Blog suivi par 35 abonnés

Entre le zist et le zest...

  • Sur les traces de Gustave F. (hommage renouvelable)

    Par | 61 commentaires | 10 recommandés
    Il s'agira ici d'en finir avec une phrase culte qui divise les flaubertiens depuis des lustres ou, pour parler comme le cher Gustave, de biffer définitivement l'une des entrées du dictionnaire des idées reçues.
  • Dans la jungle des blogs

    Par | 56 commentaires | 19 recommandés
  • A la petite semaine

    Par | 50 commentaires | 15 recommandés
  • Une rencontre : l'imprécatrice

    Par | 15 commentaires | 20 recommandés
     C’est une femme maigre, sans âge.Petite, osseuse, pointue de toutes parts. Gris les cheveux, gris le visage de roche burinée. Mais ce sont les yeux, surtout, qui frappent . Des yeux d’oiseau farouche, noirs, foudroyants. Un regard d’épervier.Elle fume des Gitanes et le bleu du paquet, qu’elle garde toujours en main, serré contre elle, vient zébrer les couleurs de ses vêtements. Elle porte en hiver un bonnet de laine orange, un anorak beige et un pantalon du même orange que le bonnet. En été, c’est un pantalon géranium, une blouse beige et un foulard du même rouge éclatant. Parfois, sous la neige, elle s’entoure d’une immense écharpe violette qui rend presque fluorescent l’orange du bonnet.
  • Photo de groupe avec mots

    Par | 47 commentaires | 18 recommandés
       Ils sont là, ils seront toujours là.Mots d’amour et de haine, mots d’espoir, mots d’esprit, mots d’enfants, mots d’excuses, mots de l’impossible à dire, mots de la vie qui va, mots de la mort qui vient. Mots du début, mots de la fin. Ils sont là, ils seront toujours là. Ils auront été là.Il y a les anonymes, ceux qui n’ont l’air de rien. Les mots qu’on dit sans y penser, qui meublent le silence, assortis aux circonstances. Ils sont nécessaires, ils sont inutiles, ils se ressemblent; ils ont beaucoup servi.