Voir tous
  • «Dignité», «Manifestations pacifiques», «Le peuple veut la chute du régime».

    Par
    Le chambardement qui touche le Soudan du Frère Musulman El Béchir depuis plusieurs semaines et les soubresauts qui agitent la rue algérienne refusant le scénario ubuesque de la candidature d’une quasi momie, le bien nommé « Père Fouettard » (Bouteflika) se rejoignent.
  • Jamal Khashoggi est le Mohamed Bouazizi du renouveau révolutionnaire arabe.

    Par
    L'assassinat de Jamal Khashoggi peut avoir le même effet que l'immolation par le feu de Mohamed Bouazizi en redonnant un nouveau souffle au "Printemps arabe". Et si le grand chambardement de l'hiver 2010/2011 n'était qu'une répétition générale?
  • Première ou deuxième République?

    Par
    On fête, en ce 25 juillet, le 61 anniversaire de la première République. Pourtant le grand chambardement qui a suivi la fuite de l'ancien "sergent de sous-préfecture" a vu la rédaction d'une nouvelle Constitution, celle qui instaure la deuxième République. Question: pourquoi continuer à fêter la première devenue illégitime?
  • Yvon Quiniou: Staliniste de philosophe!

    Par
    En bonne compagnie des Badinter, Fourest ou même d’Adonis, et de beaucoup d'autres, notre « staliniste philosophe » malgré un coeur, mais ça c’est physiologique, sauf exception, à gauche, continu à secréter le venin d’une haine ancestrale de l’islamité.
  • Misères du journalisme en Tunisie

    Par
    Cela nous remémore le slogan griffonné par des mains anonymes mais surement très jeunes, au lendemain de la première séquence de notre grand chambardement de l’hiver 2010/2011: « Notre révolution a été accomplie par les jeunes et ce sont les grabataires qui en profitent »…