Blog suivi par 182 abonnés

Le blog de Pierre Khalfa

Ancien coprésident de la Fondation Copernic, membre du Conseil scientifique d'Attac.
  • Le faux dilemme

    Par | 2 commentaires | 5 recommandés
    Après des décisions d’autres cours constitutionnelles, la décision du Tribunal constitutionnel polonais, qui remet en cause la primauté du droit européen, pose à nouveau la question des rapports entre le droit national et le droit européen. La complexité de la réponse renvoie à la nature même de l’Union européenne et des traités.
  • Oui la BCE doit annuler les dettes publiques !

    Par | 18 commentaires | 3 recommandés
    La proposition d’annuler les dettes publiques détenues par la BCE divise les économistes. Si la réaction négative des tenants de l’ordre établi n’est pas surprenante, celle de certains économistes hétérodoxes l’est plus. Éléments pour un débat important.
  • Le complotisme, maladie sénile de la politique

    Par | 13 commentaires | 21 recommandés
    Les théories du complot sont de tout temps, mais elles semblent connaitre aujourd’hui une ampleur et un développement inédits. Le recours à l’autorité scientifique est-il suffisant pour les combattre ? Le complotisme n’est-il pas plutôt le symptôme d’une crise de la politique conçue comme la capacité pour les êtres humains de faire des choix et d’agir sur le cours des choses ?
  • Dépasser la sidération immédiate

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
    Ce court point de vue a été rédigé au lendemain de l’assassinant de Samuel Paty, avant les annonces gouvernementales concernant la dissolution du CCIF et d’autres associations et avant les déclarations hallucinantes de Jean-Michel Blanquer sur l'université ou de Gérald Darmanin sur les rayons de supermarchés. A l’origine il n’avait vocation qu’à répondre à un échange sur une liste de discussion.
  • Le tirage au sort: intérêt et limites

    Par | 15 commentaires | 13 recommandés
    La Convention citoyenne sur le climat a relancé le débat sur le tirage au sort. Cette question est d’autant plus importante que la démocratie représentative connaît une crise existentielle. Dans cette situation, le tirage au sort peut-il apparaître comme un moyen de renouveler la démocratie ?
  • Europe, un pas en avant?

    Par | 6 commentaires | 2 recommandés
    Le plan de relance qui vient d’être décidé est une avancée politique et institutionnelle très importante. Un tabou est tombé celui du refus de principe de toute solidarité financière entre les États membres face à la crise. Pour autant, cette avancée est à la fois limitée et reste inscrite dans la logique néolibérale actuelle.
  • A propos d’un article du Monde diplomatique

    Par | 15 commentaires | 23 recommandés
    Dans son numéro d’août, Le Monde diplomatique publie un article de Benoit Bréville, qui s’en prend à la vague pétitionnaire dont notre pays serait le théâtre. Ces différents appels sont condamnés en bloc et leurs divergences politiques ne sont jamais appréhendées. Il y oppose, l’activisme de petits groupes militants qui devient pour lui le nec plus ultra de l’action politique.
  • Le revenu universel, solution dans l’affrontement au néolibéralisme ?

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
    Face à une récession historique par son ampleur depuis la crise de 1929, le revenu universel est souvent présenté comme la solution permettant de rééquilibrer les rapports de forces, détériorés depuis des décennies par le néolibéralisme, entre les salarié.es et les employeurs. C'est ce point de vue qui est critiqué ici à partir d'une chronique parue dans le journal "Libération".
  • Annuler la dette publique, une mystification ?

    Par | 8 commentaires | 3 recommandés
    Dans une chronique dans le journal "Le Monde" Jean Pisani-Ferry s’en prend à celles et à ceux qui préconisent que la BCE pourrait sans dommage aucun annuler les dettes publiques qu’elle détient. Il emploie pour cela des argument fallacieux, ce qui est assez surprenant pour un économiste de ce renom. Quand l'idéologie nuit à la compétence...
  • Les fourmis contre les cigales : la revanche de la Cour constitutionnelle allemande

    Par | 1 recommandé
    Ce lundi 5 mai la Cour constitutionnelle allemande a rendu un arrêt qui aussitôt enflammé « les marchés », renchéri les taux de l’Italie et menacé même la politique de la BCE. C’est le bazar sur le marché de la dette publique. Pas vraiment de bon augure pour l’euro… mais c’est aussi un débat sur la nature de l’ordre juridique européen qui peut déboucher sur de l’inattendu.