Blog suivi par 14 abonnés

Le blog de Paul Conge

Journaliste
Toulouse - Paris
  • Que faire des djihadistes qui retournent leur veste ?

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Embaucher d'ex-recrues de Daesh pour lutter contre la radicalisation. De l'anthropologue Dounia Bouzar au patron européen de la lutte antiterroriste Gilles de Kerchove, l'idée fait son chemin.
  • Tahmid, rescapé des geôles malaisiennes

    Par | 7 commentaires | 12 recommandés
    Tahmid a fui le Bangladesh en quête d’un futur. Sans diplôme ni argent, il a été déçu par l’eldorado malaisien, mais il ne s’attendait pas à être mis en prison et à subir la barbarie de ses geôliers. Personne ne vous protège quand vous n’existez pas.
  • Mathieu Rigouste : « La mort de Rémi Fraisse n’est pas une bavure, c’est un meurtre d’Etat »

    Par | 7 commentaires | 19 recommandés
    Mathieu Rigouste, militant, chercheur en sciences sociales, travaille à disloquer les mécanismes de domination. Dans La Domination policière (2013), il avance que "la violence policière est rationnellement produite et régulée par l'Etat". Selon lui, les zadistes du Testet sont face à une "contre-insurrection policière", qui peut dériver en "guerre de basse intensité". Il distille une lecture iconoclaste des événements qui ont conduit à la mort de Rémi Fraisse. Entretien.
  • [Article dépublié pour le moment]

    Par | 2 commentaires | 6 recommandés
  • Le punk malaisien, sur la crête de l'illégalité

    Par | 5 commentaires | 4 recommandés
    GROWL — Le Soundmaker, emblème du "rock satanique" malaisien, a survécu à une fatwa banissant le black metal. Depuis plus de dix ans, il rassemble dissidents politiques et activistes skinheads. Narguant ainsi les autorités conservatrices qui, longtemps, eurent le rêve chaste d'éradiquer de la carte les hauts-lieux de la culture punk.
  • L’univers indocile des Hells Angels malaisiens

    Par | 2 recommandés
    VROUM — Dans les rues de Kuala Lumpur, d’étranges courses de motos illégales se mélangent au trafic nocturne. Une jeunesse désoeuvrée devenue "ennemie publique n°1".