Récapitulatif de mes lettres ouvertes aux candidats Hamon et JLM

Récapitulatif des lettres ouvertes adressées par Pourlavenir pour l'élection présidentielle aux candidats Mélenchon et Hamon.

Récapitulatif de mes billets édités pour l’élection présidentielle de 2017

(du plus récent au plus ancien)

 

245) 21/04/17 MÉLENCHON seul VOTE UTILE pour la démocratie et contre le terrorisme


Aux électeurs de Hamon. Face à la victoire du terrorisme que marquent les choix de LePen, Fillon et Macron, puisque que Benoît Hamon ne se désiste pas pour MÉLENCHON, SEUL VOTE UTILE pour la démocratie, à vous de vous joindre aux INSOUMIS pour barrer la route au fascisme qui peut maintenant gagner la présidence.

La terreur a frappé, les terroristes savent choisir les moments décisifs pour abattre les sociétés qu’ils haïssent. A trois jours du scrutin (qui va façonner, non seulement l’avenir des Français, mais aussi de tous les Européens et, avec eux, celui de toute l’humanité) ils ont obtenus ce qu’ils voulaient, répandre la peur et la haine.

Au lieu de se réunir à l’unisson, comme le 11 JANVIER 2015, pour dire “JE SUIS CHARLIE” derrière des chefs d’États, oubliant leurs divergences pour exprimer leur résistance à la terreur, nos prétendants à la royauté élective de la 5ème république, rivalisent de renoncements. C’est à celui qui annulera le plus de meetings, le pompon allant à Fillon, qui voudrait carrément annuler l’élection. Mais là, tout le monde à compris qu’il fuit plus ses casseroles que le terroriste. LE terroriste, oui, car il semble bien que celui qui est mort sur les Champs Élysées, ne soit pas celui que l’État Islamique avait mandaté pour cette tâche de déstabilisation (dans sa revendication il a donné un autre nom pour l'assassin du policier).

Alors oui, il y a encore un risque, peut-être quelque part un monstre est tapit avant de frapper. Est-suffisant pour faire reculer la France entière, et lui faire oublier toute fierté, toutes ses institutions, tout son avenir. Allons nous plébisciter les candidats qui nous promettent le plus de pertes de libertés, le plus de surveillance, pour tous ceux qui ne sont pas dans la norme. Pas seulement les “trop basanés” à contrôler au faciès, mais aussi, les affreux ZADISTES, les SYNDICALISTES refusant la disparition de leur outils de travail, les jeunes ou vieux MANIFESTANTS, dans la rue pour sauver notre protection sociale, ou juste les “DÉVIANTS” qui ont le tort d’aimer qui il ne faut pas. Allons nous ABDIQUER DE LA DÉMOCRATIE ?

Ou, allons nous plébisciter notre bourreau ! Celui qui nous a déjà imposé sa loi El Khomri de casse du droit du travail et qui a promis de l'amplifier par ordonnance. Allons nous élire le PRÉSIDENT DES OLIGARQUES pour que ceux-ci nous dépossédent de notre souveraineté et de nos richesses ? Choisirons nous MACRON-UE-MEDEF comme VOTUTIL contre le fascisme xénophobe, pour mieux le remplacer par le FASCISME DE L’ULTRALIBÉRALISME ? Choisirons nous, devant toutes ces pertes, d'ouvrir un boulevard au Fhaîne en 2022 ?

Ou allons nous élire le seul candidat dont le programme de justice sociale peut dégonfler les bataillons de terroristes que l’injustice sociale et le non respect des droits multipliera. Allons nous nous interdire un AVENIR EN COMMUN, où, tous, en bonne intelligence, allons tout faire pour améliorer notre monde, et en particulier, pour enrayer le réchauffement climatique.

Mais encore faut-il que celui qui porte ces espoirs arrive au second tour. Encore faut-il qu'il ait assez de voix pour être élu président. Encore faut-il qu’aucune voix ne lui manque par la division de son camp face à l'utilisation de l’émotion des autres prétendants. Benoît Hamon a choisi de diviser la Gauche et de la faire perdre, par couardise, il à renoncer à se désister pour JL Mélenchon. Si le candidat Ps décide de nous faire perdre tous espoirs en l’avenir, ces ex électeurs ne sont pas obligés de jouer les moutons de Panurge. Ils peuvent oublier son bulletin de vote et mettre dans l’urne celui du SEUL VOTE UTILE POUR LA DÉMOCRATIE, pour JL MÉLENCHON PRÉSIDENT !

 

https://blogs.mediapart.fr/edition/entre-republique-et-bastille/article/210417/melenchon-seul-vote-utile-pour-la-democratie-et-contre-le-terrorisme

-------------------

 

244) 18/04/17 M. Hamon ne perdez pas votre chance de changer l’avenir !


Monsieur Hamon

Après avoir tancé JLM pour qu’il se désiste pour vous, pour faire gagner la gauche, maintenant que JL Mélenchon est réellement en position de la faire gagner, vous ne vous appliquez pas cette logique évidente du désistement pour le mieux placé.

Vos ex électeurs, eux sont logiques, ils voteront en majorité pour le SEUL VOTE UTILE qui peut nous éviter le Fhaîne au pouvoir en 2017, ou, plus sûrement, en 2022. Car après 5 ans de MACRON-UE-MEDEF, de casse sociale (loi Macron-El Khomri puissance 10, par ordonnance), pour la soumission à l’ultralibéralisme des traités de l’UE (TSCG, CETA, TAFTA…) et la perte de souveraineté qu’ils impliquent, la réaction sera cette fois inévitable. Au lieu d’être raisonné, en les dégageant avec JLM et en appliquant son PLAN A, PLAN B et son Avenir en Commun, le rejet de cette soumission à l’UE deviendra épidermique et xénophobe et offrira le pouvoir absolu de la royauté de la 5ème ripouxblique aux fascistes les plus démagogues.

M. Hamon, en attaquant JLM dans un dernier soubresaut pour sauver le Ps, vous nous prouvez que vous ne valez pas mieux que lui. Vous vous montrez digne des “coups de couteaux dans le dos“ de Valls (et de tous les déserteurs du Parti Scélérat) soutenant Macron après s'être engagé à soutenir le vainqueur de la primaire. Vous vous montrez digne des traîtrises de Hollande, qui, pendant un quinquennat, a fait le contraire de ses engagements de 2012 (“je renégocierai le TSCG”, “mon ennemi c’est la finance”, “ moi, président”...) et qui nous a enfoncés dans l’austérité exigée par Mme Merkel. Hollande pousse même l’ignominie jusqu’à plus nous alerter contre l’ex socialiste Mélenchon que contre l’extrême droite de Marine Le Pen. En cas de second tour entre MÉLENCHON-FRANCE INSOUMISE et MARINE-TRUMP, maintenant nous nous attendons même à un appel de notre ex président au VOTUTIL en faveur de Le Pen-guerre civile pour contrer JLM-l’Avenir en Commun. La majorité des électeurs de Hollande de 2012, ont compris la leçon, ils ne sont pas près de remettre un bulletin PexS dans l’urne.

Mais une minorité, peut-être 4% des voix, voteront encore pour cette ÉTIQUETTE Ps VIDE, ou pour un programme peut être d’avenir désirable mais surtout pas réalisable. Ces 4% ne vous permettront même pas d’obtenir le remboursement des frais de campagne du Ps, mais ils risquent de faire perdre la chance (inespérée il y a quelques mois et qui risque de ne pas se représenter de sitôt) , de faire élire un président capable de réaliser “le changement (en mieux) c’est maintenant”. Ces 4% ne vous sauveraient même pas du néant. Car, si l’enthousiasme des Insoumis n’a pas besoin de vos 4% pour élire JLM, nous n’aurons pas besoin de vous et du Ps pour construire notre 6ème République et concrétiser notre “Avenir en Commun”. Après avoir pu gagner sans lui, nous saurons nous passer définitivement de ce Titanic, qui disparaîtra dans les poubelles de l’histoire.

