Pierre Daum

Journaliste / Chercheur

Sa biographie
Né en 1966.Journaliste indépendant.Collaborateur du Monde diplomatique depuis 1998.Ancien correspondant de Libération en Autriche (1999-2003) puis en Languedoc-Roussillon (2003-2009). Auteur de trois enquêtes historiques:- Immigrés de force, les travailleurs indchinois en France (1939-1952), Actes Sud 2009.- Ni valise ni cercueil, les Pieds-noirs restés en Algérie après l'indépendance, Actes Sud 2012. Le dernier tabou, les "harkis" restés en Algérie après l'indépendance, Actes Sud 2015.
Son blog
10 abonnés Le blog de Pierre Daum
Voir tous
  • Abd el Kader au Mucem : une vision coloniale de l'Émir

    Par
    francois-theophile-etienne-gide-les-chefs-arabes-presentes-au-prince-president-1852
    La grande exposition de l'été du Mucem est consacrée à Abd el Kader, grand résistant algérien à l’invasion coloniale. On pourrait y voir le signe d'une avancée dans la reconnaissance du caractère illégitime de l'entreprise coloniale. Il n'en est rien. Derrière une beauté formelle se dissimule la même vision coloniale du « bon » rebelle Algérien, à l'opposé des « mauvais fellaghas » de 1954.
  • Les harkis restés en Algérie demeurent les oubliés de Macron

    Par
    Lundi 20 septembre 2021, lors d'une cérémonie très solennelle organisée au palais de de L’Élysée, le président Emmanuel Macron a demandé "pardon" aux harkis et à leur famille, et leur a promis une loi de "reconnaissance et de réparation".
  • L'Algérie du possible, un film de Viviane Candas

    Par
    Mercredi 7 décembre 2016 sort en salle un film absolument passionnant: L’Algérie du possible, de Viviane Candas. A partir de l'histoire de son père Yves Mathieu, ancien avocat des "terroristes" algérien engagés dans la lutte pour l'indépendance, la réalisatrice nous plonge dans les premières années de l'Algérie indépendante, entre utopie et règlements de compte.
  • Non, les "massacres de harkis" ne sont pas un détail de l'histoire coloniale

    Par
    Les déclarations de François Hollande, le 25 septembre dernier, sur "les massacres de harkis", ont suscité de vifs débats dans les médias algériens. L'historien Abdelmadjid Merdaci a publié le 15 octobre une tribune dans El Watan, dans laquelle il affirme que "les massacres de harkis" ne constituent qu'un "détail de l'histoire". Je lui ai répondu dans une tribune parue le 23 octobre.
  • Les harkis et la torture : l’impossible débat

    Par
    Ancien harki en Algérie © Pierre Daum Ancien harki en Algérie © Pierre Daum
    Jeudi 17 mars 2016 s’est ouvert un étrange procès au tribunal correctionnel de Paris. Smaïl Boufhal, élu du parti socialiste et responsable de l’association Générations Mémoire Harkis, attaque le journaliste Jean-Pierre Elkabbach pour propos injurieux.