Blog suivi par 113 abonnés

Le blog de alberteins

Priorité aux logiciels libres
  • Pour une certaine Gauche le danger c’est l’Insoumis

    Par | 20 commentaires | 8 recommandés
    1200px-white-flag
    Pour une certaine Gauche l'ennemi ce n'est pas la politique libérale de Macron mais l'Insoumis cet être sectaire aux ordres d'un Gourou, qu'il faut dénigrer par tous les moyens. Elle ne dit rien contre Macron, rien sur l'UE, rien contre la droite ni le RN, silence sur le PS. Mais TOUT contre l’Insoumis.
  • Cédric Herrou boycotté dans les Alpes-Maritimes

    Par | 37 recommandés
    LIBRE Bande Annonce (Cannes 2018) Film Français © Bandes Annonces Cinéma
    Alors que les projections en avant-première se succèdent à travers toute la France, on apprend que le documentaire Libre qui raconte le combat de Cédric Herrou pour aider les migrants dans la Vallée de la Roya, est boycotté dans les cinémas du département des Alpes-Maritimes.
  • Richard Stallman : Facebook est une menace pour la démocratie

    Par | 8 recommandés
    stallman
    Richard Stallman est le père des logiciels libres. "Chaque génération a son philosophe – un écrivain ou un artiste qui saisit l’imaginaire du moment. Parfois, ces philosophes sont reconnus en tant que tel  ; souvent, il faut des générations pour faire le rapprochement. Mais reconnu ou non, une époque est marquée par les gens qui expriment leurs idéaux".
  • Agnès Buzin présente ses excuses à France Insoumise

    Par | 10 recommandés
    Jean-Hugues Ratenon : "La riche ministre Agnès Buzyn dénigre les pauvres" © Clicanoo
    Mardi 18 septembre, lors des questions au gouvernement à l'Assemblée Nationale, le député Insoumis, Jean-Hugues Ratenon a critiqué le gouvernement sur son plan pauvreté. La ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, a fait fait preuve d'un mépris incroyable, elle a effet reproché mardi à France Insoumise de « se nourrir » de la pauvreté.
  • Colère chez "Charlie Hebdo"

    Par | 7 recommandés
    charb
    Pourquoi ce silence sur Médiapart, alors que tous les Médias dénoncent cette censure. Certains abonnés allant même jusqu'à prétendre qu'il n'y a pas de censure. Figure historique de "Charlie hebdo", Marika Bret a vu son compte Twitter être fermé à cause d'un dessin de Charb datant de 3 ans.
  • Jean-Luc Mélenchon veut faire des européennes un « stop ou encore » à l'UE

    Par | 11 recommandés
    EN DIRECT - Discours de Jean-Luc Mélenchon - #JLMDirectAN © JEAN-LUC MÉLENCHON
    Jean-Luc Mélenchon a présenté jeudi un programme de rupture avec l'Europe actuelle. « Nous ne pouvons pas accepter, je le dis avec sévérité notamment aux partis de l'ancienne union des gauches, que l'on fasse de l'immigration la première question du débat en France, parce que ce n'est pas vrai, ce n'est pas la première question qui se pose ni à la France ni à l'Europe ».
  • Festival de censure sur Médiapart

    Par | 45 commentaires | 12 recommandés
    bleubite
    Sur un média qui défendait il y a peu de temps la liberté d'expression avec Médine, toutes mes caricatures de Cabu, Charb sont passées à la trappe. Elles ont été dépubliées car elles détourneraient le fil de commentaires. Un argument risible et ridicule, il suffit de consulter n'importe quel article concernant le Venezuela ou France Insoumise pour s'en rendre compte
  • Twitter censure Charlie Hebdo

    Par | 19 commentaires | 7 recommandés
    charb
    Après le blocage de son compte Twitter en raison de la diffusion d'une caricature de Charb, Marika Bret, figure historique de "Charlie Hebdo", s'insurge ce 18 septembre contre la sanction du réseau social. Elle condamne plus largement la multiplication des censures à l'encontre du dessinateur disparu, qu'elle qualifie de "seconde mort".
  • Corbière trouve "risible" la "rage" contre La France insoumise de Ian Brossat

    Par | 57 commentaires | 19 recommandés
    corbiere
    La polémique sur l'immigration à gauche continue: le député France insoumise Alexis Corbière a jugé "risible" dimanche la "rage" dont fait preuve selon lui Ian Brossat, chef de file PCF aux élections européennes.
  • Chômage, le mythe des emplois vacants

    Par | 18 commentaires | 17 recommandés
    boulot2
    A écouter Emmanuel Macron, il suffit de traverser la rue pour trouver un emploi. La France serait assise sur d’immenses gisements de travail salarié. Après les "fainéants", le "ceux qui foutent bordel", "je ne suis pas le père noël", le chef de l'État utilise de nouveau des mots très méprisants et de tels propos alimentent une nouvelle polémique.