En maintenant votre candidature, vous savez pertinemment que vous choisissez de faire élire Macron, qui comme vous l’avez dit vous-même “n’est pas de gauche”. En vous maintenant, vous choisissez de faire élire le président de l'oligarchie. Pourtant M. Hamon vous savez que l’enjeu crucial de cette élection n’est pas l’avenir du Ps. Vous savez que l’enjeu est européen et même mondial, car, les français vont choisir entre l’UE du statu quo, ou choisir l’avenir dans une Europe d’ÉCOSOCIALISME qui peut sauver notre environnement.

Monsieur Hamon je vous ai précédemment adressée une lettre ouverte (  https://blogs.mediapart.fr/edition/entre-republique-et-bastille/article/110417/hamon-sacrifiera-t-il-ses-filles-pour-les-finance-du-ps  ), qui je le croyais, vous ferait réfléchir à l’importance de votre choix, de vous maintenir ou de vous désister, pour l’avenir de l’humanité, et pour l’avenir de vos filles en particulier. Puisque que l’intervention d’une citoyenne lambda n’a aucun intérêt pour vous, je vous prie de considérer les avis de personnalités reconnues.

D’abord, pour comprendre l’enjeu de votre décision, je vous prie de visionner deux courtes vidéos, qui ne parlent pas de l’élection, mais qui nous présentent l’avenir de notre société si nous maintenons le statu quo de l’ultralibéralisme actuel.

La première est une conférence d'Emmanuel Prados, chercheur en sciences de la planète, de l'environnement et de l'énergie à l'INRIA de Grenoble. Elle porte sur la fin des sociétés humaines dans l’histoire et la probabilité de la fin de notre société actuelle :

https://www.youtube.com/watch?v=1dgjIeR5DBY

La deuxième est un exposé de Gaël Giraud, économiste spécialisé en économie mathématique, il est aussi jésuite et est responsable de l’AFD (Agence Française de Développement). Il explique les conséquences du réchauffement climatique et les catastrophes humaines que celui-ci va entraîner si nous ne faisons rien pour l’enrayer :

https://www.youtube.com/watch?v=49BMrVaV-oI

La constatation faite, d’où nous allons, je vous prie de lire ci-dessous la lettre ouverte que le philosophe Patrice Maniglier vous a adressée dans Libération et qui saura certainement mieux vous convaincre que moi.

J’espère que ces personnalités saurons vous faire réfléchir à ce qui est le meilleur pour l’avenir de vos filles. Vivront-elles mieux dans la continuation de la CONCURRENCE DE TOUS CONTRE TOUS que M. Macron nous imposera quand le maintien de votre candidature l’aura fait élire président. Ou au contraire, vivront-elles mieux dans l’ÉCOSOCIALISME et l’AVENIR EN COMMUN, que le retrait de votre candidature aura permis de développer en élisant leur porte parole temporaire (6ème République) : JLM 2017.

M. Hamon, choisissez-vous de couler JL Mélenchon et tous les espoirs qu’il a su éveiller, principalement dans la jeunesse ? Votre dernière chance de changer l’avenir, c’est jeudi lors des entretiens de France 2, où vous devez nous annoncer votre désistement.

Merci de me lire et surtout d’écouter et de lire les personnalités que je vous recommande.

Monsieur Hamon je vous souhaite de faire le bon choix pour vos filles.

Pourlavenir

Lettre ouverte du philosophe Patrice Maniglier publiée dans Libération le 11/04/2017 et demandant à Benoît Hamon de retirer sa candidature.

Monsieur Hamon,

Je fais partie de ces gens qui ont souhaité votre victoire aux primaires de feu la «Belle alliance populaire», de ceux qui ont appelé à une candidature unique de cette dernière, des écologistes et de La France Insoumise, quand il semblait naturel que vous la représentiez, quand vous deviez la représenter, de ceux qui ont été agacés par l’attitude de M. Mélenchon lorsqu’il paraissait s’opposer à cette fusion pour des raisons que je croyais alors d’ambition personnelle.

C’est dans la continuité de ce mouvement d'adhésion que je m’adresse à vous pour vous prier d’envisager sérieusement l’hypothèse d’un retrait de votre candidature en faveur de M. Mélenchon.

Nous savons tous combien cette décision paraît invraisemblable, même a priori scandaleuse. Mais seuls les gestes qui trouent la vraisemblance ouvrent des espaces authentiquement politiques, car ils découvrent soudain une brèche dans laquelle s’engouffre l’enthousiasme collectif, celui qui nous donne la force d’inventer ensemble au lieu de nous condamner à gérer la nécessité.

Nous sommes devant une situation exceptionnelle. Aujourd’hui, la perspective d’une victoire de la réorientation de la gauche de gouvernement dans le sens d’une résistance plus décidée aux lois des puissants, que nous avons tant attendue, semble à portée de main. Cette orientation, vous la représentez. C’est elle qui vous a mis dans la position exacte où vous êtes actuellement. Ne pas tout faire pour lui permettre de s’accomplir est tout simplement trahir l’esprit même de votre candidature actuelle.

Or, dans la situation où nous sommes, il semble clair que votre campagne n’a pas su convaincre les électeurs. Certes, vous me direz que les sondages sont incertains, qu’on a toujours des surprises, etc. Mais vous savez bien que, si les sondages ne peuvent pas prédire l’avenir, ils donnent en revanche du présent une image assez exacte ; et surtout, ils ne se trompent jamais du point de vue des tendances. Or les tendances ne laissent aucun doute : votre candidature s’effondre, celle de Jean-Luc Mélenchon explose. A deux semaines de l’élection présidentielle, nous ne pouvons pas nous abuser nous-mêmes en nous faisant croire à un retournement. Vous perdrez, et vous perdrez durement.

Que se passera-t-il à l’issue de votre défaite ? Les cadres du Parti socialiste qui vous ont si honteusement trahi et ont à la fois vidé la primaire de son sens et rendu votre campagne impossible (car comment faire confiance à un homme en qui son propre parti ne fait pas confiance ?) vous attribueront la responsabilité de la défaite. Ils reprendront le Parti socialiste, qui leur appartient, et tout l’effort de rénovation dont vous êtes porteur s’évaporera. Ils auront pour eux la victoire de M. Macron. Vous connaissez votre appareil : c’est un parti d’élus, l’essentiel de ses forces ira vers les forts, ceux qui paraissent les plus susceptibles de les faire élire ou réélire, qui seront ceux qui se sont ralliés à la «majorité présidentielle». Vous serez balayé, vous et tout ce que vous représentez, à quoi, justement, nous tenons.

Il y a une autre hypothèse : vous renoncez maintenant à votre candidature en faveur de Jean-Luc Mélenchon ; la dynamique que ce dernier a acquise lors des dernières semaines sera confirmée à tel point qu’un certain nombre d’électeurs anticipés de M. Macron se diront qu’il n’y a plus lieu de céder à l’argument du vote utile en renonçant à leurs convictions profondes et que Jean-Luc Mélenchon peut, tout aussi bien que l’ancien ministre des Finances, nous éviter un second tour entre ces deux nuances de la droite extrême que sont M. Fillon et Mme Le Pen ; ce mouvement se nourrissant de lui-même, la confiance attirant la confiance, le candidat de La France Insoumise pourra alors très vraisemblablement gagner l’élection présidentielle. C’est vous, et non pas M. Valls et ses amis, qui serez alors en mesure de suggérer à votre parti de rejoindre une alliance autour de la «majorité présidentielle», une majorité de gauche avec des nuances et des couleurs variées. Ne craignez pas de céder tout à M. Mélenchon. L’élection présidentielle est une chose ; les législatives, une autre. Vous pourrez au contraire encourager les Français à doter l’exécutif présidentiel d’une force législative constructive et critique, portée par un Parti socialiste rénové.

Je conçois les objections de principe nombreuses qui vous viennent à l’esprit. Comment pourrais-je priver de candidat les millions de citoyens qui m’ont désigné pour les représenter ? Mais ceux qui ont voté pour vous l’ont fait justement parce qu’ils souhaitaient une authentique alternative au sein de la gauche de gouvernement dont les ont privés depuis des décennies les cadres du Parti socialiste contre lesquels vous avez vous-même lutté. C’est en ne vous retirant pas, et donc en empêchant la victoire de cette réorientation, que vous les trahissez. Et vous ne nous ferez pas croire que M. Mélenchon n’incarne pas cette réorientation : lorsque vous vous croyiez le favori, vous le disiez assez. Certes, il y a d’importantes nuances tant de fond que de forme entre vos deux propositions, mais elles ne sont pas du genre qui méritent de nous condamner à reconduire la situation politique que nous connaissons depuis si longtemps, coincés entre des politiques d’alignement néolibéral et une menace néofasciste toujours croissante, l'une alimentant l'autre.

