Raymonde FERRANDI

Psychologue - Psychanalyste. Ecrivain.

Paris - France

Sa biographie
Confrontée par mon propre parcours de vie aux questions de déplacement, d'exil, puis d'exclusion sociale suite au chômage, j'en ai fait le centre de ma pratique, salariée et libérale. La supervision de professionnels dans le champ du social et des interventions en entreprise m'ont permis de développer aussi une approche de la souffrance au travail. Ma pratique est prolongée et nourrie par une activité de recherche. Publications diverses ayant en commun un intérêt pour ce qu'on pourrait appeler une clinique du contemporain. Par ailleurs je témoigne aussi par l'écriture littéraire d'un univers singulier.
Son blog
6 abonnés Le blog de Raymonde FERRANDI
  • 3 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 5 contacts
Voir tous
  • Paris au temps du corona 1

    Par
    Le confinement semble inaugurer une période disruptive. Pourtant on peut aussi y voir une triste continuité, voire une accélération dans la bascule vers un « tout virtuel », qui fait du monde physique une dépendance désaffectée et nous rend absents à nous-mêmes. Les initiatives solidaires qu’on constate néanmoins sont-elles des surgeons de vie vivante, ou des exceptions qui confirment la règle ?
  • L’homosexualité renvoyée à la psychiatrie

    Par
    Dans la controverse de ces jours derniers, qui a opposé certaines déclarations du pape et la réplique d’associations LGBT, manque une position tierce que nous voudrions rétablir : celle qui, appuyée sur la psychanalyse actuelle, présente l’homosexualité comme construction psychique répondant à certaines stratégies inconscientes ; ni maladie mentale, ni comportement « allant de soi ».
  • À propos des aides sociales

    Par
    A partir de son expérience de psychologue-psychanalyste auprès de personnes en précarité, l'auteur cherche à déconstruire les représentations de l'aide et des personnes aidées telles que véhiculées par le discours présidentiel et gouvernemental. La situation actuelle réclame d'autres réponses que la stigmatisation et l'orthopédie des exclus pour les soumettre à un ordre destructeur.