Amélie Hart-Hutasse

Enseignante et militante

Son blog
12 abonnés Engagements et bricolages
Ses éditions
Voir tous
  • Toulemonde en parle. Et si on ressuscitait le compte-rendu critique ?

    Par
    « Et si on tuait le mammouth ? » voilà le titre supposément vendeur choisi par S. Le Nevé et B. Toulemonde pour leur ouvrage paru le 5 janvier. La phrase annonce la couleur : il s’agit de programmer un massacre. Soulignons l’intelligence de ce choix, en ces temps marqués par la présence anxiogène de la violence dans notre quotidien, avant de nous pencher sur l'accueil médiatique du livre.
  • Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil?

    Par
    Cet été le petit monde des enseignant.e.s et journalistes spécialisé.e.s que je fréquente – en partie - sur Twitter a vu s'emballer une polémique sur les « haters » et les « trolls » des réseaux sociaux, polémique dont trois médias ont voulu témoigner à leur tour en cette rentrée : Slate, l'agence spécialisée AEF, et enfin Rue89. On en oublierait presque les racines politiques du "mal".
  • A propos d'une sortie de piste d'Antoine Prost

    Par
    Professeurs d'histoire-géographie dans l'Essonne et en Côte d'Or, il nous a semblé important de réagir aux propos tenus par le grand historien de l'éducation Antoine Prost lors d'un débat organisé pour les "Journées de la refondation de l’École" sur le thème "Les valeurs de la République à l'école", et d'argumenter au-delà des échanges parfois vifs que nous avons suivis sur les réseaux sociaux.
Voir tous
  • Édition La guerre scolaire qui vient

    Qui a eu cette idée folle, un jour de vendre l'école ?

    Par
    Le journal "Le Monde" a décidé entre le 7 et le 10 septembre 2017 de diffuser gratuitement sur son site le documentaire "Une idée folle" de J. Grumbach et d’en faire une importante publicité. Ce film nous apparaît comme la pièce maîtresse de la communication autour du projet tout à la fois financier, idéologique et politique d'Ashoka, une organisation jusqu'alors bien discrète.
  • Édition La guerre scolaire qui vient

    L'émancipation n'est pas une marchandise

    Par
    Les débats publics sur l'éducation et sur "la" pédagogie sont le théâtre d'une double offensive : celle des réactionnaires, mais aussi celle des libéraux "innovants". Si ces derniers avancent sous le masque de propositions pédagogiques en apparence avant-gardistes, ils ont un point commun avec des initiatives comme Espérance Banlieues : la volonté de dynamiter le service public d'éducation.