Vous ne nous ferez pas croire non plus que le même parti qui s'est retiré à l'unisson du deuxième tour des élections régionales pour «faire barrage au Front national», parfois au profit de droites très dures, n’est pas capable d’envisager de se retirer pour des raisons qui ne sont pas, pour une fois, uniquement négatives, qui ne tiennent pas exclusivement à l’épouvantail frontiste, mais visent à construire véritablement quelque chose, porter une espérance et ouvrir une perspective. Brisons la malédiction qui semble mettre depuis tant d’années le Parti socialiste du mauvais côté de l’histoire, du côté qui la rend toujours plus désespérante.

J’entends d’ailleurs avec surprise beaucoup de fidèles électeurs socialistes parmi mes amis s’indigner soudain qu’on les appelle au vote utile. Mais votre candidature n’est pas comme celle de M. Poutou une candidature de témoignage ou d’agit-prop. Cela a des avantages (il vous arrive d’être élu), mais aussi des inconvénients : la cohérence (et donc l’honnêteté véritable) exigent de vous que vous cédiez à l’esprit de responsabilité dont la gauche de gouvernement se revendique depuis toujours, autrement dit que vous fassiez des compromis douloureux pour faire gagner dans les urnes les grandes orientations que vous défendez.

Certes, en prenant seul cette décision, vous court-circuitez les appareils qui ont organisé la primaire. Mais ce sont les têtes dirigeantes du Parti socialiste, et d’abord M. Valls, qui ont vidé la primaire de son sens. L’appareil n’a pas su se défendre, il est même en réalité complice, vous ne lui devez rien. D’ailleurs, vous lui rendrez service. Reste la question des frais de campagne. Mais vous pouvez lancer une souscription populaire et je crois sincèrement que vous verrez alors quel bel élan populaire vous accompagne dans ce geste.

Monsieur Hamon, j’en appelle à votre esprit de responsabilité, à votre rigueur et à votre courage. Je crois en toute bonne foi qu’à la réflexion, vous devez vous-même vous rendre compte qu’aucune des objections au retrait de votre candidature ne tient à l’examen. Ne privez pas ceux qui vous ont porté d’une opportunité historique.

Si vous n’avez pas le courage d’accomplir ce geste d’espoir, alors ce n’est plus à vous que nous devons nous adresser mais à tous vos électeurs, pour les inviter à prendre, eux, cette responsabilité que vous n’avez pas le courage de prendre, pour qu’ils vous abandonnent massivement à la défaite certaine qui vous attend et portent leur suffrage sur le seul candidat aujourd’hui en mesure de rouvrir l’espace politique, Jean-Luc Mélenchon.

Patrice Maniglier philosophe

 

https://blogs.mediapart.fr/edition/entre-republique-et-bastille/article/180417/m-hamon-ne-perdez-pas-votre-chance-de-changer-l-avenir

--------------------

 

243) 11/04/17 Hamon sacrifiera-t-il ses filles pour les finances du PS ?

Hamon sacrifiera-t-il l’avenir de ses filles sur l’autel de Solférino? Pour sauver les finances du Ps, il divise la gauche entre deux programmes frères. Il fait gagner MACRON-UE-MEDEF, ses électeurs de la primaire ne l’ont pas élu pour ça !

Monsieur Hamon

Quel avenir choisissez-vous pour Liv et Milana ?

Leur choisissez-vous un avenir dépendant d’un président dont vous dites "Emmanuel Macron n'est pas de gauche" ? Avez-vous milité 30 ans au PS pour que vos filles aient à lutter toute leur vie dans une concurrence sans aucune solidarité. Leur souhaitez-vous un avenir où de l’école au travail, elles aient toujours à lutter contre les autres, dans la lutte (au mieux) pour les bonnes places ou (au pire) pour la survie ? Un avenir où la “concurrence libre et non faussée” de l’UE va jusqu’à la concurrence entre individus ne laissant que le choix d’écraser ou être écrasé ?

Vous le savez bien vous ne pouvez pas gagner (la preuve vous vous présenter comme député) ce n’est pas vous qui dirigerez la France et forgerez le destin de vos filles. En maintenant votre candidature vous savez que vous divisez la gauche et que vous la faites perdre. En vous maintenant vous faites élire le candidat dont la politique vous a fait quitter le gouvernement.

En choisissant de faire gagner le candidat de la droite qui se cache sous un “et droite et gauche” vous choisissez de le laisser appliquer les diktats de Mme Merkel. En nous soumettant aux traités de libre échange (n’avez vous pas déclarez être contre le CETA?) le président Macron interdira tous les contrôles démocratiques et toutes les évolutions sociales et environnementales nécessaires pour maintenir les peuples d'Europe ensemble.

Donc, après cinq ans de perte de souveraineté, de perte de contrôle sur leurs conditions de vie, les Français, en 2022, éliront Marine Le Pen. Sous un gouvernement d’extrême droite, plus de cohésion sociale, le pays se déchirera dans la guerre civile. Vos filles pourront-elles se développer harmonieusement dans ce monde d’adversité, ne pourraient-elles pas être victimes des luttes fratricides des Français entre eux ?

Dans ce monde du chacun pour soi pour la survie, l’écologie n’a pas sa place, le réchauffement du climat ira de mal en pire. Avec les pénuries alimentaires et les milliards de réfugiés climatiques obligés d’émigrer, les guerres internationales se multiplieront. Elles pourraient bien finir, avec des dirigeants comme Trump, en guerre atomique qui anéantirait l’ensemble de l’humanité, y compris vos filles !

Est-ce l’avenir que vous choisissez pour votre descendance ? Oui, que vous CHOISISSEZ , car le choix est dans vos mains. Soit vous maintenez votre candidature et livrez vos filles à leur destin sous le président Macron-UE-MEDEF puis la présidente Le Pen-Guerre-Civile. Soit vous leur choisissez un destin dans un tout autre monde, dans un monde d’ÉCOSOCIALISME. Non seulement vous choisissez le destin de vos filles, mais vous choisissez le destin de l’ensemble des Français (au minimum). Mais en fait, en choisissant le destin de la France, c’est certainement aussi le destin de l’EUROPE et donc de l’humanité entière que vous choisissez. Vos filles ne font-elles pas parties de l’humanité ?

Vous pouvez, pour vos filles vous DEVEZ, choisir de VOUS DÉSISTER. En renonçant à votre candidature, vous laissez un choix clair aux électeurs. Soit ils choisissent de voter pour le statu quo de Macron et nous aurons dans 5 ans l’extrême droite au pouvoir. Soit ils choisissent le progrès démocratique de la 6ème République et la lutte contre le réchauffement climatique du programme de l’Avenir en Commun.

Avec un seul candidat, pour défendre un programme très proche du votre, vos idées ont de fortes chances d’être mises en pratique. Certes ce n’est pas vous qui les porterez, mais peu importe qui est le porte-parole, l’important est qu'elles aient une chance d’améliorer le monde, et d’améliorer l’avenir de vos filles.

Retirer votre candidature demande du courage, car une majorité des apparatchiks du PS veulent que vous fassiez gagner Macron en vous maintenant. De plus le retrait de votre candidature ruinera le Ps, car les frais de la campagne électorale ne lui seront pas remboursés (mais sous 5% ils ne sont pas remboursés, vous y êtes presque!). Vous avez donc aussi, accessoirement, l’avenir du Ps entre vos mains.

Mais qu’est-ce qui est mieux pour l’avenir de la Gauche, un Ps en faillite après les élections, qui meurt d’une belle mort, nette et sans déchirement (vous êtes bien pour le suicide assisté n'est-ce pas ?). Ou vaut-il mieux un Ps qui survit encore quelques temps, avant de mourir dans la souffrance d’une bataille entre Vallsistes et Hamonistes pour s’accaparer les remboursements des frais de campagne et les dotations de l’État aux partis politiques (certainement pas très élevées vu le nombre ridicule des députés Ps élus). De toutes manières le Ps ne peut pas survivre à cette future bataille de chiffonniers pour sa dépouille.

