Blog suivi par 12 abonnés

A cette heure et en ce lieu

journaliste indépendant et secrétaire de rédaction
argentina, brasil, amérique du sud
  • Argentine: Blanchiment des Macri; fuite de l'administration fiscale ?

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Gianfranco Macrì, Marcos Peña Braun, Marcelo Mindlin, Nicky Caputo, Pablo Clusellas. © pagina 12 Gianfranco Macrì, Marcos Peña Braun, Marcelo Mindlin, Nicky Caputo, Pablo Clusellas. © pagina 12
    Le 27/9, le journaliste H. Verbitsky a publié une enquête sur les supposés 132 millions US$ blanchis par la famille et des proches de Mauricio Macri. Le plus jeune frère de Macri, Gianfranco, a blanchi des biens pour 622 millions de pesos, et le prétendu acheteur des entreprises du président, Marcelo Mindlin, a blanchi 770 millions, somme similaire au prix d’achat de ses nouvelles acquisitions.
  • Argentine: le bien foncier caché du président Macrì, 1.000 millions de pesos

    Par | 2 commentaires | 5 recommandés
    La fortune totale de Macrì est dix fois supérieure à celle déclarée sous serment en 2016. Le PR n’a pas déclaré un terrain de 32,5 ha, d’une valeur sur le marché de 1.000 millions de pesos. Sis à Bella Vista au nord de Buenos Aires, s’y est construit le condominio Buenos Aires Village. Journaliste, Horacio Verbitsky, pour Pagina12 a publié dimanche 20/8 l'enquête explosive, que nous traduisons.
  • Brésil: l’écrivain Raduan Nassar dénonce violences et répressions du gouvernement

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Le 17 février, l’écrivain Raduan Nassar a reçu à São Paulo le Prix Camões 2016, des gouvernements brésilien et portugais, prix littéraire majeur du monde lusophone. L’auteur de l’incontournable Um Copo de Cólera (1978) a prononcé un discours – que nous traduisons – de juste dénonciation de la présidence non élue du Brésil, qui a «retourné la démocratie». Causant l'ire du ministre de la culture.
  • Argentine: le "saut dans le vide" de l'écrivain Ricardo Piglia

    Par | 2 recommandés
    Ricardo Piglia, par Eduardo Grossman. © eduardo grossman Ricardo Piglia, par Eduardo Grossman. © eduardo grossman
    Ricardo Piglia (1941/2017) ne versait, dans ses essais, romans, nouvelles, journaux, dans les thèmes politiques. Son manifeste se voulait esthétique, tandis que ses voyages étaient mentaux. Mais il admirait depuis toujours le roman noir. Un article de Pagina12, à Buenos Aires, éclaire procédés et dénoue sinuosités de l'auteur des Diarios de Emilio Renzi, déjà un Classique. Nous l'avons traduit.
  • Buenos Aires: obscènes ripaille et danse dans l'ex-centre de torture

    Par | 3 commentaires | 2 recommandés
    le 28/12/2016 à l'ex-ESMA à Buenos Aires. © droits réservés le 28/12/2016 à l'ex-ESMA à Buenos Aires. © droits réservés
    "Aujourd'hui, 38 ans après, ce qui pend au-dessus de la tête de ceux qui ont participé à cette nouvelle "fête", ce n'est pas le transfert dans un avion pour être jeté vivant dans la mer. Non, la menace pour ces éméchés, c'est la perte de leur travail."
  • Argentine: à Mar del Plata, la résurgence de groupes néo-nazis

    Par | 9 commentaires | 10 recommandés
    Une rencontre, le mois passé, à La Plata (Buenos Aires), nous a remis à l’origine de ce qui sourd derrière les graffitis «honneur et gloire» «fusillons les Monteneros», épars. La sortie en 2013 d’un livre sur les groupes d’extrême droite à La Plata de 1974 à 1976 et leurs liens avec un certain péronisme continue de provoquer menaces, violences, intimidations envers les proches des auteurs.
  • Brésil: En magistrature, une obscène orgie salariale

    Par | 2 commentaires | 6 recommandés
    infographie O Globo infographie O Globo
    A se pencher méthodiquement cinq semaines durant sur les feuilles de salaire des magistrats, deux journalistes de O Globo ont révélé l’inédit : une majorité des juges de la justice «ordinaire» touchent mensuellement au moins l’équivalent de quarante-quatre salaires minimum, explosant consciencieusement, indécemment tous les plafonds constitutionnels. Nous avons traduit leur enquête parue le 23/10.
  • Brésil: De la nécessité des «idioties vitales»

    Par | 2 commentaires | 4 recommandés
    Au lendemain du premier tour des élections municipales du 2 octobre, le romancier brésilien Luiz Ruffato (traduit en France) livre ses réflexions aiguës sur présent et devenir de la «jeune démocratie» nommée Brésil, perclue d’insatisfaits, d’abstentionnistes et dirigée par le président non élu Michel Temer, "parrain" du coup d’Etat institutionnel récent. Nous traduisons sa chronique du 5 octobre.
  • "Lettre à Tunga", par Miguel Rio Branco

    Par | 1 recommandé
    Tunga, sculpteur et plasticien brésilien, de renommée internationale, est décédé le 6 juin à Rio de Janeiro, à 64 ans. Son ami le plasticien et photographe brésilien Miguel Rio Branco lui a adressé une lettre, depuis Paris. Paris, où Tunga exposa en 2005 sa grandiose "A la lumière des deux mondes", sous la pyramide du Louvre. Gageons que l'oeuvre de Tunga tutoie désormais une lumière éternelle.
  • Justice fédérale au Brésil: voyage au bout du népotisme

    Par | 2 commentaires
    Marianna Fux. Fille de Luiz Fux, un des ministres de la plus haute juridiction brésilienne, le STF. L’enquête de mars 2016, menée à Rio de Janeiro et signée par la journaliste Malu Gaspar - que nous traduisons ici - retrace étapes et figures imposées/modelées de l’«élection» de la première, avocate, à l’un des postes de juge de seconde instance du Tribunal de Justiça de l'Etat de Rio de Janeiro.