Gaëlle P

Professeure-chercheure, Linguistique et discours médiatiques

Aix en Provence - France

Sa biographie
Professeure et chercheure en Europe et au Canada, j'étudie depuis plus de dix ans les discours médiatiques, en particulier la manière dont la langue a été utilisée pour articuler dans les textes les catégories sociales et maintenir des systèmes idéologiques dominants. Cela m'a par exemple amenée à me concentrer sur les choix discursifs dans les articles et documents audiovisuels (TV, films, médias sociaux, etc.), la terminologie, l'articulation des mots et des arguments, la mise en scène des accents.
Son blog
9 abonnés Le blog de Gaëlle P
Voir tous
  • Et si on parlait d'égalité d'expression ?

    Par
    Mon billet propose non pas de disserter sur l’acception de la formule 'Liberté d'expression' mais plutôt de s’interroger sur les conditions sine qua none qui rendent possible cette liberté, conditions nécessaires que je désigne par les termes d’égalité d’expression. Cette égalité étant elle-même dépendantes de deux tenants : la compétence d’expression et l’opportunité d’expression.
  • Liberté d'expression, j'efface ton nom

    Par
    Bref exercice de style inspiré par l' « l’hommage » politique rendu actuellement au poème de Paul Éluard
  • Blanquer et l’intersectionnalité : refuser de nommer pour ne pas voir

    Par
    Ce billet propose une réflexion sur les motifs derrière le rejet de théories qui décrivent les discriminations subies par les individus au croisement du genre et de l'assignation raciale - ou derrière la volonté des politiques à demeurer dans l’ignorance. Une analyse par le moyen des théories linguistiques suggère que ce refus de nommer offre la licence de ne pas voir.
  • Cachez ce point médian/téton/nombril que je ne saurais voir

    Par
    Ce billet rapproche plusieurs événements de l’actualité récente, puisqu’ils se sont déroulés lors des deux dernières semaines – un rapprochement qui éclaire les différents regards sur la visibilisation des femmes et de leur corps dans la société française. Avertissement : Ce texte contient des points médians.
  • À nos oreilles défendantes

    Par
    Ce billet s'interroge sur le rôle des témoins de conversations où s’épanchent les racistes ordinaires.