Alors mieux vaut un Ps mort en faisant gagner la gauche. Puis reconstruire un parti vraiment SOCIALISTE, pas de nom, mais d’idėal, avec comme cadre une NOUVELLE CONSTITUTION. Un nouveau parti qui sera fier de son chef, Benoît Hamon, auréolé de son sacrifice pour l’intérėt général des Français et de la Gauche.

Mais Monsieur Hamon, avez-vous le courage de sauver l’avenir de vos filles ? Ou préférez-vous qu’elles vous maudissent pour les avoir sacrifiées sur l’autel de votre parti, pour les avoir vendues pour sauver les finances de feu le Parti (ex) “socialiste” ?

https://blogs.mediapart.fr/edition/entre-republique-et-bastille/article/110417/hamon-sacrifiera-t-il-ses-filles-pour-les-finance-du-ps

-------------

 

242) 04/04/17 MÉLENCHON, SEUL VOTE UTILE !

Comment faut-il le dire, comment faut-il le crier pour être entendu par les Français ?

Voter pour tout autre candidat que Mélenchon, c’est tôt ou tard nous livrer au FHAINE ! Ne pas votez JLM en 2017, c’est MARINE-TRUMP présidente en 2022 !

Comment les Français, qui, il y a un an, REJETAIENT à 70% la loi MACRON-El Khomri de casse du droit du travail, peuvent-ils aujourd'hui plébisciter son auteur sous prétexte de votutil ?

MACRON-UE-MEDEF a été l’exécuteur des basses oeuvres de l’UE pendant tout le quinquennat de Hollande, d’abord comme conseiller à l’Élysée (pour, entre autres, faire signer le TSCG au tout nouveau président), puis comme ministre de l’économie. Il est l’auteur direct de la Loi MACRON, anti-écologique (bus Macron...) et anti sociale, du commencement de la dérégulation du travail (travail du dimanche…) Il a été l’exécuteur zélé des diktats de la Commission Européenne, notamment par la loi de casse du droit du travail, dont il camoufle sa paternité sous le prête-nom de El Khomri.

Or son programme est la suite logique de son action sous Hollande, dont il est l’héritier direct. C’est la copie conforme de la feuille de route de l’UE. D'ailleur Mme Merkel ne s’y est pas trompée, elle a adoubé le candidat En Marche à Berlin. Et voilà cet énarque, rhabiller en candidat anti-système, par les médias appartenant à ses amis et soutiens oligarques (Drahi, Bouygues, Pigasse, Niels, Arnauld…). Leur candidat nous l’assure, il va faire la “révolution”. Oui, la révolution contre notre système social assurément, mais du système capitaliste, en aucun cas. Un ancien banquier de la banque Rothschild ne peut que faire la révolution POUR les banquiers, bien-sûr.

Mais le hourrite de crâne médiatique est bien En Marche. Et pour faire disparaître les doutes que l’examen du pédigrée de leur poulain pourrait provoquer, nos oligarques médiatiques nous vendent l’archétype du système comme champion anti-Le Pen. L’application de sa politique économique, aux ordres de l’UE (entre autres CETA, TAFTA…) pendant 5 ans, ne peut qu’aggraver notre perte de souveraineté et ainsi augmenter les récriminations des Français contre l’UE. Donc, logiquement, son quinquennat ne pourrait qu'amplifier l’adhésion aux thèses NATIONALISTES de l’extrême-droite. Nonobstant cela,  MACRON-UE-MEDEF est déclaré champion du VOTUTIL pour éliminer MARINE-TRUMP au second tour. Pourtant, au contraire, le candidat de l’UE serait son meilleur promoteur et assurerait un boulevard pour Le Pen présidente en 2022.

Comment certains, qui bravaient les lacrymogènes et les matraques du pouvoir socialiste, peuvent-ils voter pour le candidat du Parti Scélérat ? Est-ce pour les remercier des 49/3 et de la répression passée, et à venir, car encore facilitée par leurs lois de surveillance et de répression généralisées (dont état d’urgence à perpète) ?

Comment les électeurs de la “belle alliance populaire” peuvent-ils voter pour un candidat sans pouvoirs ? Sans le pouvoir de faire le ménage dans les investitures des promoteurs et des votants de la loi Valls-Macron-El Khomri, qui, pour sûr, abrogeraient à ses ordres, leur propre loi. Sans le pouvoir de sortir du Parti Solférinien, ces apparatchiks qui appellent à voter pour l’adversaire. Sans le pouvoir de faire adhérer à son programme (trop socialiste !) ceux qui ne peuvent trouver de place chez Macron et sont donc obligés de le soutenir pour profiter de l’investiture du Ps. Comment les électeurs qui vont voter pour lui, peuvent-ils croire un instant que Hamon président pourrait s’imposer ? Imposer à Mme Merkel et aux 25 autres chefs de gouvernement de l’UE de renégocier les traités comme il l’a promis pour se faire élire. Alors, que sans cette renégociation, aucunes des avancées de son programme ne sont possibles. Hamon président, c’est la France transformée en Grèce sous Tsipras.

Comment les électeurs de Hamon peuvent-ils diviser la gauche en ne se concentrant pas sur le candidat capable d’appliquer un programme d'Écosocialisme, très proche des idéaux des écologistes d’EELV (qui ont voté pour l’Union de la gauche, pas pour union avec le Ps) et des idéaux des “militants” “socialistes”.

Comment certains qui passaient leurs Nuits Debout à refaire le monde, peuvent-ils aujourd'hui S’ABSTENIR de le changer par les urnes ?

Alors que le discrédit de la droite et la dynamique du vote utile contre l’extrême droite en finale, permet à un candidat de refaire pacifiquement le monde en plus humain. Comment, en s’abstenant, peuvent-ils laisser gagner le statut quo, et lâcher les rênes à l’esclavagisme et au réchauffement climatique de l’ultralibéralisme ?

Comment des chrétiens qui devraient chérir l’honnêteté et la générosité, peuvent-ils voter pour un voleur qui annonce qu’il fera la peau à notre protection sociale qui protège pourtant  les plus faibles?

Comment peut-on se prétendre des valeurs chrétiennes et voter pour FILOU-BLIZTKRIEG, qui veut anéantir notre droit du travail et la sécurité sociale à coups d’ordonnance et de 49/3, en douce, pendant les vacances qui suivent les élections ?

Comment des citoyens peuvent-ils souhaiter le couronnement, à notre royauté élective, de la reine de la discorde entre habitants de la France ? Comment peuvent-ils nous préparer la guerre civile entre les différentes sortes de Français, entre ceux qui la soutiennent et TOUS LES AUTRES ? Comment peuvent-ils préparer les guerres internationales, que le nationalisme exacerbé ne peut que provoquer ? Ne veulent-ils pas vivre en paix ?

La leçon de Trump ne leur suffit-elle pas pour comprendre qu’élire une millionnaire se prétendant la représentante du peuple, ne peut aboutir qu’à lui donner un chèque en blanc pour qu’elle en dispose à sa guise ?

Pour échapper à ces non-choix, nous n’avons qu’un choix, le VOTE UTILE pour le seul candidat nous offrant un Avenir en Commun. Un avenir, pacifique, de partage et de justice, où chacun aura la chance de s’exprimer et de s’épanouir. Mais, surtout, il nous donne les moyens d’éviter que “le ciel ne nous tombe sur la tête”. C’est à dire, il nous donne les moyens de lutter contre le réchauffement climatique et, en cela, peut-être, sauver l’humanité toute entière !

Pas une voix ne doit manquer au VOTE UTILE pour le PRÉSIDENT JL MÉLENCHON !

 

https://blogs.mediapart.fr/edition/entre-republique-et-bastille/article/040417/melenchon-seul-vote-utile

-------------------

 

241) 29/03/17 M. Hamon, en conscience, choisissez de faire perdre ou gagner la gauche ?

