Blog suivi par 15 abonnés

Le blog de ROBI MORDER

  • L'AUTOGESTION DANS LES ANNEES 68. 13 OCTOBRE 2018

    Par | 1 recommandé
    Les expériences d’autogestion les plus avancées de Mai et juin 68 ont été rares:« Commune de Nantes », « soviets » du CEA de Saclay, Sorbonne, etc. A l'international les « années 68 » sont marquées par des luttes avec des dynamiques autogestionnaires en œuvre. Il y a lieu de faire connaître ces réalités et leur actualité avec les acteurs et des chercheurs. C'est l'objet de cette journée.
  • « Parallélisme des formes » ! La REM respecte t-elle le code du travail ?

    Par | 25 commentaires | 65 recommandés
    La REM, parti politique, est une personne morale de droit privé. C’est donc – contrairement à l’Elysée – le code du travail qui s’applique à ce parti. Mais a t-il respecté le code du travail? Quelques questions.
  • AFFAIRE BENALLA : SUSPENSION SANCTION OU 15 JOURS DE REPOS PAYES SUPPLEMENTAIRES?

    Par | 6 recommandés
    Il ressort de l'audition de Patrick Strzoda au Sénat que loin d'être une sanction, la "suspension" du 2 mai était en réalité un repos de 15 jours accordé à un conseiller surmené et fatigué par sa mission d'observation du 1er mai 2018.
  • Mai-Juin 68 et après : secousse et répliques

    Par | 6 recommandés
    50 ans après la secousse de Mai 68, on sait combien cette crise a bouleversé la société et accéléré son évolution, mais aussi comment furent dévoyées les aspirations qu'elle avait révélées au grand jour. L'objectif de ce colloque de la Société Daniel Bensaïd est de regarder les points saillants de cette période: l'événement lui-même en resituant cet ébranlement dans la durée et dans l'espace.
  • LYCEENS DES ANNEES 68, LES GRANDS INCONNUS?

    Par | 2 commentaires | 4 recommandés
    Il est difficile d’imaginer aujourd’hui la surprise qu’a créé l’irruption de la jeunesse lycéenne sur la scène sociale et politique en 1968, . Et si les étudiants ont été peu étudiés, que dire des mouvements du secondaire? La parution de "Quand les lycéens prenaient la parole: les années 68" et les débats qui auront lieu au lycée Turgot le 24 mai sont des occasions de les (re)découvrir.
  • 68 : ETUDIANT-E-S EN REVOLUTION ?

    Par
    A la veille de la journée « l’UNEF en mai et juin 1968 » organisée par l’Association des anciens de l’UNEF avec le concours du GERME et de la Cité des mémoires étudiantes, la parution aux éditions Syllepse de "Etudiant-e-s en révolution ? Les années 68" permet d’insérer l’action du syndicat étudiant au cours du « moment 68 » dans le cadre plus général des « années 68 ».
  • Trois livres et un colloque. Il y a eu aussi des étudiants et des lycéens en 1968

    Par
    Le cinquantième anniversaire de mai et juin 1968 fait toujours couler beaucoup d’encre, Paradoxalement, il est peu question des jeunes scolarisés, étudiants ou lycéens de manière sérieuse. D'où l'intéret de signaler, dans la production actuelle, quelques ouvrages et initiatives.
  • Les prendre au sérieux

    Par | 2 commentaires | 8 recommandés
    A Montpellier, en s’attaquant physiquement aux corps d’étudiants, c'est le corps étudiant dans son ensemble, comme en 1884, comme le 3 mai 68 qui s'est estimé atteint. Mais l’histoire ne se répète pas, car s’il y a des récurrences, les contextes, les acteurs, leurs relations ne sont pas identiques. Par Jean Philippe Legois, Hugo Melchior, Robi Morder.
  • «Sur les traces du Mouvement du 22 mars»

    Par | 5 commentaires | 5 recommandés
    Le 22 mars 1968 reste une date symbolique, restée dans les mémoires comme « l’étincelle » déclenchant un ébranlement politique et social totalement inattendu dans l’histoire. Des anciens militants du Mouvement du 22 mars 1968 avec des enseignants de l’Université Paris Nanterre, des archivistes et chercheurs spécialisés posent une double question : d’où vient le 22 mars et qu'en reste t'il.
  • 5 JANVIER, IL Y A 50 ANS 1968 COMMENCE A PRAGUE

    Par | 2 commentaires | 1 recommandé
    Il y a 50 ans, le 5 janvier 1968 Dubcek remplace Novotny à la direction du Parti communiste tchécoslovaque. Plus qu'une révolution de palais, c'est le début du "Printemps de Prague". Comme le soleil, 1968 se lève à l'Est, avec la promesse d'un "socialisme à visage humain", celui d'une dynamique d'autogestion incarnée par les conseils de travailleurs.