter. Proposition d’un billet participatif pour en expliquer les raisons.
  • Dévoilement et analyse de la Loi de programmation de la Recherche

    Par | 11 commentaires | 44 recommandés
    «La loi de programmation pluriannuelle de la recherche, essentielle pour notre avenir, a été rédigée dans l’opacité la plus grande, après une phase de consultation étriquée. Le ministère n’a, à ce jour, pas souhaité dévoiler ce projet de loi à la communauté académique.» RogueESR, un collectif d'universitaires et de chercheurs, dévoile et analyse le contenu de la loi.
  • Ministre des retraites, ministre des «peut-être»

    Par | 12 commentaires | 31 recommandés
    Agnès Buzin, Ministre des " peut-être " © Homo Bulla
    Mon billet le plus court et le plus solidement argumenté sur la réforme des retraites : «Si, il peut y avoir, peut-être, probablement, peut-être, si, peut-être, peut-être, c’est très probable, peut-être, si». Silence. Tout est dit.
  • Désenfumage

    Par | 4 commentaires | 59 recommandés
    Les opérations d'enfumage du gouvernement atteignent des sommets. Après celle sur les retraites et celle sur la réforme de la formation des enseignants, voilà que Frédérique Vidal tente d'enfumer toute l'université et la recherche. Je relaie le texte salutaire du Groupe Jean-Pierre Vernant qui apporte un peu de lumière dans la grande nuit du mensonge néolibéral.
  • La Mouche, le président et le syndicaliste

    Par | 250 commentaires | 240 recommandés
    © qofficiel
    La journée de ce 17 janvier fut symbolique de l’essence du macronisme. Elle pourrait constituer une étape supplémentaire dans la montée de la colère populaire. Si la journée a été calamiteuse pour Macron et Berger, c’est qu’elle a montré leur commune ignorance des liens forts que le mouvement social est en train de tisser entre les grévistes, les citoyens révoltés et les syndicalistes.
  • «Je suis gréviste», Lettre d'une enseignante à ses collègues

    Par | 45 commentaires | 91 recommandés
    Publication de la lettre bouleversante d'une professeure de français. «La colère est trop grande dans ce pays et l’injustice sociale trop criante — on le voit depuis plus d’un an avec le mouvement des Gilets jaunes — pour que n’apparaisse pas chez les profs et dans tous les autres corps de métier l’expression d’un ras-le-bol sur les conditions de travail par exemple. Tout est lié.»
  • Des vœux de mensonges et de mépris

    Par | 88 commentaires | 124 recommandés
    Bonne année 2020 ! © Jeremy Lecomte
    En lieu et place de vœux, Macron a fait le choix d’un passage en force et de ce que beaucoup considèrent, à juste titre, comme une « déclaration de guerre ». Celle-ci appelle une réponse proportionnée au mépris sans bornes qu’un président autoritaire oppose à la majorité des français.
  • Décompte des manifestants : les failles du cabinet Occurrence

    Par | 15 commentaires | 39 recommandés
    De très nombreux médias publient, à l’occasion des grandes manifestations, le décompte du cabinet Occurrence. Une expertise indépendante, relevant d’une démarche scientifique, met en évidence les limites techniques et méthodologiques du dispositif et fait des propositions en vue d’une plus grande transparence. Ce document est d’intérêt général.
  • Quelques réponses aux questions fréquemment posées sur la grève

    Par | 18 commentaires | 42 recommandés
    « À compter du 5 décembre, nous avons la ferme intention de leur rendre l’existence difficile, parce que c'est notre monde qui est en feu. Et comme ils veulent raccourcir nos vies en allongeant notre temps de travail, nous allons leur opposer la grève la plus longue et la plus dure de ces dernières décennies. »
  • La précarité tue

    Par | 2 commentaires | 15 recommandés
    La tentative d’immolation d’Anas K., étudiant à Lyon et militant au syndicat SUD, illustre de manière tragique la détresse d'une partie des étudiant.e.s, et rend plus urgente encore la nécessité de prendre des mesures concrètes pour lutter contre leur précarité.