« La gauche doit vivre, et nous refusons, je refuse qu’elle te suive dans le tombeau »« Nous n’avons pas le droit d’abandonner la gauche »

“La Gauche doit vivre” et pour cela, doit-il y avoir deux candidats pour la représenter, pour la diviser et finalement, pour la faire perdre ? Pour sûr Henri Emmanuelli aurait su comprendre la priorité. Entre la mort de toute la gauche divisée et éliminée du second tour de la présidentielle, et l’effacement du moins bien placé, il n’aurait pas hésité. Entre faire triompher la plupart de ses idées, certes portées par un autre parti, plutôt que de faire gagner le camp adverse et condamné les Français à la régression sociale, il aurait su faire le sacrifice de son parti pour l’intérêt général. Quitte “à ne jamais renoncer » à reconstruire un PS fort après la victoire de l’autre gauche. Oui, avec deux candidats la Gauche va mourir, mais c’est surtout le PS qui est mort, pour l’avoir tuée. Êtes-vous le digne successeur de votre maître à penser, lui pour qui les idées étaient plus fortes que les allégeances à une famille.

Et s’il ne sert à rien de faire parler les morts, saurez-vous écouter les vivants ? Quand partout de la gauche, s’élèvent des voix appelant à l’union pour une candidature unique, allez-vous être sourd aux cris de désespoir lancés, tant par des anonymes que par des personnalités ?

Resterez-vous indifférent à l’appel de Philippe Torreton écrivant une lettre ouverte pour une candidature unique. Lui saurait être “animé par une conscience vitale d'une urgence à changer la société et pour être conforme à mes déclarations, j'aurais eu l'abnégation de me retirer en invitant solennellement mes concitoyens à voter pour l'autre leader de gauche afin de ne pas faire partie du club des couillons qui font perdre leur camp. »
http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170327.OBS7189/lettre-ouverte-de-philippe-torreton-a-hamon-et-melenchon-et-nous-on-fait-quoi.html
Préférez-vous que des millions d’électeurs de Gauche, devant le non choix d’un vote pour rien, de l’élimination dès le premier tour de ses deux représentants, choisissent comme M. Torreton de voter nul (avec 2 bulletins Hamon et Mélenchon dans l’urne) ou tout simplement de s’abstenir ?

Nous condamnerez-vous à subir le VOTUTIL de droite pour MACRON-UE-MEDEF qui est l'exact opposé de votre programme, celui de la casse sociale de la loi Macron-UE-MEDEF-El Khomri, que les électeurs de la primaire de gauche ont justement refusé en votant pour vous. Et si le PS prétend que Macron est de gôche, les ralliements de droite nous démontrent le contraire. Ses derniers ralliements sont parlants, même des SARKOSISTES l’adoubent. Ou nous forcez-vous juste à nous abstenir au second tour, même si cela devait faire gagner MARINE-TRUMP.

Car entre la peste et le choléra beaucoup ne choisiront plus. L’épouvantail FN ne cache plus désormais le FASCISME DE L’ULTRA LIBÉRALISME des traités européens (y compris ceux de libre-échange à venir CETA, TAFTA, traité avec le Japon etc…). Car pourquoi choisir, entre le risque du FN, tout de suite, mais sans majorité, qui nous fera peut-être sortir de cette UE, et la certitude du FN triomphant dans cinq ans.

En effet, dans cinq ans, quand le FN restera seul et majoritaire contre la perte irrévocable de la démocratie et de la souveraineté des peuples imposée par l’UE. Quand les multinationales, grâce aux tribunaux arbitraux des traités de libre-échange imposeront leurs lois et interdiront toutes évolutions sociales et écologiques. Quand les lobbies continueront de manipuler la commission et que MACRON-EU-MEDEF suivra à la lettre les désidératas de Mme Merkel (il vient d’ailleurs d’aller lui faire allégeance, comme vous d’ailleurs). La gauche que vous aurez tuée ne sera plus là pour redonner de l’espoir en un Avenir en Commun et elle sera orpheline d’un président Insoumis avec le courage de JL Mélenchon pour la porter. Dans 5 ans le Fhaine restera le seul moyen de rejeter notre mise en esclavage sous l’oligarchie. Dans cinq ans, les français croiront se débarrasser de la concurrence du tous contre tous, en éliminant la concurrence avec le monde, pourtant la concurrence restera interne à la France et se sera entre Français que la guerre civile fera rage.

Pourquoi ne nous laisser que ce non-choix, alors que la gauche à une chance inespérée de gagner la présidentielle. Alors que la pourriture de la droite éclate avec les affaires Fillon, jamais elle n’a été aussi disqualifiée. Les sondages, même s’il faut ne les prendre que pour des tendances, montrent bien que la Gauche pourrait gagner. Les 14% pour MÉLENCHON-FI, plus les 12% d’Hamon, ensembles, pourraient faire 26%. 26% c’est plus que les 25% pour MACRON-EU-MEDEF, qui d’ailleurs, en perdant son statut de VOTUTIL au profit du VOTE UTILE DE GAUCHE DE MÉLENCHON, serait bien plus bas (les électeurs de Macron sont les moins sûrs de leurs votes). Dans un second tour LE PEN-MÉLENCHON, j’ose croire que les électeurs (sinon les partis) sauront choisir le vote le plus constructif, le vote de la 6ème République et de l’Avenir en Commun.

Si l’avenir des Français ne vaut rien face à votre désir, M. Hamon, de sauver (plutôt de discréditer encore plus) le Ps, en maintenant à tout prix votre candidature, peut-être l’avenir de l’humanité fera-t-il le poids contre votre obstination suicidaire ? Car enfin, face à la catastrophe écologique que TRUMP nous prépare avec sa relance des énergies carbonées et sa dénonciation de la COP 21, ce n’est pas l’UE des traités de libre-échange (des millions de tonnes de CO2 des porte-conteneurs parcourant les océans) qui va arrêter notre descente aux enfers du réchauffement climatique. Comment les écologistes de EELV peuvent-ils vous soutenir alors que vous allez faire élire le candidat du laisser faire écologique. Leur faut-il encore plus de pollution par les bus-Macron. Leur faut-ils encore plus de sabotage d’un moyen de transport plus propre, le train. Est-ce pour faire couler la SNCF que Jadot s’est désisté pour vous ? Est-ce pour développer les EPR (soutien de Macron à l’EPR de Hinkley Point...) et pour ruiner EDF, que les adhérents de EELV ont voté pour l’union de la gauche ? D'ailleurs, Ils ont voté pour l’UNION DE LA GAUCHE, pas pour l’union avec le PS.

En vous désistant ce n’est pas que la Gauche Française que vous sauverez, mais c’est l’espoir d’impulser un ÉCOSOCIALISME qui montrera au monde entier comment faire évoluer la société mondiale, pour qu’elle s’attaque au défi de son extinction que le changement de climat ne peut qu'entrainer.

Si vous ne vous désistez pas, j’espère que jusqu’à la fin de vos jours votre responsabilité dans le malheur de milliards d’humains dans la survie, vous torturera la conscience. Mais avez-vous une conscience ? Si vous vous maintenez c’est que vous n’avez pas de conscience.

 

https://blogs.mediapart.fr/edition/entre-republique-et-bastille/article/290317/m-hamon-en-conscience-choisissez-de-faire-perdre-ou-gagner-la-gauche

----------------

 

240) 28/03/17 M. Hamon qui trahit la gauche ?


"Je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait autant de trahisons". M. Hamon, vraiment ! vous ne vous attendiez pas à tant de trahison de votre camp !

Après que bon nombre des poids lourds du Ps, après que les perdants de la primaire (qui avaient promis-juré, de soutenir le vainqueur), après que vos ex collègues ministres, dont le mastodonte, ministre de la défense, appellent à voter pour votre adversaire, allez-vous continuer à subir l’humiliation jusqu'à ce que le président de la république appelle à voter pour son héritier de coeur contre vous, sous prétexte de vote utile contre MLP.

Pourtant toutes ces trahisons étaient prévisibles. Macron a repris à son compte le programme de Hollande, c’est à dire le programme de l’UE, qu’il avait impulsé comme conseiller à l’Élysée, puis comme ministre. Il est donc normal que le président l’adoube et tout aussi normal que les ministres et les députés qui l’ont mis en pratique et voté pendant 5 ans, assument leurs actes. D’ailleurs vous devez aussi juger cela normal puisque vous n’appelez pas à ce que ces “traîtres” soient exclus (en fait, vous n’en avez pas le pouvoir !).

