Paul ORIOL

Retraité, vivant à Paris 20°

Paris 20° - FRANCE

Sa biographie
Né à Carcassonne en 1935, études universitaires à Toulouse, coopérant en Algérie de 1964 à 1972, date de mon retour en France. Je vis à Paris dans le 20° jusqu'en 1988, puis à Versailles jusqu'en 2013, date de mon retoure à Paris 20° Militant du PSU depuis sa création jusqu’à ses différents avatars, essentiellement dans le secteurs "immigrés" de ces différentes organisations , j'ai arrêté de militer en janvier 2013. J'ai d'abord eu un site puis un blog personnel et je publie certains des articles de ce blog sur Agoravox et sur le mon blog Mediapart.
Son blog
19 abonnés Blog Paul Oriol
Voir tous
  • Référendum d'initiative partagée ou requiescat in pace

    Par
    A la demande de parlementaires, députés et sénateurs, et après consultation du Conseil constitutionnel, le gouvernement a dû mettre en place le recueil de signatures en faveur d’un éventuel référendum sur la privatisation d’Aéroports de Paris.
  • Jaune, rêve ou cauchemar ?

    Par
  • A propos du choc des civilisations

    Par
    La chute du mur de Berlin et l’effondrement de l’URSS, bonne nouvelle, triomphe du monde de l’Ouest, vu de l’Ouest… paix universelle, éternelle….. Certains pensaient que l’histoire s'achèverait le jour où un consensus sur la démocratie libérale et le marché mettrait fin aux conflits : fin des idéologies, fin de l’histoire, fin des conflits…
  • Cinéma retrouvé à Bologne

    Par
    A la XXXIIIième édition du cinema ritrovato de Bologne, plus de 400 films de 250 réalisateurs ont été présentés. Des films réalisés entre 1896 et 2018 : courts métrages de quelques secondes du début du cinéma dont 41 de l'année 1919, films coloriés à la main, films en technicolor, longs métrages récents, quelquefois de plus de trois heures sur écran large.
  • Impressions algériennes

    Par
    Impressions algériennes, très subjectives, sans aucune ambition notamment politique dans ce moment important pour l’Algérie, à la suite d’un voyage éclair de 3 semaines en Algérie (fin février-début mars), après y avoir vécu de juin 1963 à juin 1972 et fait une brève visite quelques années plus tard...