Blog suivi par 9 abonnés

Le blog de Yves GUILLERAULT

Paysan et journaliste, tous les deux en retraite active
A la campagne - France
À propos du blog
Je suis comme le hérisson : une tête sympa et des piquants pour avertir les importuns, les agressifs, les m'as-tu-vu... J'aime le hérisson. De mon coin de bocage, j'observe le Monde en espérant ne pas finir sous la botte d'un capitaliste, d'un autocrate, de Big Brother... Photo : Franco Dal Molin flickr CC BY-SA 2.0
  • L’effet « reine rouge » ou l’auto-destruction

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    Plus on consomme d’énergie, plus on modifie notre environnement, plus on doit consommer d’énergie pour s’y adapter, jusqu’à la panne sèche. Cette pandémie, probablement venue d'un réservoir naturel perturbé par l'activité humaine, n’est qu’un symptôme de l’effet de la « reine rouge » indicateur d’une bien mauvaise pente.
  • Portfolio

    Bol d'air pour confinés (1)

    Par | 2 recommandés
    Survivants des bords de chemins, ces arbres sont des estropiés, des durs à cuire, des sages. Ils ont esquivé les bulldozers du remembrement, ont échappé aux coupes « à blanc » de l’agriculture intensive, ont plié face aux tempêtes. Ils sont toujours là, protecteurs, chevaliers servants des enfants grimpeurs, thérapeute du promeneur solitaire et cafardeux. Et lorsqu’ils meurent, c’est en braves.
  • Les petits producteurs sont là

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Les petits producteurs en vente directe font les frais de la fermeture de la plupart des marchés. Mais ils s’organisent pour proposer des livraisons de produits frais. Des marchés et des maires font de la résistance, des circuits alternatifs se mettent en place . Des liens plus que jamais indispensables.
  • Réapprendre le métier de paysan

    Par | 3 recommandés
    Scoop sur France 3, ou comment des éleveurs redécouvrent le fait qu’une vache est un herbivore et qu’elle aime manger de l’herbe. Tout est à réapprendre dans une agriculture se disant « moderne et performante » mais en fait complètement déracinée. A méditer pour l’après pandémie...
  • Mortelle mondialisation

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    La mondialisation néo-libérale a permis la diffusion accélérée d’un virus mortel par la frénésie absurde de déplacements des marchandises et des hommes, par la destruction des milieux naturels tout en se révélant incapable de fournir des matériels vitaux pour combattre l’épidémie. L’hydre est en train de mettre genou à terre et c’est à nous de l’empêcher de se relever.
  • Construisons dès maintenant le monde d'après

    Par | 1 recommandé
    Le réseau covid-entraide.fr s'auto-organise pour tisser tous les liens d'entraide populaire possibles du quartier à l'international et préparer un Monde d'Après désirable. Préparons-nous à reprendre le pouvoir
  • J’ai rêvé d’un autre monde

    Par | 4 commentaires | 3 recommandés
    La pandémie nous submerge et nous donne un avant-goût d’effondrement. Il est difficile de se projeter au delà de la journée en cours. Mais même claquemurés, il ne nous est pas interdit de rêver, de réfléchir à l’après, de rassembler nos forces pour faire triompher un nouveau monde.
  • Sauve qui peut, moi d’abord !

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Face à une pandémie mondiale, on aurait pu attendre une réponse internationale coordonnée, sinon une mondialisation des solidarités. C’est plutôt la débandade. Victimes ? En vrac : les boomers, les retraites par capitalisation, les stocks de papier toilette, les rentiers...
  • Et un podium pour la France !

    Par | 3 recommandés
    La France s’est peut-être pris une douche écossaise en rugby mais elle accroche avec brio la troisième place mondiale… des ventes d’armes.
  • Fromages coulants

    Par | 17 commentaires | 20 recommandés
    Le calendos au lait cru, le vrai, vient de sauver sa peau après avoir failli être croqué par les industriels, Lactalis en tête. Mais les fromages de terroir ont bien du mal à garder leur identité. Même les labels sont à prendre avec des pincettes.