C’est votre victoire à la primaire qui est anormale. Vous devriez comprendre que votre victoire, vous ne la devez ni à votre programme, ni à votre personne. En votant pour vous quelques ex-électeurs de Hollande de 2012 ont juste voulu sortir Valls et rejeté ces 5 années de politique d’austérité budgétaire et de casse sociale.

En imposant au Ps un programme plus social mais impossible à appliquer avec les traités européens ultralibéraux (le CETA va encore plus celler le libre-échange et la concurrence du tous contre tous) et en ne vous donnant aucun moyen de chantage pour imposer à l’UE de les changer, les exécutifs du Ps reconnaissent l’impasse politique où vous les acculés.

Pourtant, dites-vous, vous avez la légitimité de vos électeurs de la primaire. Qu’est-ce qu’un miroir aux alouettes (sans pouvoir sur son camp) a comme légitimité ? Qu’est-ce que des promesses de raser gratis ont comme pouvoir de changer les choses ? Certes vous avez alléché quelques véritables socialistes de la société avec votre revenu universel, tout comme Hollande les avaient alléchés avec “mon ennemi c’est la finance”. Mais la majorité des gens de Gauche ne vous juge plus sur vos paroles mais sur vos actes. Qu'avez vous fait pendant ces 5 années, juste mettre en pratique le TSCG comme ministre et vous ABSTENIR de bloquer la casse sociale de la loi Macron-MEDEF-El Khomri comme député. Et maintenant vous voulez nous faire croire que vous allez faire abroger cette même loi par Mme El Khomri, par M. Valls, etc… comme députés. Vous vous moquez vraiment de vos électeurs de la primaire. M. Hamon votre crédit dans l’opinion ne dépasse pas vos 60% des votes à la rachitique mais gonflée primaire Ps (et encore!), tous les autres électeurs de gauche ne mettront plus jamais un bulletin Ps dans l’urne.

Aussi, soit, ils s’abstiendront, trop dégoûtés par vos trahisons, soit, ils auront la curiosité d’aller consulter le programme de la France Insoumise, malgré le black-out médiatique contre le seul “candidat anti-système” que le système rejette vraiment. Plus JL Mélenchon sera visible par la campagne officielle et plus son programme convaincra les Français. JLM vous a déjà doublé dans les sondages, malgré la triche qu’ils utilisent pour valoriser au plus haut votre candidature.

M. Hamon vous n’avez qu’une manière de nous prouver votre sincérité quand vous défendez un programme de gauche et écologique. C’est de faire gagner le programme de gauche qui est le plus en position d’être mis en pratique par l’élection de son porte-parole. Le seul programme d’ÉCOSOCIALISME qui ait une chance de nous sauver de la déchéance écologique et sociale de la droite (MACRON-UE-MEDEF y compris) est celui de la FRANCE INSOUMISE. L’”Avenir en Commun” a beaucoup en commun avec votre programme, mais il n’a aucune chance d’être choisi par une majorité si vous divisez les voix de Gauche, si vous sabotez ses chances d’atteindre le second tour.

M. Hamon, que devez-vous à vos électeurs de la primaire et à l’ensemble des électeurs de gauche ? Devez-vous maintenir votre candidature pour que vos amis du Ps appellent au VOTUTIL pour MACRON-UE-MEDEF au second tour ? Ce qui serait leur imposer la politique de casse sociale (loi Macron-El Khomri), qu'ils ont justement rejetée en votant pour vous.

Ou devez-vous vous désister pour JLM ou au moins retirer votre candidature pour que le VOTE UTILE POUR LE SOCIAL ET POUR L’ÉCOLOGIE gagne au second tour contre MARINE-TRUMP ?

Votre avenir politique personnel aussi dépend de ce choix, car si vous faites gagner la droite, vous êtes fini politiquement, plus aucun électeur ne votera pour un traître à son camp. Alors que si vous vous êtes effacé pour l'intérêt général, vous deviendrez le héros qui a su se sacrifier pour sa cause et vous aurez un boulevard pour conquérir votre parti redevenu SOCIALISTE, le PS étant débarrassé de ses libéraux qui ont rejoint Macron.

Jusqu'aux derniers jours M. Hamon. vous pouvez, VOUS DEVEZ RETIRER VOTRE CANDIDATURE, pour que le VOTE UTILE DE GAUCHE pour MÉLENCHON lui permettent de devenir le président de la 6ème république et de la sociale-écologie que vous et M. Jadot défendez.

Vous êtes devant vos responsabilités, le succès ou la défaite de la gauche est entre vos mains. Choisirez vous de la trahir ou choisirez vous de la faire gagner ? Vous vous DÉSISTEREZ, pour qu’aucun  de vos électeurs de la primaire ne dise de vous "Je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait autant de trahisons" de la part de mon candidat.

https://blogs.mediapart.fr/edition/entre-republique-et-bastille/article/240317/mhamon-qui-trahit-la-gauche

--------------

 

239) 28/02/17 Oui, un débat HAMON-MÉLENCHON est indispensable !

Les rédactions de Médiapart, Libération et Regards proposent un débat public entre JLM et B. Hamon, débat filmé dans l'émission ouverte à tout public sur le site de Médiapart. Ce débat est indispensable pour clarifier les positions des 2 candidats de la gauche.

Il faut absolument un débat entre JL Mélenchon et B. Hamon. Au moins pour mettre Hamon devant la réalité que Médiapart souligne par cette phrase : "Benoît Hamon ne parvient pas même à convaincre les électeurs socialistes et l’appareil du PS".

Les contradictions entre son programme et les positions de ceux qui seraient censés le soutenir à l'Assemblée doivent être mises au jour pour montrer l'IMPOSSIBILITÉ d'agir d'un président Hamon (dans l'hypothèse très improbable qu'il puisse être élu). Donc son programme, plus écolo : plus de nucléaire (non + d’EPR) ; plus de social : Revenu Universel d'Existence infinançable (austérité de l'UE) ; plus de démocratie : refonte des institutions sans personnes pour la voter ; abrogation de la loi de casse du droit du travail, par Mme El Khomri, Ms Valls et tous les députés qui l’ont votée ou se sont abstenus, toutes ces promesses ne sont que des miroirs aux alouettes pour, une fois de plus, attirer les naïfs.

L’avenir en commun de tous les Français dépend que la Gauche n’ait qu’un seul candidat et ce débat doit permettre de montrer les enjeux et les positions respectives.

JLM doit d’abord démontrer à BH qu’une majorité d'électeurs ne VOTERONT PLUS JAMAIS PS, 5 ANS DE DÉFAITES ÉLECTORALES (et toutes les régions, sauf une, gagnées par la droite et même SANS AUCUN ÉLUS PS dans le Nord et en PACA) sont de bien meilleures preuves que tous les sondages truqués donnant BH devant JLM. Donc JLM DOIT ÊTRE LE CANDIDAT UNIQUE pour le changement, maintenant !

Mais cela veut aussi dire que JLM DOIT faire des CONCESSIONS à son concurrent. Pour que BH abandonne sa candidature, il faut lui proposer, non pas d’obscures tractations à la Jadot, mais au contraire lui proposer PUBLIQUEMENT, dans ce débat, d’accepter de mettre en commun leurs forces sur tout ce que leurs 2 programmes ont en commun. Pour cela BH et certains de ces soutiens doivent ėtre invités à réaliser les points de leur programme identiques à ceux de la FI, dans le futur gouvernement du PRÉSIDENT MÉLENCHON. Ce gouvernement d’union de la gauche doit être annoncé AVANT l’élection, pour que les électeurs aient la certitude que les engagements seront respectés. La mise en place d’une Assemblée Constituante préparera la 6ème République que tous les deux souhaitent et elle choisira démocratiquement nos futures institutions et notre futur.

