Anne-Sarah Kertudo

Directrice de l'association Droit Pluriel

Montreuil - France

Sa biographie
Anne-Sarah Kertudo est directrice de l’association Droit Pluriel. Elle milite pour l’accès au droit pour tous depuis 20 ans, est à l’initiative de la première permanence juridique en langue des signes et du « Procès dans le noir ». Autrice de Est-ce qu’on entend la mer à Paris ? (L’Harmattan, 2010), elle est par ailleurs réalisatrice de documentaires. www.droitpluriel.fr
Son blog
30 abonnés Le blog de Anne-Sarah Kertudo
Voir tous
  • Ces naissances imprévues

    Par
    Je me souviens que lorsque j’étais enceinte, ma gynécologue m’a prescrit des examens pour vérifier que l’enfant à venir n’était atteint d’aucune pathologie particulière. J’ai souri lorsque le médecin, regardant l’échographie, a conclu : « Tout est normal ». J’étais heureuse de cette nouvelle. Amusée un peu aussi qu’il me dise cela à moi, sourde à 70 % et très malvoyante.
  • Handicap, 4 clés pour que ça change !

    Par
    Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
  • Nous sommes essentiels

    Par
    Nous découvrons cette année que bon nombre de nos activités sont « non essentielles ». Plus grave qu’une maladresse sémantique, ce concept marque la déconstruction de l’idéal politique d’un monde juste. À ce jeu cruel, les perdants subiront leur exclusion et elle résonnera au plus intime d’eux-mêmes : ils comprendront qu’ils n’ont aucune valeur. Les personnes handicapées ont beaucoup d’avance dans cette expérience de la négation de leur individualité. 
  • Pas de pitié!

    Par
    Je ressens un malaise face à la charité qui occupe l’espace du handicap. L’appel aux dons, le recours systématique au mécénat pour monter des projets relevant de l’égalité citoyenne, les mises en scène dégoulinantes du téléthon ne constituent qu’une forme organisée de cette incitation à la pitié.
  • Soyons les héro·ïne·s de notre histoire!

    Par
    Dans l’histoire du handicap, aucune figure résistante n’a émergé, ouvrant le champ des possibles. Privées de figures héroïques, les personnes en situation de handicap peinent à s’envisager actrices, acteurs de leur émancipation. L’époque n’est plus aux hommes providentiels et il faut s’en réjouir. Nous devons être les héroïnes, les héros qui nous manquent.