B. Hamon pourrait devenir ministre de la Solidarité pour améliorer les minima sociaux dans l'esprit du Revenu Universel d'Existence. Y. Jadot pourrait devenir ministre de l'écologie pour faire la transition écologique dont il rêve. T. Piketty serait le ministre de la réforme fiscale pour enfin mettre en place des impôts plus justes... Les programmes de Hamon et de l'"AVENIR EN COMMUN" ne sont pas si éloignés qu'ils ne puissent être mis en application ainsi par un ticket JLM PRÉSIDENT et un GOUVERNEMENT D’UNION, d’Hamonistes et d’Insoumis, ensembles pour l’avenir en commun des Français.

Quand a la position sur l'UE la participation des Hamonistes au gouvernement leur donnerait toutes les forces pour faire réussir le PLAN A. Et s'ils ne réussissent pas à renégocier les traités et à transformer l'UE en Europe Sociale, ils devront admettre qu'il faut passer au PLAN B pour que la France réalise son programme écologique et social.

Celui qui refuserait un tel gouvernement d’union porterait tout le poids de la défaite de la gauche. Si Benoît Hamon s’obstinait et maintenait sa candidature CONTRE celle du candidat du changement, alors les électeurs pourraient se poser des questions sur les réelles motivations du candidat du Ps. Là, les journalistes devront porter cette question dans le débat. QUE COMPTE FAIRE B. HAMON APRÈS L’ÉLECTION ? A-t-il en vu de se retirer de la politique ? Ira-t-il  PANTOUFLER chez LVMH, chez le patron de sa femme, le milliardaire BERNARD ARNAULT ? Ça expliquerait bien sa volonté de diviser la gauche à tout prix, pour mieux se vendre à son futur employeur !

Les candidats doivent accepter ce débat, car il en ressortira soit une union pour faire gagner la gauche et sauver les Français d'un avenir de guerre civile sous la droite ou l'extrême droite, soit une clarification indispensable pour choisir le candidat le plus crédible. Si les BH et JLM ne nous donnent pas cette opportunité de les comprendre et persistent avec 2 candidatures, les 2 porteront l'immense responsabilité de nos malheurs

https://blogs.mediapart.fr/edition/entre-republique-et-bastille/article/280217/oui-l-indispensable-debat-hamon-melenchon

-------------

 

238) 15/02/17 Lettre ouverte à B. Hamon : le vote utile oui, mais ce n’est pas vous

M. Hamon vous appelez au vote utile pour que la gauche gagne avec un seul candidat. Assurément pour que la gauche gagne il ne lui faut qu’un candidat, mais si l’on examine les faits et non les manipulations médiatiques, vous n’êtes pas le candidat le mieux placé pour l’amener au second tour. Selon un sondage Kantar-Sofres-Onepoint pour Le FIGARO, RTL et LCI du 27/01/17, repris par tous les médias, vous (15%) devanceriez JL Mélenchon (10%)  alors que Fillon, avec toutes ses casseroles, serait encore à 22%.  

Qui a acheté ce sondage ? LE FIGARO dont le rédacteur en chef officieux est M. Dassault (qui s’achète Corbeil-Essonnes)! On comprend mieux pourquoi cette S.A. de sondages a REDRESSÉ les résultats avec les chiffres de la présidentielle de 2012. Pour une telle adhésion à un candidat Ps, il fallait bien effacer le temps. Oubliées, les cantonales, les municipales, les européennes et les régionales, où les électeurs, élections après élections ont crié leur rejet du Ps. Les électeurs hurlent “NOUS NE VOTERONS PLUS JAMAIS PS” au prix des pires sacrifices. Nous payons tous les jours les restrictions, dans toutes les régions (sauf une) tombées à droite, deux régions n’ont même plus aucune opposition de gauche: Nord, PACA.

Pourquoi M. Dassault et les oligarques, propriétaires de tous les médias, ont-ils tant d’intérêts pour votre candidature, M. Hamon ne serait-ce pas pour “DIVISER POUR MIEUX RÉGNER”. Votre candidature est une aubaine pour eux. Ils savent que le Ps est trop impopulaire pour gagner, mais que votre candidature de ROSISSEMENT du Ps coupe l’herbe sous les pied du seul candidat de Gauche. Soyez sûr qu’ils feront gratuitement votre promotion.

Pour enfoncer le clou de la manipulation, voilà maintenant un sondage sur la SYMPATHIE qui se transforme miraculeusement en INTENTION DE VOTE. Ainsi Selon un sondage Odoxa réalisé pour L'Express, France Inter, le candidat Hamon “S'ENVOLE” à 33%. Oui mais, le candidat Mélenchon est aussi crédité de 33% (chut il ne faut pas le dire!) Et, comme c’est bizarre, ce sondage élit aussi des non-candidats, Juppé 35%, Bayrou 30%, et même le candidat qui a renoncé, Hollande, bénéficie de 21%. Mais à coup sûr le meilleur candidat du PS est M. Cazeneuve qui caracole à 40%. Pour le bien du Ps, M. Hamon, vous devriez vous désister pour M. Cazeneuve, car il raflerait assurément la mise au 1er tour.

M. Hamon, les médias savent caresser votre égo et vous convaincre que vous êtes l’ÉLU de la gauche. Mais si vous gardez quelque objectivité vous verrez qu’il y a un autre sondage, dont personne ne fait la pub, malgré qu’il n’émane pas d’un journal “gauchiste” puisque c’est “ENTREPRENDRE”. Avec une méthode sans “redressements”, la société Filteris EuroMediations, évalue JL Mélenchon à 18% des intentions de votes : http://www.entreprendre.fr/melenchon-sondage .

D’ailleurs vous avez mieux que les sondages pour évaluer vos chances pour le 1er tour des présidentielles. Les primaires du Ps (sondage grandeur nature) ont brillées par la triche qui a transformé, en une nuit, 1,2 million d’électeurs en “presque 2 millions” pour sauver la face de la déconfiture du Ps. Beaucoup de vos électeurs voulaient sortir Valls mais n’ont aucune intention de voter pour vous. Vous ne pouvez même pas être assuré d’avoir le million de voix du second tour de la primaire. Quant à tous ceux qui ne se sont pas déplacés, ce sont tous ceux qui ne voteront PLUS JAMAIS Parti SCÉLÉRAT.

M. Hamon, si vous avez un tant soit peu de bon sens et que vous désirez réellement faire gagner la Gauche. Vous n’avez qu’une solution, VOUS DÉSISTEZ POUR JL MÉLENCHON. Et si vous croyez vraiment au Revenu Universel qui vous a propulsé dans les médias et dans la notoriété, vous aurez à coeur de devenir le MINISTRE DE LA JUSTICE SOCIALE du futur président JL Mélenchon. Pour, au moins, améliorer le sort de tous les français qui croient que vous pouvez leur apporter plus de sécurité par l’amélioration du RSA et autres minima sociaux.

Mais si vous refusez de collaborer avec la France Insoumise, alors que beaucoup des propositions de votre programme ressemblent (sinon s’inspirent) de son programme “L’Avenir En Commun” s’est que vous préférez livrer les Français à la droite ou à l’extrême droite.

Dans ce cas, le but de votre candidature est purement interne au Parti Solférinien, que vous espérez ravir aux “sociaux-démocrates. Devenir calife à la place du calife serait toute votre ambition. Toute la belle synthèse que vous avez engagée depuis votre élection vous montre en digne successeur de Hollande pour qui il n’y a pas d’idéaux (mon ennemi c’est la finance = mon ami c’est le Revenu Universel), seules comptent les manoeuvres d’appareil qui permettent de maintenir un semblant d’union.

Union qui tiendra le temps que votre candidature ait renfloué les finances de Solferino, par les subventions électorales. Mais une fois que les apparatchiks du Ps auront assuré leurs salaires, croyez vous que les Cambadélis, Valls, Cazeneuve, Le Foll… etc, vous laisseront l’appareil Solférinien? Les Valls, El Khomri..., si par miracle ils étaient élus, croyez-vous qu’ils abrogeraient la loi de casse du droit du travail et porteraient votre Revenu Universel ?

Non vous ne pouvez pas être à ce point naïf. Non, peut être ne voulez-vous qu’assurer vos vieux jours dans un fauteuil de sénateur. Mais là vous rêvez encore, après les scores des précédentes élections (cantonales, municipales, régionales) et certainement, celui encore plus ridicule aux prochaines législatives, les grands électeurs vont se faire rares pour vous élire sénateur. Quand, à cause de votre candidature de division, vous aurez condamnés les Français au quasi esclavage, sous FILLOU-BLITZKRIEG, ou sous MARINE LA TRUMPETTE, ou sous MACRON-MEDEF,  je doute qu’ils oublient avant longtemps votre trahison et celle de tout le Ps (qui cette fois sera bien mort). Les élus Ps vont devenir une rareté très disputée pour élire les sénateurs, la lutte des places, des rats qui quittent le navire, va être acharnée, et je crains que vous ne la perdiez.

Si vous ne pouvez ni assurer l’avenir du Ps, ni le votre, pourquoi donc maintenez-vous votre candidature ? Peut être son but est encore plus inavouable. Peut-être est-ce par pur égoïsme. En plus de satisfaire votre égo en mesurant votre popularité par l’élection présidentielle, vous avez peut être des motivations plus sonnantes et trébuchantes ? Peut-être que le patron de votre femme, M. ARNAULD, le milliardaire domicilié en Belgique, vous a-t-il promis une confortable PANTOUFLE de futur exécutif d’une filiale de LVMH. Un parachute doré dans le luxe comme compensation pour écarter la gauche du pouvoir, ça a de quoi plaire à un politicard qui à su se maintenir à flot pendant 30 ans en politique. Mais attention  M. Hamon, les oligarques aiment avoir des retours sur investissements importants quand ils investissent dans une marionnette. Vous risquez de bien vite perdre de votre valeur marchande, quand vous serez devenu l’HOMME LE PLUS HAÏT DES FRANÇAIS qui sauront que vous les avez vendus pour ALLER À LA SOUPE.

M. Hamon pour votre avenir, il vaut bien mieux vous DÉSISTER pour le seul VOTE UTILE POUR UN “AVENIR EN COMMUN” et une 6ÈME RÉPUBLIQUE : JL MÉLENCHON

 

https://blogs.mediapart.fr/edition/entre-republique-et-bastille/article/150217/lettre-ouverte-b-hamon-le-vote-utile-oui-mais-ce-n-est-pas-vous

-------

 

236) 30/11/16 Appel à JL MÉLENCHON pour l'UNION DE LA GAUCHE


La droite s'est choisi un candidat réactionnaire cela donne sa chance à un candidat d'union de la Gauche, mais pas l'union des partis de "goche", l'UNION DES CITOYENS DE GAUCHE. JL Mélenchon est le seul candidat crédible à Gauche, il doit élargir sa candidature en nous proposant simultanément un gouvernement d'union de personnalités de gauche pour appliquer immédiatement son programme ÈCOSOCIALISTE
--

La droite s'est choisi un candidat réactionnaire, cela donne sa chance à un candidat d'union de la Gauche, mais pas l'union des partis de "gôche", l'UNION DES CITOYENS DE GAUCHE. Un bon programme ne suffira pas pour convaincre les abstentionnistes. C'est aussi pour un GOUVERNEMENT qui sauvera notre protection sociale et notre droit du travail, que nous devons voter JL MĖLENCHON. Pour booster les énergies, comme candidat de toute la Gauche, il doit s'associer AVANT LE VOTE aux porteurs, depuis longtemps, des mesures concrètes de son programme. Ces ministres pourront donc passer immédiatement aux actes salvateurs, dès notre candidat élu.

Les élections du Brexit et de Trump ont montré que le rejet du "système" politique et médiatique qui nous impose le libėralisme sauvage, peut amener le pire. A force de monter les uns contre les autres dans une concurrence exacerbée, le "système" provoque le triomphe du fascisme. Partout, les extrêmes droites prennent le pouvoir ou ont le vent en poupe (Hongrie, Pologne, FN, Pegida...), ou les droites "de gouvernement" (LR, mais aussi le gouvernement Valls de répression et de surveillance généralisées) suppriment la démocratie à coup de 49/3 et de gouvernement par ordonances (promises par Fillon).

Si les voix de Gauche se dispersaient "façon pulze" entre plusieurs candidats, il y a de fortes malchances que nous nous trouvions au second tour devant le non-choix de la peste ou du coléra. Et cette fois la peste brune risquerait fort de gagner, car on ne nous refera pas le coup du votutile d'accepter l'esclavage de l'ultra-libéralisme à la Fillon pour rejeter l'ultra-nationalisme du FN. Les Français choisiraient de donner un coup de pied dans la fourmilière en élisant notre Trumpette.

Donc il n'y a qu'une issue, choisir, dès le premier tour, le VOTE UTILE du seul candidat qui s'est engagé à abroger la Loi de casse du droit du Travail (El Khomri), à changer les traités ou à sortir de l'UE si ce n'est pas possible (le CETA est en passe d'être ratifié pour donner le pouvoir aux multinationales). Le candidat qui, en plus, nous offre de construire nous même notre avenir par une 6ÈME RÉPUBLIQUE. De plus l'élection du PRÉSIDENT MÉLENCHON, par l'application de l'ÉCOSOCIALISME, montrera l'exemple pour que l'Europe et le monde s'engagent concrètement (pas que par les promesses sans contraintes de la COP 21) dans des mesures de réductions drastiques des émissions de CO2.

Pour que notre avenir s'éclaircisse ainsi, encore faut-il que notre Sanders soit au deuxième tour. Or les oligarques mettent tous leurs énormes moyens pour écarter le candidat "anti-système" qui à toutes les chances de convaincre, s'il est entendu. Mais tout le "système" est contre lui, les médias taisent ses propositions, et ses opposants politiques le dénigrent sans qu'il puisse se défendre (avec, entre autres, la triche des nouvelles règles des temps de paroles limités pour les hors grands partis). C'est à nous de convaincre autour de nous, pour que chacun aille s'informer à la source, sur les sites de la FRANCE INSOUMISE et le blog de JL Mélenchon : jlm2017.fr  melenchon.fr

Il restera toujours des Filoche, Lienemann, Paul... pour clamer qu'un Montebourg-Clinton ou qu'un Hamon-Clinton... serait mieux placé pour représenter le changement qu'il n'a pas appliqué comme ministre (appliquant sans état d'âme le TSCG que le candidat Hollande avait promis de renégocier). Aussi notre Sanders doit rassembler au maximum, pour mettre en place ce changement. Pour cela, il doit faire l'UNION DE LA GAUCHE par la sociétė civile. Il doit laisser le Ps s'entre-déchirer dans sa primaire et au contraire, rėunir dans un PRÉ-GOUVERNEMENT, des personnalités qui proposent depuis des années les mesures concrètes de progrès social que Hollande à refusées.

Pour former ce gouvernement d'union, pourquoi ne pas demander à Thomas Piketty d'être son ministre des finances pour mettre en place une réforme fiscale plus juste et des finances équilibrées. Pourquoi ne pas demander à Nicolas Hulot de devenir le ministre de l'environnement qui mettra en place la transition écologique urgente. Pourquoi ne pas appeler un économiste "atterré" pour relancer notre économie, pourquoi ne pas réduire le chômage par la réduction du temps de travail avec un Pierre Larrouturou, etc... En nous offrant un gouvernement de personnalités s'engageant à mettre en place le programme des INSOUMIS, car elles proposent ces mêmes mesures concrètes depuis des années (sans que Hollande ne les aient écoutés), nous serions sûrs que tout sera fait le plus vite possible pour nous sortir de l'impasse actuelle.

Cette union de la Gauche je la veux, comme je suis sûre tous les citoyens qui ne veulent pas avoir à choisir entre Fillon et Le Pen. Les conséquences d'une présidence rétrograde seraient très graves socialement, mais elles seraient encore plus dramatiques par leur accélération des catastrophes climatiques qui menacent l'Humanité entière. Même si ce post a peu de chance d'être lu, je fais ma part de colibri pour éteindre l'incendie du réchauffement climatique que nos choix politiques peuvent attiser ou éteindre.

voir aussi : https://blogs.mediapart.fr/edition/entre-republique-et-bastille/article/150216/pour-un-ticket-gagnant-de-gauche-en-2017


https://blogs.mediapart.fr/edition/pole-emploi-mon-amour/article/140916/lancement-de-la-petition-pour-la-greve-de-la-consommation-contre-la-loi-travai

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.